2
min

Tout est calme

Image de Aglaée Collin

Aglaée Collin

131 lectures

16

" Il y a, des journées douloureuses.
Il y a, l'odeur du bois brûlé et ta sueur.
Il y a, les soirées et le thé aux épices sucrées.
Il y a, toi, moi et tout un tas de fragments de sonorités étouffées.
Il y a, le froid, la laine et ton sourire écorché.
Il y a, les méditations et l'acceptation du soi. Le toi qui domine et le moi qui soupire ! "

Assise sur une chaise en osier, le dos au mur, je sirote un citron pressé. Dans la rue des lilas, un de ces après-midi-là. Je peux te dire que j'étais bien. La tête haute, le regard. Je me laisse porter par les mouvements de foule. Le temps passe, les ombres se bousculent. Je brille...

Je vois notre appartement, les fenêtres qui s'étirent comme des bras de mer, le sourire du fleuriste, les robes des dames et mes plantes suspendues au balcon. Je vois le chat derrière la vitre, sa patte, ses griffes et les trottoirs de Paris. J'ai mon carnet, un stylo et beaucoup de mots prématurés. Je n'ai pas dormi de la nuit. Je demande à mes voisins de table un briquet. J'allume mon cigare et souffle, souffle très fort pour que toutes mes entrailles s'évaporent ! Il y a une détente, une sensation de légèreté inattendue. J'ai l'impression de laisser partir mon corps en fumée. C'est à la fois doux et affreux ! Mes lèvres se crispent. Se serrent, se referment après chaque bouffée de tabac. Danse des mystères et des goûts amers. Le serveur passe non loin de moi. Il est seize heures et des poussières. Je revois le sucre sur la table, les glaçons au fond du verre et mes lunettes à côté. Je suis au bistrot, sur le trottoir en face de chez moi. Je n'ai pas fait des kilomètres et pourtant j'ai l'impression d'être complètement barrée aujourd'hui.

Je te regarde, tu bois tendrement ton thé, il te brûle. Je crois que je t'intrigue, tu fais semblant de rire avec tes amis mais tu es perturbé. J'insiste un peu, je te dévore des yeux. Je suis une grande séductrice, voilà ! tu adoptes mon jeu, échanges des coups d'oeil, te tournes dans ma direction. Je grave cet instant sur mon papier, tu le vois. Cela te pose question. Suis-je un espion ? Escroquerie, ton genou te démange, j'analyse tout ! Quelques secondes après tu me vois encore noter des fragments.

Je me lève, tu as peur, tu ne bouges plus. Le silence se crée, la ville est momifiée, le temps : figé. J'avance, mes talons rouges claquent sur le bitume. Tes paupières tremblent, tu ne sais pas quoi faire. Tu sais et tu vois très bien ce qui est en train de se passer. Tu ne peux pas l'ignorer, il arrive vers toi ! Là, à quelques mètres de votre table.
Mon coeur bat très fort. J'ai envie de te dire que je te trouve beau, que c'était sympathique ce petit jeu. J'ai envie de te connaître, de savoir ton prénom ! Mais je le vois également et je sais. Je ne vais pas t'oublier. Je me bouche les oreilles et subis.

D'un coup tout est parti, je n'ai pas bien compris, le temps a repris vie. Je ne sais plus si je t'ai parlé ou si tu m'as crié de m'allonger. Le sol était froid, les verres ont volé en l'air, je me suis recroquevillée espérant devenir une de ces infimes choses. Je n'ai pas tout suivi, tout s'est effondré. Je revois très bien tes gestes affolés et ton corps paniqué. Je crois que je t'ai aimé et tout a continué tragiquement. Explosion et larmes envolées. On peut dire qu'en réalité tout n'allait pas si bien, rue des lilas, un de ces après-midi-là.
16

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Thara
Thara · il y a
Beaucoup d'émotion se bouscule au fil de la lecture, dont la tristesse, l'horreur...
·
Image de Muriel Hasse Collin
Muriel Hasse Collin · il y a
Certaines phrases me font penser au morceau de la terrasse de Y Tiersen...
·
Image de Aglaée Collin
Aglaée Collin · il y a
En effet, bien vu !
·
Image de Annie Moll
Annie Moll · il y a
merci pour ce petit tour
·
Image de Aglaée Collin
Aglaée Collin · il y a
Merci à vous !!
·
Image de Jean
Jean · il y a
Un beau texte où rien n'est dit, juste suggéré pour que l'imagination œuvre, quelques bribes loin, là-bas.
·
Image de Aglaée Collin
Aglaée Collin · il y a
L'imagination est toujours importante pour le lecteur, merci !
·
Image de Léontine Collin
Léontine Collin · il y a
Trop bien ! ❤
·
Image de Aglaée Collin
Aglaée Collin · il y a
Merchiii !!
·
Image de Adonis
Adonis · il y a
J ' aime beaucoup. ...
·
Image de Aglaée Collin
Aglaée Collin · il y a
Je vous en remercie !!
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Un petit détour
·
Image de Aglaée Collin
Aglaée Collin · il y a
Merci beaucoup !!
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

« Sédentaires. »J’ai soufflé, tu as hurlé, nos esprits ont tangué. Les horloges se sont évaporées, tes yeux ont saigné des torrents de larmes. Le temps s’est dilaté, ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Le mois dernier, Emma est partie. Sans moi. Un mois sans elle, c'est comme tomber dans le vide. En attendant le choc. Hier, j'ai voulu renouer un peu le contact. J'ai tenté le texto « si tu ...