Tectonique des plaques ou la dérive des sentiments

il y a
1 min
94
lectures
25

Mon avatar : Un graf depuis longtemps disparu. Il personnalise mon état d'esprit : Réagir et l'écrire  [+]

La tectonique des plaques est une notion universelle, aussi bien en amour qu’en géologie.

Zazie et Zizou sont dans le métro. Zazie sous terre, Zizou en surface.

Zazie emmène les touristes frémir dans les catacombes. Zizou est aux manettes du planétarium à la Cité des Sciences.

Une même correspondance les fait se côtoyer à Nation et les amènent à sympathiser, jusqu’au jour où Zizou invite Zazie à partager son gâteau de pommes de terre (une recette très terre à terre). En arrivant devant l’immeuble de Zizou, Zazie s’aperçoit qu’ils ont une adresse commune. Elle au premier, lui au-dessus.

Ayant partagé plus qu’un gâteau, Zazie se retrouve le lendemain, jour de congé dans le lit de Zizou. Elle en est sens dessus dessous et pour l’heure plutôt dessous.

Ils s’entendent si bien, qu’un mois après Zazie emménage au-dessus, dans l’appartement plus vaste de Zizou.

Leur lune de miel attendrit le voisinage, aussi bien au-dessus, qu’en dessous. Toutefois Zazie prend parfois ombrage du caractère entier de Zizou qui veut toujours avoir le dessus. Ainsi dans le lit le partage est toujours à l’avantage de Zizou, ce qui fait qu’au matin Zazie se retrouve empêtrée dans les draps, hors du lit. Au petit déjeuner, les grands abattis de Zizou restreignent la place sur le plan de travail, poussant Zazie à finir son café debout. Quand ils reçoivent quelques amis, Zizou a tendance à rabaisser Zazie et à la mettre en boite au sujet de son métier, pour lui très terre à terre, alors qu’il tutoie les étoiles. Bref, il prend toujours plus de place au détriment de Zazie qui manque d’air et d’espace.

Une faille commence à se faire jour entre les amants. Une ligne de fracture qui laisse présager des bouleversements telluriques. Les tensions prennent de plus en plus d’importance. Jusqu’au jour où venant des profondeurs de leur ressentiment, une explosion soudaine dresse entre eux une barrière infranchissable, les éloignant chacun vers d’autres avenirs.
25
25

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Sens dessus dessous !
Image de Dranem
Dranem · il y a
J'aime bien la référence à Raymond Queneau .Écriture avec beaucoup d'humour de cette dérive des sentiments . Hommes et femmes ne vivent pas dans la mème planète mème si parfois ils se rencontrent pour un jour, un mois , quelques années ou toute une vie ...
Image de Proton40
Proton40 · il y a
Zaime beaucoup votre texte où l'humour conduit les mots et les aide....
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un texte original , sympathique . Bien vu, cet ''étalement'' masculin !
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Jolie découverte de sonorités, un texte qui joue avec le son des mots sans en perdre le sens, bravo.
Je vous invite si vous le souhaitez à découvrir "choc" http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/choc-2

Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Bien écrit !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Belles allitérations. Dommage pour la ligne de fracture. Ils auraient pu avoir des enfants, Zadig, Zoé, Zanzan.
Image de Star seeker
Star seeker · il y a
Ah, la tectonique des plaques, qu'est-ce qu'elle m'en aura fait baver, en cours de svt ! En tout cas, cette revisite est intéressante, poétique, avec un côté drôle... j'adore !
Image de Thomas d'Arcadie
Thomas d'Arcadie · il y a
J'aime beaucoup ! Le duo est génial. Bravo ! ;)

Vous aimerez aussi !