2
min

Tonton Eugène

Image de Paul Brandor

Paul Brandor

152 lectures

173

« Il savait tout faire avec ses mains ! »
C’est la première phrase prononcée par ma tante Louise lorsque nous sommes rentrés dans sa maison après l’enterrement de l’oncle Eugène, son mari.
C’est vrai qu’il en faisait des choses avec ses mains. Des choses, il y en avait plein le salon, plein la cuisine, plein le garage : des étagères, des meubles, des statues, des jouets... Tante Louise s’est assise sur une chaise de la cuisine, l’air hagard. Convaincue qu’il y a désormais du désordre dans l’agencement de son quotidien. L’absence d’Eugène est bien présente. Ma mère prépare du café. Mon père s’assoit à côté de Louise, sa sœur.
Les pleurs, c’est comme les bâillements, c’est communicatif, m’avait un jour asséné mon frère. Cette affirmation incongrue m’est revenue bêtement en mémoire en observant les yeux rougis de la famille. Tonton aurait trouvé la chose amusante.
Des choses, il en faisait aussi avec ses mains, dans la chambre, à l’étage, que nous occupions lorsque nous dormions chez lui, mon frère et moi.
Je regarde mon frère. D’un commun accord nous montons l’escalier. J’ai 32 ans maintenant, je suis mariée, j’ai deux enfants, je n’ai plus l’âge d’avoir peur des mains de Tonton. Mon frère non plus.
C’est vrai qu’il savait tout faire avec ses mains notre oncle. Des choses terribles qui nous empêchaient de dormir, des choses qui nous épouvantaient.
Il procédait toujours de la même manière Tonton. Il allumait la lampe de chevet posée près du grand mur blanc puis il retroussait ses manches et laissait parler ses mains...
Nous nous attendions au pire en serrant très fort les draps. Et le pire venait. Inévitablement.
Nos hurlements faisaient réagir tante Louise.
« Eugène ! Arrête ! Ils ne vont plus dormir. ! »
Mais, ma tante avait beau crier, il dédramatisait toujours, se voulait rassurant.
« Ça leur fait du bien ! »
« Arrête ! Eugène. »
« Non ! C’est bien pour eux. »
Nos nuits restaient peuplées de créatures étranges. Des années plus tard nous avons réalisé que ces expériences qui auraient pu être définitivement traumatisantes nous avaient fait prendre conscience, avant de l’étudier plus tard, que nos ennemis peuvent être des points de vue intellectuels, des fruits de l’imagination.
Mon frère s’est allongé sur le lit, comme avant. J’ai allumé la lampe de chevet et j’ai positionné mes mains et mes doigts. Tonton nous disait que les mains ne sont pas la seule partie du corps qui peut être utilisée. Le corps entier peut participer. Alors, mon corps entier a participé, se souvenant des positions de l’oncle...
À la fin, l’ombre de mes mains a projeté un oiseau noir qui s’envolait sur le mur blanc de la chambre. Une colombe, pas un aigle.
J’ai éteint la lampe de chevet, l’ombre a disparu. Nous nous sommes mis à sangloter en pensant à tonton Eugène qui faisait tellement bien les ombres chinoises.

PRIX

Image de 2018

Thème

Image de Très très courts
173

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Ouf ! J'ai craint le pire ! Un brave tonton, finalement
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un beau TTC bien dans le thème avec une superbe chute qui illustre le fait que l'oncle savait tout faire avec ses mains, et qui lève le voile sur les cris inquiétants qu'il faisait pousser à ses neveux le soir venu ! Bravo, Paul ! Je clique sur j'aime.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon sonnet "Indian song" en finale été : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/indian-song

Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
mon vote pour ce retour du cimetière, défunt présent autour de la table et dans la chambre des enfants devenus grands
Envie de me lire
https://short-edition.com/fr/tres-tres-court/lemancipation-des-ombres-1
,

Image de Rafiki
Rafiki · il y a
Mon vote pour votre nouvelle sympathique, qui fait bien de nous rappeler que les ombres ne sont souvent qu'une question de point de vue et d'éclairage !
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci pour le vote et le commentaire Rafiki.
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Je découvre Short Editions, je découvre les auteurs, leurs écrits...je découvre un récit drôle, poignant, presque angoissant...quoi ? tout ça pour quelques ombres ! J'ai beaucoup aimé.
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci pour votre commentaire Arletyna.
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
De rien, au plaisir d'en lire d'autres ..
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Ce devait être un sacré Tonton pour laisser un tel souvenir dans l'esprit de ces enfants devenus hommes !
J'ai beaucoup aimé !

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci Sylvie pour ton commentaire. (Entre nous, je dois t'avouer que j'ai beaucoup aimé la majorité de tes textes )
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Rhooo, merci Paulbrandor (j'en rougis) !
Qu'il est loin-et pourtant 5 ans, c'est peu- où tu avais déposé un commentaire sous mon premier TTC "Les petites roues".
Un commentaire qui m'avait emplie de fierté ! (que tu sois passé-et passe encore me lire-me procure une satisfaction sans borne !)

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
A mon tour de rougir Sylvie :-) Au plaisir de te lire.
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Je n'ai pas participé à ce Prix : puits de l'inspiration totalement à sec. Mais je dois dire que je n'aurais pas pensé, et c'est dommage, aux ombres chinoises… elles donnent accès à un imaginaire qui me donne quelques regrets (sourire). Bravo pour le substantifique texte que vous en avez tiré, sans omettre de rendre hommage à tonton tendresse. Bravo !
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci Patrick pour le vote et le commentaire.
Image de Cudillero
Cudillero · il y a
C'est un très beau texte, merci de l'avoir écrit...
Peut-être souhaiteriez-vous découvrir mon texte en lice également :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-reveil-de-leo-1
Bonne continuation :)

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci Cudillero, à tout de suite sur votre texte.
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Un beau récit, plein d'émotions...
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Un grand merci pour le vote et le commentaire.
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Le souvenir de tonton Eugène est très présent tout au long du récit . Une belle façon d'aborder le thème .
Merci beaucoup de découvrir mon texte" la fontaine aux bulles " en lice également .

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Merci Ginette, à tout de suite sur votre texte.

Vous aimerez aussi !

Du même auteur