Tobias se jette à l'eau

il y a
2 min
108
lectures
21

Comme le disait un illustre personnage : celui qui n'a pas d'imagination n'a pas d'ailes ! A vrai dire, je n'ai aimé écrire que lorsque j'ai su que cela m'apprendrait à voler. Voler au-dessus de la  [+]

Une poignée de naufragés, sur une île a priori déserte, inconnue de toute carte. Scénario classique, il fallait en convenir.
Ainsi on trouvait là la fausse blonde pulpeuse, avec ses seins refaits et qui avait dû subir de nombreuses liposuccions, le ranger trop musclé qui adorait rouler des mécaniques pour l’impressionner et deux gamins plutôt raides, un sourire hypocrite figé sur leurs lèvres. Ils savouraient tous un moment de répit, à se prélasser dans le sable. Mais soudain, la blonde poussa un cri haut perché :
-Hiiiii, regardez l’eau !
Il y avait en effet de quoi paniquer. Les vagues devenaient de plus en plus imposantes et la mousse blanche qui en résultait semblait se multiplier à vitesse grand V. Ni une, ni deux, le ranger fut le premier à réagir : c’était son tempérament de militaire entraîné qui reprenait le dessus. Il saisit la blonde sans ménagement, l’entraîna loin du rivage et la plaça au centre de l’île en lui intimant de ne pas bouger. Elle pleurait, paniquée. Il repartit pour aller sauver les enfants mais lorsqu’il arriva, il était trop tard, l’un d’entre eux agitait désespérément la main au milieu des flots en folie. Il ne pouvait rien pour lui et ne s’attarda pas. Il attrapa le second et le jeta sur son épaule comme un vulgaire sac de pommes de terre, afin de l’emmener auprès de la première rescapée. L’enfant, sonné, avait à peine cillé et gardait cet agaçant sourire forcé. Le ranger eut à peine le temps de reprendre son souffle qu’un nouveau danger les menaça. Sous eux, le sable s’effritait rapidement. Il bondit de côté, entraînant le môme encore vaguement agrippé à lui, mais ne put rien de plus pour la blonde dont les cheveux teints finissaient d’être engloutis au cœur de l’île, dont il ne restait plus grand-chose. Leur fin semblait imminente, d’autant qu’un crocodile énorme surgit de nulle part et, opportuniste, se jeta sur la proie la plus faible dont il ne fit qu’une bouchée avant de se tourner vers l’autre. Le ranger n’avait plus aucune issue et, avec courage, faisait face au monstre. Il était perdu, c’était évident. Mais alors que tout espoir semblait avoir disparu, un bruit de moteur rompit le silence et bientôt l’hélicoptère fut en vue. Une échelle en descendit et le ranger put s’y accrocher, évitant de justesse la terrible mâchoire du colosse qui se referma finalement dans le vide. Victoire ! Le ranger, quel homme alors !, avait survécu !
-Tobias ? Tout va bien ?
Sa mère rentra dans la pièce et resta un instant interdite. Son petit garçon, si bien élevé et d’ordinaire si calme, la regardait de la baignoire à moitié vide avec un air penaud, son Actionman dans une main et son hélicoptère en plastique dans l’autre. Il y avait de l’eau partout, des bulles de savon finissaient d’éclater çà et là, la Barbie de sa petite sœur avait les cheveux complètement emmêlés tandis que l’un des Playmobils était coincé dans la bouche du jouet crocodile et que l’autre flottait sinistrement à la surface de ce qu’il restait du bain. Quel terrible naufrage cela avait dû être !
21

Un petit mot pour l'auteur ? 36 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Ah ah ah ! ! ! Comme l'action devenait de plus en plus "énorme", je me suis doutée qu'il y avait un " crocodile dundee" quelque part mais la chute m'a vraiment surprise ! Bravo Alouette, ce texte est excellent, à bientôt !
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Merci pour votre soutien enthousiaste ! Ravie que cela vous ait tant plu !
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Au plaisir Alouette !
Image de Pecorile
Pecorile · il y a
Pareil qu'Elena.
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Merci encore !
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
un faux suspens très savoureux et qui m'a beaucoup fait marrer
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Tant mieux alors ! Contente que cela vous ait plu !
Image de Pâquerette
Pâquerette · il y a
Quelle aventure!
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Et comment !
Image de Cannelle
Cannelle · il y a
J'ai beaucoup ri !
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Merci beaucoup ! Contente que cela déclenche la bonne humeur !
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
charmant, mes compliments
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Merci beaucoup !
Image de Anonymous71
Anonymous71 · il y a
Ca marche aussi avec des requins? Ma petite n'a que de ça en baignoire! Pour la blonde le papa dit no comment! Texte agréable à lire
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Et je valide les requins !
Image de Anonymous71
Anonymous71 · il y a
Je vous dispense de me répondre sur la blonde ;-)
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Merci beaucoup !
Image de A Terreville
A Terreville · il y a
Texte rondement mené !
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Merci pour votre appréciation !
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Le monde des enfants, un monde parallèle....
Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Et pourtant pas si loin ! Merci de votre commentaire !
Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
J'ai adoré (^_^).
Vers la mi-texte j'ai deviné de quoi il s'agissait et du coup j'ai savouré le reste avec plaisir non dissimulé.
Le ton est enjoué, le rythme agréable et rapide. On ne s'ennuie pas une seule seconde et l'on sourit devant ce ranger bien peu efficace.(^_^)

Image de Célestina Orn
Célestina Orn · il y a
Oh mince que vous ayez deviné avant la chute... contente cependant que ça ne vous ait pas empêché d'apprécier ! Merci pour votre commentaire si enthousiaste !
Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
Pas de soucis (^_^), j'ai effectivement apprécié.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Lueur d'espoir

Célestina Orn

Que diable allait-elle faire dans cette galère ?!
C’est sans doute ce que se disaient les gens, du moins ceux qui connaissaient un peu Molière, en me voyant grimper le mont Sinaï. Et ils... [+]