Tige de coeur de palmier

il y a
1 min
14
lectures
1
Mon père, mon frère et moi. Nous sommes dans la capitale, Kuala Lumpur en Malaisie. Assis dans un restaurant de cuisine asiatique, nous sommes les seuls client européen. Histoire de manger local, nous commandons le plat du jour. C'est une sorte de foudue chinoise qui arrive alors. Une grande casserole d'eau bouillante avec à côté des tas et des tas d'ingrédients crus. Des pâtes, des boulettes de viande, des crevettes. des légumes, des oeufs, de la salade etc. Nous essayons tant bien que mal à comprendre comment fonctionne ce plat, nous essayons de faire bouillir une par une les boulettes de viande et les crevettes. Bon, clairement une serveuse a pitié de nous : elle dégage nos bras, elle mets tous les ingrédients d'un coup et remets le couvercle. Elle nous fait comprendre d'attendre 5 min et que ca sera pret. Pendant ce temps, elle dépose sur la table des petits bols de sauces, des petits pains, des petits rouleaux blancs en forme de tige, des sushis et des baguettes pour manger. Mon père empoigne ses baguettes, et avec, pince l'une des tiges blanches, qu'il trempe dans un bol de sauce et , sous le regard ébahi de mon frère et moi, mets dans sa bouche. Il ressort instantanément les baguettes de sa bouche. L'incompréhension se lit sur son visage.
Pour lui ce rouleau blanc était un coeur de palmier... Pourtant c'était simplement une serviette en tissu, roulé très finement et mis dans une assiette. Imaginez-vous la réaction du serveur qui a débarassé notre table, et a vu l'une des serviettes en tissu avec le bout trempé dans de la sauce soja.
Pendant tout le reste du séjour, lorsque mon père voulait nous contredire, on lui disait :
" Pourquoi tu parles toi, tu manges des serviettes".
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Burn-out

Violaine Biaux

Putain, j’ai foiré, il est minuit passé...
J’ai raté mon rendez-vous avec Gérard Durand, c’est mort maintenant. Dix minutes de retard, le boss va me sucrer ma prime, Pierre va me... [+]