1
min

Titouan, Chevalier sans peur et sans reproche

Image de Maour

Maour

58 lectures

10

Oyez, oyez, oyez ! Gentes dames, messires, paysans... Voici le brave chevalier, Titouan, dont je suis le fidèle écuyer. Voici l'histoire dont je suis le non moins fidèle conteur.

Un agneau tout heureux, jouant et riant, parcourait plaines et forêts sans crainte ni dessein. En retard sur l'heure du souper, il causait à sa brebis de mère un chagrin mortifère. « Sait-on qui tu vas croiser, prévenait cette bonne maman, ne sois pas imprudent et reviens-moi tout entier. » Le jeune Agnel n'était pas sourd aux conseils, mais il avait la faiblesse de trop écouter son cœur. La nuit tombait sur les bois, et lui à l'intérieur, quand un hurlement sembla déchirer le ciel et ses étoiles.

Trois loups en colère trempaient le sol de leur salive empoisonnée, mordaient dans l'air où grondaient leurs folles idées :

Je grogne très fort ce sombre couplet,
Je griffe et je mords pour mieux te croquer.

A ces mots, le sang d'Agnel ne fit qu'un tour. Ce chant macabre lui glaçait les os. Il courait maintenant en croyant tromper la mort, mais les trompettes funèbres sonnaient à nouveau. Ses dernières forces le quittèrent alors,
il s'effondra sur la terre gelée.

Son poil blanc était souillé de boue, d'une boue luisant au clair de lune, recouvrant ses membres délicatement repliés comme ceux d'un enfant endormi. Les loups noirs aux yeux lugubres flairaient cette carcasse qui, pour eux, avait le goût du miel. Ils léchaient les oreilles du pauvre petit agneau, lorsque bondit d'un fourré Titouan, chevalier sans peur et sans reproche.

On eût dit un tigre face à trois moustiques, frappant l'un, et puis l'autre, du plat de son épée prodigieuse : il foudroyait ces malheureux toutous, les sommant de fuir sans plus tarder. Les loups pétochards filèrent au travers du bouquet obscur des buissons, des ronces et des orties. Agnel riait avec Titouan, chevalier au cœur tendre, que rien ne pouvait satisfaire tout autant, qu'un ami à prendre.
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Sympathique ce petit récit ! Je l'imagine bien accompagné d'un petit air de bouzouki :)
C'est bien écrit, étoffé mais moins qu'à l'accoutumé, l'histoire est plus destinée à un public enfant, et plairait sans nul doute à tous les âges.
Pour quelque étrange raison, Titouan m'a rappelé le personnage du Vaillant Petit Tailleur, alors même que ses exploits ne sont pas que d'astuces ou d'apparence...probablement est-ce du au fait qu'il écrase trois "moustiques" du plat de son épée ! ^^

·
Image de Maour
Maour · il y a
IL faut que je le relise alors, je me souviens avoir apprécié ce tailleur et sa ceinture mais pas de l’histoire en détail, et oui pour l’accompagnement : c’est une sorte de comptine que j’avais en tête !
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Le Vaillant Petit Tailleur est probablement l'n de mes contes préférés ;)
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
J'adore cette petite histoire sans prétention, je pense que les enfants (et les autres qui ont encore leur âme d'enfant) l'aimeraient ! (il faut dire qu'à 75 ans, je me sens encore une âme de gosse). Une voix Titouan.
·
Image de Maour
Maour · il y a
Merci Anne Marie, ça me fait plaisir de vous voir par ici... et que vous ayez conserve votre âme d'enfant ! Restons jeunes ;)
·