Tout va bien !

il y a
3 min
575
lectures
58
En compétition

J'écris depuis l'adolescence essentiellement des textes courts et j'aime la littérature sous toutes ses formes avec une passion pour le théâtre  [+]

Image de Automne 2020

Bon, tout est impeccable ! La table est bien mise avec juste ce qu’il faut de bougies et elle a sorti son service de verres préférés. Cette fois, il ne pourra rien lui reprocher et il sera heureux de la savoir si précise. Rien ne traîne, tout est à sa place, même le chien est rangé au sous-sol. De toute façon, il est trop gros ce chien ! Mais comment avoir un autre chien que celui-là ? Les voisins qui viennent dîner ce soir en ont acheté un aussi. C’est comme pour les voitures, il y a une mode. Alors, comment faire autrement et surtout pourquoi ?
Elle n’a plus qu’à se changer. Vite, enfiler une jupe et un chemisier ou peut-être une robe. Oui, une robe, c’est plus élégant et son mari aime qu’elle soit élégante. Elle a pris quelques kilos ces derniers temps, mais elle est la seule à le savoir, et puis une robe met en valeur ses jambes restées belles. Pas de maquillage ou très peu, seulement un peu de mascara sur les cils et surtout pas de fond de teint sur sa peau trop sensible. Voilà, elle est parfaite.
Il n’y a plus qu’à attendre. Tout est prêt dans la cuisine. Pour le dessert, elle a acheté à prix d’or des fruits dans cette ferme réputée pour ses produits de qualité. Il sera satisfait. Il aime beaucoup les fruits. Cela lui vient de sa mère qui lui donnait toujours un fruit avant de commencer un repas, pour le mettre en appétit. Excellente habitude alimentaire, qu’il a transmise sans compromis possible à ses propres enfants. Le plat principal est exotique avec des épices indiennes. Les amis invités apprécient beaucoup cette cuisine asiatique et aujourd’hui, ce n’est pas pour se vanter, mais elle l’a particulièrement réussie. Un dernier regard sur l’agencement de la salle à manger et elle peut enfin s’asseoir. Elle s’installe sagement, les deux mains posées sur ses genoux, le dos droit. Il n’y a plus qu’à attendre.
Il est en retard. Ce n’est pas grave. Il est tellement occupé. Il a tant de travail. Mais, il va arriver bientôt. Elle le sait. Elle n’en doute plus maintenant. Tout est en ordre dans leur vie. Il aime que tout soit prévu, ordonné, rangé. Il dit le contraire, mais elle sait qu’il se ment à lui-même. Elle le connaît bien. Il ne peut se passer de cette vie organisée qu’elle lui sert jour après jour, avec ténacité. Elle se bat pour qu’il en soit ainsi et il lui en est reconnaissant.
Les enfants vont de nouveau bien. Leur fille ne se ronge plus les ongles jusqu’au sang, leur fils a laissé tomber l’herbe en même temps que ses mauvaises fréquentations et les comptes sont bien tenus.

