1
min

T'étais si belle

Image de Annacouze

Annacouze

3 lectures

0

Putain meuf.

Alors voilà c'est le grand jour celui où tu tires ta révérence. Tu quittes la scène aussi brusquement et bruyamment que tu l'occupais.

Je me souviens de tout. Je me souviens de notre rencontre de nos fous rires de nos incompréhensions. Je me souviens des moments où la vie était trop dure ou tu voulais t'arracher.

Je me souviens de nos galères de nos mains qui se serrent de ce souffle de vie qui nous traversait la nuit.

Meuf c'était la blague de trop. Me laisser comme ça, en un râle nocturne.

Ce que je t'ai trouvée belle. Ce que je t'ai trouvée libre.

Oui y a eu les nuits sans repos, les journées qui suivent sans vie et puis les semaines à se demander ce qu'on fouttait là.

Mais meuf t'étais si belle.

Je sais que je devrais penser à toi. À ces années que tu ne vivras pas. Mais là je pense surtout à moi.

Meuf t'as pas assuré. C'était la blague de trop on aurait pu la faire à deux.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,