1
min

Tchin-tchin

Image de Verodubroy

Verodubroy

11 lectures

1

Chaque année, depuis vingt ans, ils vous sortent du fichier. Pour la première fois, vous répondez présente à la soirée des anciens du lycée.
Vous êtes disponible. Vous vous faites belle.
Vous y allez sans votre meilleure amie, votre inséparable de l’époque : Cécile.
Ce soir, vous êtes unique.
A peine arrivée, vous tombez sur la joyeuse bande de votre classe de terminale. On se bise, on s’exclame, on s’ébaudit, on se retrouve, on ne s’est pas quitté, on n’a pas changé d’un iota, si, si je t’assure.
Champagne, légèreté, fous-rires, blagues potaches.
Au fil de la soirée, la masse se fracture en agrégats juxtaposés. Jocelyne parle boutique avec Paul (pharmacie-médecine.) Anne et Sophie ont retrouvé leurs comparses de la troupe de théâtre. François raconte son dernier reportage à une petite cour de bouches bées.
Le grand Jacques, votre amour secret du premier trimestre, vous apporte une coupe. Charme, séduction. Il égrène souvenirs et anecdotes. Et la fois où le prof d’anglais, Cécile... Et au ciné-club Cécile... Et au café Cécile... Et la sortie Machin, Cécile... Et la soirée Truc, Cécile... Non mais quel con ! Dire que vous avez soupiré en silence pour ce nul ! Brave, vous contenez l’agacement qui vous envahit sous la tenue sexy : vous lui balanceriez bien une droite. Vous ne l’écoutez plus. Votre regard rencontre le costume d’Henri (bonne coupe, belle qualité) les lunettes de Fred (Fred : des lunettes ?) la parure d’Estelle, la chevelure de Bérénice...
...Et au fait, Cécile, tu étais toujours avec une autre fille, je m’en souviens très bien, vous étiez ensemble partout, je vous revois. Elle s’appelait... elle s’appelait... comment s’appelait-elle ?
Là, vous inspirez, tranquille. Vous lui faites les yeux de velours, le sourire c’est-toi-que-je-veux, et, très calme : elle s’appelle Cécile.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Avec le temps tout s'emmêle les cheveux et les souvenirs, mais vous avez un très joli sourire sous votre très jolie plume. A l'année prochaine, j'espère.
·