26 lectures

3

Charlie, j'ai compris que la mort se fiche du temps qui passe : les aiguilles ne cessent de tourner pour personne, même pas pour toi.

De mon vivant, j'ai voyagé pour toi jusqu'au Mali Charlie.
J'ai visité le village de Timbuktu où le soleil frappe si fort que le sol lui-même se tord de douleur. Aussi cuisante soit-elle, la souffrance n'est rien face au combat acharné des terroristes.

Là-bas Charlie, la liberté est aussi rare que l'eau ; ça t'étonne pas vrai ? Toi qui pouvait tout dire, tout dénoncer et aider les plus petits hommes à s'interroger quant à l'absurdité du fonctionnement de nos sociétés...

Charlie, des milliers de larmes ont coulées pour toi. Et si peu pour les autres...
Charlie, le jour où tu es mort 2.000 personnes sont mortes aussi et je crois que s'en est trop.

Abu pourquoi déchires-tu les Hommes ?

Abu, toi et tes frères pillez ce que les Hommes ont de plus précieux. J'ai vu ton peuple, Boko Haram, violer des fillettes, fusiller des femmes, enterrer des hommes vivants et leur jeter la pierre.

Qu'est-ce qui tourne pas rond chez vous ?

Mes larmes ont coulées lorsque j'ai entendu dire que jouer au ballon était sanctionné de vingt coups de fouets selon vos idéologies. Mais les enfants ont continué de jouer Abu. Sans ballon ; avec une chose que toi et tes hommes ne possédez plus : l’innocence, la bonté et la tranquillité d'esprit. Abu je crois que tu frôlerais l'infarctus si tu apprenais que chez nous, les joueurs de ballons sont respectés et payés des millions.

Tu dictes aux hommes leurs droits. Mais peut-on toujours appeler ça des droits lorsque tu les obliges à ne plus chanter, à ne plus jouer, à ne plus vivre ?

Dis-moi Abu, pour qui te prends-tu ? N'existe-t-il pas un jugement dernier qui permet aux Hommes de prospérer en paix ? Tu t'es auto-sacré Roi ; et je crois déceler le jugement de celui que tu adores.
Est-ce que Mahomet t'a réellement dit de leur prendre la vie ? Jure le moi.
Abu tu n'es pas un djihadiste. Abu, toi et tes hommes êtes des terroristes.

Charlie j'ai trop de questions qui restent, malgré mes voyages, sans réponses.
Charlie tu manques au peuple Français.
Charlie revient.
Charlie aide les habitants du monde à combattre ensemble face à ces hommes qu'on ne peut qualifier d'humains.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Adibro
Adibro · il y a
Je n'ai pas vu ce fameux film et je ne suis pas du tout spécialiste du domaine mais c'est tout de même touchant.
Je trouve que le passage où il y a la comparaison avec les "joueurs de ballon" n'est peut-être pas le plus fort ni marquant mais il est très bien trouvé et intéressant je trouve :)

·
Image de Auriane Calvés
Auriane Calvés · il y a
Je vous le conseille il est superbe.
Pour le foot, c’est une idée que je souhaite souligner, c’est quelque chose qui m’indigne moi même...

·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Puis-je vous inviter à faire un tour sur ma page?
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
J'y penserai.
C'est vrai que ce sont des grosses sommes, c'est surtout tout ce qu'il y a autour aussi qui génère beaucoup d'argent

·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Un beau texte passé inaperçu dans le désert du Mali ! Le film Timbuktu du réalisateur Sissako est magnifique, c'est comme si ce texte venait en écho au film !
·
Image de Auriane Calvés
Auriane Calvés · il y a
Merci beaucoup pour ce retour ! Il a effectivement été écrit peu de temps après avoir vu le film..., qui m'a bouleversée et qui fait partie des plus beaux films selon moi !
·