Heureusement qu’elle est là pour lui, devant le monde. Comment ferait-il sinon ? Ils ont bien eu tous les deux, leur année noire, mais ils ont surmonté cette période difficile et puis, tous les couples subissent des crises, de ces crises qui vous donnent envie d’en finir et vous laissent vieillis et sans espoir. Tout va bien maintenant. Elle n’est plus jamais fatiguée. Elle est partante pour tout ce qu’il propose.
Elle a voulu le quitter quand il est allé trop loin dans ses tromperies, mais, finalement, il l’a retenue. Il faut comprendre, ils sont liés l’un à l’autre et pour un homme c’est difficile de se retrouver seul.
Demain, c’est dimanche. Ils iront courir un peu, si le temps le permet et ils emmèneront le chien avec eux. Cela leur fera du bien à tous les trois. Le sport est nécessaire dans la vie, personne ne peut dire le contraire.
Il devrait arriver maintenant. Il faut qu’il soit là, avant les invités. Bien sûr, il y a toujours l’excuse du travail, mais quand même, ce serait mieux qu’il soit là.
Elle ne veut pas penser à l’image qu’elle donne en ce moment assise seule dans sa grande maison. Si le chien était là, il poserait sa tête sur ses genoux et elle pourrait le caresser, mais il pourrait aussi baver sur sa robe et ça, il ne faut surtout pas. Il faut toujours faire des choix dans la vie et choisir c’est une chose qu’elle sait faire. Elle a choisi sa maison, sa voiture, le nom de ses enfants, son chien. Elle a choisi de ne pas acheter un nouveau salon de jardin. Elle a choisi de rester avec cet homme attentionné qui aime un peu trop les femmes et que les femmes trouvent si gentil. C’est agréable d’avoir un mari qui plaît, qui fait toujours très jeune après toutes ces années. Un époux qui recueille les confidences des amis éplorés.
La vie est simple, il suffit de la prendre du bon côté, comme la soirée qui s’annonce. Un bon moment en perspective. Des échanges amicaux, des plaisanteries, du bon vin, de la convivialité et tout cela autour de sa table, dans sa jolie maison avec son jardin soigné. Que demander de plus ? Tout va bien vraiment ! Elle a le droit d’être fière d’elle. Quand elle fait le bilan, elle éprouve une sorte d’orgueil, oui, c’est bien cela, de l’orgueil devant ce qu’elle a réussi.
Le chien aboie dans le sous-sol et elle entend le portail s’ouvrir. Il arrive enfin. Elle monte vite dans leur chambre, ouvre le tiroir de sa commode, se saisit de la bouteille cachée derrière sa lingerie, boit plusieurs longues gorgées, gagne la salle de bain, se rince la bouche, se remet quelques gouttes de parfum et redescend dans le salon juste au moment où il franchit la porte. Quelle belle synchronisation ! Vraiment, tout va bien !

58
58

Un petit mot pour l'auteur ? 99 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Oliary Soa
Oliary Soa · il y a
Belle histoire, quel talent ! bravo Camille !
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Merci beaucoup Oliary
C'est trop gentil !

Image de Pierre-Yves Poindron
Pierre-Yves Poindron · il y a
Grinçant ! Très bien mené ! Bravo.
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Merci Pierre-Yves. Tout va bien si ce texte vous plaît...
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
tout en pudeur mais très révélateur.
Image de SEKOUBA DOUKOURE
SEKOUBA DOUKOURE · il y a
Bravo pour ce beau texte ! Vous avez mes voix. ET merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps. 🙏🙏
*Le lien du vote*
👇👇👇👇.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-village-doukourela

Image de Lililala
Lililala · il y a
J'ai beaucoup aimé comment vous avez décrit la graduation de l'attente et les petits commentaires intérieurs...
Tout va bien : pour l'instant ! Vous voulez bien nous concocter la suite qui se situerait 5 ans après ?...

Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
La suite, je la connais et tout va bien... Merci Lililala
Image de Lililala
Lililala · il y a
Ah !... j'en suis très heureuse !
Image de Marie d'ailleurs
Marie d'ailleurs · il y a
Brrr ! Ça fait froid dans le dos ! Un portrait glaçant, mais si habilement brossé, par petites touches successives. Mon vote enthousiaste :-)
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Merci Marie pour cet enthousiasme qui me touche...
Image de François B.
François B. · il y a
Le poids des convenances, la forces des apparences... C'est très réussi
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Merci beaucoup François!
Image de ALYAE B.S
ALYAE B.S · il y a
Waw j'aime bcp votre style d'écriture. Vous êtes talentueuse Camille. Je vote et m'abonne. Une invitation à venir découvrir mon texte la face cachée de l'Isère qui est en finale. 😉
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Merci Alyae. C'est très gentil. J'ai répondu à votre invitation et j'ai voté. Bonne journée
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Quel texte ! sur les multiples prisons mentales dans lesquelles cette femme marine tant bien que mal...En lisant vos descriptions, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à un roman de V. Woolf: Mrs Dalloway qui fut librement adapté au cinéma : The Hours...
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Super commentaire Julien et qui me touche beaucoup. Je connais ce roman de V. Woolf et l'adaptation au cinéma et j'aime beaucoup cet univers
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Sauver les apparences...

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Far West

Camille Berry

Je me tiens bien droite face au vent, mon châle serré sur les épaules, la chevelure défaite, le regard au-delà de l’océan. Je n’ai peur de rien, ni du froid, ni de la fièvre qui me tient... [+]