1
min
Image de Stine56

Stine56

5 lectures

0

Je n’avais pas vu qu’il avait des mains aussi belles. Des doigts longs et effilés. Des vrais doigts de pianiste, en tout cas pas de conducteur de poids lourds. La dernière fois que j’ai regardé ses mains, il avait encore des fossettes sur le gras du pouce, des rondeurs et des gestes d’enfant. Des gestes qui rappelaient avant.

Il est venu nous dire qu’il s’en allait. À nous, ses bientôt deux petits vieux, assis de chaque côté de lui, à la table de la cuisine. Il est venu nous dire qu’il avait quitté le groupe de jeunes d’ici, que ça avait été dur, que ça lui avait fait très mal. Mais qu’il le fallait, qu’il devait le faire, que c’était ainsi. Que du coup, il ne remonterait plus.

Il nous a raconté son dernier voyage. Celui de cet été. Tout ce qu’il avait fait, ce qu’il avait appris. Les rencontres, les découvertes, les cadeaux de la vie qu’il s’était choisie.

Il nous a confié ses attentes amoureuses, ses expériences, ses crève-cœur, ses désirs pour le futur, ses espoirs. Il nous a même une fois cités en exemple, en tant que couple, et ça nous a fait plaisir.

Il nous a confessé quelques péchés véniels qui pour lui étaient essentiels. Pour faire table rase. Partir proprement. Nous avons pudiquement baissé la tête, fermé les yeux, dissimulant un tendre sourire.

Nous l’avons laissé parler. Longtemps. Comme il nous l’avait expressément demandé, nous n’avons pas ri, nous ne l’avons pas brusqué, ni charrié, interrompu le moins possible. Il nous a laissé lui poser quelques questions. Il a répondu gentiment. Il a essayé de nous expliquer, avec toute la sincérité de ses dix-huit ans trois quarts, celui qu’il voulait être, qu’il espérait devenir, un jour. Que pour nous il est déjà.

Et puis il est parti. Ce matin. Sans nous réveiller. Il avait fait son lit. Il a quand même laissé un bas de pyjama.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,