" Théo "

il y a
1 min
39
lectures
8

Poète à mes heures perdues... Ce tissu de mensonges... Est issu de cent songes... Je vous aurais prévenus...  [+]

Théo, un enfant de la génération « pouce » symbole d'un « j'aime » ce que tu publies ou « je n'aime pas » lorsqu'il est renversé.

Une adolescence passée à chercher la quintessence de la langue française, tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, remonter le temps passé, l'utiliser à bon escient, « faire style » auprès de ses amis mais au fond ne jamais retrouver le goût unique de ce premier baiser...

Un homme portant de petites lunettes rondes argentées qui corrigeaient le dixième inférieur de son œil droit attaqué par les pixels de son PC.

Un regard profond, de longs cheveux cendrés qui lui donnaient l'apparence insidieuse d'un scientifique amoureux d’équations à plusieurs inconnues, assidu aux cours portant sur d'utiles théorème, or, il n'en n’était rien car le facteur « x » porteur d'un message que nous connaissons tous, ne vit que grâce à l'inconnue « y », à un rapport « physique », à une « chimie » entre deux êtres, deux lettres donc...

Un corps digne d'Apollon qu'il entretient le jour et un poète la nuit, tout en nuances de style !
8
8

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Le poète sort souvent masqué, et par les temps qui courent ...
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
X et Y, que ferait l'abcisse sans son ordonnée (ou inversement) ? Bonne journée à votre point A_pollon :-)
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
quelle chute finale... de rein ou de rien? pas plutôt Narcisse le ah! Paul on?
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Ça doit-être épuisant

Vous aimerez aussi !