Image de Marie B

Marie B

1033 lectures

107

FINALISTE
Sélection Jury

Posée sur la cheminée du salon, la photo de mariage, noir et blanc format portrait, encadrée précieusement d’une torsade ciselée de perles et d’argent, accueille l’improbable visiteur comme le gage d’un bonheur promis : la mariée est souriante, silhouette immaculée d’une vierge éphémère, elle s’appuie doucement sur l’épaule de son homme, un peu raide, comme gêné dans son costume d’emprunt.
Pas de jouets, pas de bruits, les mariés regardent, lointains, ce salon sans désordre. Pas de photos d’enfants piquetés du sable de la plage, ni de pique-nique ni de sapins enguirlandés. Il n’y a que ce couple figé, en noir et blanc, format portrait.
Dans la cuisine, s’enroulent les volutes odorantes d’un sauté de veau qui mijote. Elle, est là qui coupe finement les feuilles raidies de persil qu’elle posera plus tard délicatement sur la viande braisée.
Alors il entre. Lointain parent du jeune homme emprunté, il se tient chancelant devant la cheminée, ses grosses mains tendues pour retenir les murs qui tanguent autour de lui.
Il trébuche et hurle une bouillie de mots.
Elle ne se retourne pas, et découpe le persil.
Il arrive par derrière, l’attrape par les cheveux et la tire vers lui.
Scène de violence ordinaire, un soir qui ne le sera pas.
Elle se retient au bord de la table, sans lâcher le couteau, elle se tourne doucement.
S’il était sobre il verrait l’éclat métallique dans ses yeux, le reflet de la lame sur le bleu de l’iris. Il remarquerait le pli au coin de ses lèvres, il verrait le danger. Mais il est bien trop saoul pour la craindre, quand elle le plante. Profond.
Il titube dans le salon, regarde sans comprendre son ventre ensanglanté, et s’écroule dans un gargouillis au pied de la cheminée.
Sur la photo parfaite, témoins muets de ce meurtre, l’éternel sourire des mariés entre les gouttes de sang, comme des perles rouges sur la torsade ciselée.

PRIX

Image de Eté 2017
107

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Coucou!
Coucou! · il y a
Les photos ne sont pas le reflet de la réalité. Une réalité bien triste! Belle écriture.
·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Ah je l'avais aimé et soutenu ce texte qui prend aux tripes : félicitations !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une belle écriture, une plume fluide. On se laisse emmener doucement aux tréfonds des enfers.
·
Image de Maud
Maud · il y a
Dénouement d'une vie de couple pour le pire...
·
Image de Sam
Sam · il y a
J'ai aimé , j'ai voté.
·
Image de Akely
Akely · il y a
C'est triste comme tout dérape quand même... Mais étrangement je suis un peu soulagée qu'elle se soit finalement vengée ^^ Très bon texte en tout cas, mon vote ;)
·
Image de Fatie
Fatie · il y a
très beau texte, bravo! mon vote.
·
Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Courte, simple mais ö combien belle et symbolique.Ce portrait en noir et blanc et le sourire serein des personnages figés met en relief le rouge du sang et les mouvements de la réalité. Bravo
Je vote, je m’abonne et permettez-moi de vous inviter à lire et soutenir le sourire de mon haiku en compétition :« L'orage s'enrage" et merci d'avance

·
Image de Storia
Storia · il y a
Je vote pour cette pauvre femme...
Si ça vous tente: http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-voisine-du-quatrieme

·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
Pour qui était le boeuf mironton? Elle a eu raison, il n'en aura pas une tranche!
Si vous avez trois minutes : http://short-edition.com/oeuvre/ttc/trois-femmes-1

·