3
min

Terra incognita

Image de Menomix

Menomix

60 lectures

23

Ce soir, le lieutenant James Wild était sorti en cachette de la base pour se réfugier dans un endroit qu'il n'appréciait pas. James Wild était un homme bien entraîné capable de survivre dans n'importe quel milieu hostile. Tout ses sens étaient affûtés et ce soir ils étaient tous aux aguets, malgré, cela ses oreilles bourdonnaient déjà à cause des nouveaux sons qu'elles entendaient, sa respiration était saccadée et il transpirait déjà dans ce milieu à la chaleur pratiquement tropicale.
Il utilisa son bras comme une machette, pour circuler à travers cette forêt d'un nouveau genre afin d'arriver jusqu'au point de ravitaillement.
- Une bouteille de votre meilleur Whisky, s'il vous plaît !
Le barman le servit rapidement avec un sourire et un clin d’œil, il lui fit un prix sur la boisson reconnaissant son visage. Le barman aurait aimé lui poser des questions mais James avait déjà disparu.
Le lieutenant s'était trouvé une table un peu à l'écart afin de boire tranquillement. Tout le monde autour de lui faisait la fête, il les observait en sirotant son verre. Il gardait chaque gorgé un long moment en bouche avant de la laisser glisser dans sa gorge puis dans le reste de son corps. Il observait les gens danser, crier, tomber, s'embrasser et pour les moins pudiques se tripoter en plein milieu de la piste de danse. Aussi loin qu'il se le rappelait, James n'avait jamais aimé ce genre d'endroits, mais ce soir il y revenait à la fois pour être entouré d'inconnus mais aussi pour l'alcool. Non pas juste pour se saouler mais pour fêter son départ de demain avec une bonne bouteille.
Quelques verres plus tard, un groupe de filles passa près de lui, le lieutenant n'y prêta pas une grande attention, jusqu'à ce que l'une d'entre elles brise son talon et tombe à la renverse sans qu'aucune de ses amies ne s'en rende compte. James l'aida à se relever et l'assit sur la banquette en face de lui. - Par réflexe il examina sa cheville, il fit un bandage avec un torchon et utilisa le bandana, qu'il avait au cou, ainsi que les glaçons du seau de son whisky, pour faire une poche de glace. C'est seulement après être intervenu qu'il leva la tête vers elle.
- Ne vous inquiétez pas votre cheville va bien elle est simplement foulée !
Quand ses yeux se posèrent sur elle, il se rendit alors compte de son immense beauté. Elle avait une peau aussi blanche que la lune, une peau lisse comme la neige, des cheveux noirs comme les profondeurs de l'espace et ses yeux reflétaient la canopée de la forêt d’Amazonie.
James déposa délicatement son pied avant de retourner s'asseoir en face d'elle. La fille croisa la jambe afin de tenir elle-même la poche de glace.
- Vous êtes médecin ou infirmier peut-être ?
- Négatif, madame.
- Oh ! Militaire ?
- Une de leur section, en effet, et vous ?
- Maladroite, en plus d'être un peu ivre.
Il lui tendit la main.
- Enchanté madame maladroite, je suis James Wild !
- Enchantée.
James remplit son verre et le fit glisser jusqu'à son ingénue, sans lui parler. Celle-ci regarda son sauveur et se laissa tenter.
- Je ne savais pas qu'il faisait du si bon Whisky ici.
- Cet endroit cache bien son jeu, et ils ne le servent qu'en cas de demande spéciale.
Leurs regards se croisèrent et ne se lâchèrent plus. Ils partagèrent la bouteille en discutant à la fois de tout et de rien. Jusqu'à que cette femme se lève ses talons dans une main et la main du lieutenant dans l'autre pour les conduire tout les deux sous la pleine lune. Elle les guida, à travers le froid de la nuit de décembre, jusque dans une petite ruelle à l'écart du bruit de la discothèque.
Le ciel bien dégagé et la lune les éclairaient tout deux. Elle approcha ses lèvres de celles de James et les posa délicatement. Il se laissa transporter, il avait l'impression d'embrasser pour la première fois. Ce baiser ne s'arrêta pas, et leurs mains prirent le relais. Wild parcourut son corps comme s’il n'en avait jamais touché aucun autre auparavant. Personne ne vint les interrompre et ils purent jouir tous les deux.
La femme aux yeux verts rajusta sa robe émeraude et remonta sa culotte. James remonta son pantalon et se blottit ensuite contre celle qui grelottait déjà en regardant le ciel. James passa son bras autour d'elle et ne dit rien. C'est elle qui posa la question :
- Est-ce que l'on va se revoir ?
James ne pouvait pas répondre à cette question il la regarda et elle crut comprendre sa réponse :
- C'est une de ces histoires sans lendemain ?
James s'apprêta alors à ouvrir la bouche :
- J'aurais du le savoir j'explore le continent de l'amour tous les jours avec ces couples qui ont arrêté de se battre pour leur amour. Les hommes ne veulent que du sexe et ce n'est pas un stéréotype !
- Est-ce que je peux parler ?! James venait de crier pour la calmer. Demain je dois m'en aller...
- C'est bien ma veine en plus tu fuis ! Et tu vas aller où en Irak ? En Syrie ? Ou dans un autre pays d'Afrique ?
- Non, je ne suis pas ce genre de militaire, je vais beaucoup plus loin. Je pars pour la mission sur Mars !
- Mars ? Tu te moques de moi ! Ils sont tous enfermés dans une base secrète à l'écart du monde.
- Oui mais il n'y avait pas de whisky donc j'ai fait le mur.
Elle ne put s'empêcher de rire. Elle rigola jusqu'à qu'une voiture noire se gare devant la ruelle. Deux armoires à glace en sortirent et l'un d'eux cria à travers la ruelle :
- Lieutenant James Wild ! La récréation est terminée !
Le lieutenant les ignora pour se tourner vers cette femme.
- Si tu veux me revoir, il faut que nous soyons mariés !
- Je n'ai jamais été mariée !
- Moi non plus !
Les hommes se rapprochaient d'eux à grands pas.
- Alors ? Veux-tu devenir Venus Wild ?
Une main se posa sur l'épaule de James et le tira dans la voiture.

PRIX

Image de 4ème édition

Thèmes

Image de Très très courts
23

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Thara
Thara · il y a
Une nouvelle qui laisse la place à une exploration sentimentale, et ne laisse pas indifférent !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Jolie exploration de l'amour! Un grand bravo! Mes votes et bonne chance! Merci de passer lire et soutenir “Coques de Noisettes” qui est en FINALE: http://short-edition.com/oeuvre/poetik/coques-de-noisettes
·
Image de Menomix
Menomix · il y a
Merci, en espérant que vous serez de grands explorateurs à votre tour
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Belle apologie de la recherche de l'amour des sentiments . Très bien écrit et agréable dans sa lecture. Vous avez les cinq points d'Arlo qui vous invite à découvrir son TTC "le petit voyeur explorateur" ainsi que son poème "découverte de l'immensité" dans la matinale en cavale. Bon après midi à vous.
·
Image de Philippe Sophie
Philippe Sophie · il y a
Finalement, la plus belle, la plus grande des aventures... c'est l'amour ! (pour plus de commentaires bien clichés, n'hésitez pas à m'appeler. Honoraires gratuits du lundi au samedi de 10h à 19h sauf vacances et jours fériés.)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur