Testament

il y a
1 min
24
lectures
0
En ce dernier jour avant ma libération...

Je soussigné, Marsouin Degranfond, sain de corps et d’esprit, déclare vouloir léguer sans contrepartie à mes héritiers la totalité de mon patrimoine de la façon suivante :

1- A ma femme Clitoria

Qui fidèle à elle-même durant 35 ans de vie commune, n’a cessé d’œuvrer (à chacun de mes déplacements professionnels) pour la reconnaissance culturelle des Arts Africains Appliqués au centre des jeunes travailleurs immigrés, je lègue une édition authentique de 1669 de l’édifiant Maître Khalil Al Brakmarr, « Mille et une techniques de dilatation ».

2- A mon fils Rondellor

Pour qui j’incarne la connerie depuis ses 17 ans, date à laquelle j’imposais qu’il poursuive ses études jusqu’à l’obtention d’un Bac+6 minimum, mais trop con je suis, je n’imaginais pas qu’il faisait son coming-out... Je lègue ma rarissime collection de conclusions d’interventions post-coloscopiques de moines cisterciens.

3- A ma fille Mepensbel

Qui dénigre Nabila mais idolâtre Zahia ! Nan mé allo quoi ?! Faire bander sans faire payer c’est comme vivre sans exister quoi ? Si t’es moche bah tu peux pas faire d’argent quoi ! T’as pas la télé ou quoi ?!!
Sans autre commentaire, je lui lègue un pack de décor de porte à coller soi-même (sans dépose de porte et collage facile assuré sur la notice).

4- A mon frère Suitrofor

Qui se sait Homme depuis qu’il a un fils, qui connaît le monde par le JT de tf1 et se sent citoyen en payant ses impôts. A lui qui pense légitimement VIVRE en ne faisant que fonctionner avec l’approbation de la stérilité... Sois heureux... A toi, je lègue un jeu de pneus-neige pour fauteuil roulant.

5- A Dieu

Qui doit subir l’humanité depuis qu’il l’a crée, sans doute par la nécessité d’un équilibre avec le lumineux... Je lègue tous mes efforts et ce que j’ai appris durant cette vie pour si possible... Ne plus revenir.

0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,