1
min

Toi + Moi

Image de Sully Holt

Sully Holt

17 lectures

2

mdash; Tu aimes ça ?
— Je… Je crois.
— Ah oui ? Tu n’en est pas sûr ? Et ça, ça te plaît ?
— Bon Dieu ! Oui !!
— Moins fort, on va nous entendre.
— C’est tellement bon.
— Tu trembles.
— C’est…. C’est étrange…
— Qu’est-ce qui est étrange ?
— Ta peau. Ta douceur. Ton souffle. Nous deux, ensemble.
— Tu aimes que je t’embrasse ?
— Oh oui. Je crois que je n’ai jamais autant aimé ça qu’aujourd’hui.
— Et si je glisse mes doigts ici… Et là…
— Attends, c’est… Whoua !
— Qu’est-ce que ça te fait ?
— C’est… bizarre. Unique.
— Plaisant ?
— Très plaisant. Oh ! merde ! Tu me rends dingue. Je voudrais…
— Tu voudrais quoi ?
— Que ça ne s’arrête jamais. Qu’on ne quitte plus cet endroit. Que tu me… Oui, comme ça. Vas-y, ne t’arrête pas…
— …
— Putain, tes lèvres… Tes lèvres… Je crois que je suis prêt.
— Pas encore. Bientôt. Tu es si dur, si humide. Si brûlant. J’aime ta saveur. J’aime l’odeur de ta peau. J’adore te tenir au creux de ma paume, comme ça. Ta chair qui palpite… J’ai rêvé de cet instant, tu n’imagines même pas.
— Tout est nouveau, tout est étonnant. Comme une première fois.
C’est une première fois.
— Pas vraiment. J’ai déjà fait l’amour, avant.
— Mais jamais avec un homme.
 
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien écrite, d'une volupté débridée et une chute tout à fait inattendue !
Un grand bravo ! Grâce à vos voix, “Sombraville” est en Finale ! Une invitation à
confirmer votre soutien si vous l’aimez toujours ! Merci d’avance et bonne journé!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Je comprends l'E.T A+
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

C’est d’abord un souffle poussiéreux, un soupir un peu ancien, un vieux parfum de bois, de colle, de poussière mêlés qui m’accueille sitôt les portes franchies. Quelque chose de vaguement ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Et un jour qu’elles désiraient s’enlacer dans ses bras, Qu’elles pensaient ne jamais se lasser dans ses draps, Alors que les corps caressaient du bout des doigts, Que les peaux et ...