1
min

Tapage nocturne

Image de Sauvagere

Sauvagere

128 lectures

28

Jeudi 22 H. La soirée étudiante va commencer son tintamarre, je ne fermerai pas l’œil de la nuit.
Comme tous les jeudis, le cauchemar : les cris, les grosses rigolades, les pétards, les rires chatouillés des filles, puis leurs pleurs, et les hoquets de vomissements sur le trottoir, les bagarres, le tout sur fond de musique à basse fréquence, rythme qui s’accélère et mon cœur qui se met à galoper derrière...
22 H 15 - Rien ? Toujours rien ? J’avais oublié que c’est ce soir qu’ils inaugurent leur nouvelle salle en pleine campagne. Notre pétition a enfin porté ses fruits, les résidents de ce quartier paisible ont obtenu qu’ils aillent faire ailleurs leurs bruyantes manifestations. La police, lassée d’être appelée pour tapage nocturne, a dû appuyer notre requête.
Je vais donc pouvoir dormir tranquille. Je sens que ça va venir. Ai-je bien fermé mes huit serrures ? Le frigo fait un bruit bizarre, des gargouillis étranges, j’appellerai le technicien demain. Demain, j’ai cette réunion avec la direction, il faut absolument que je dorme pour être en forme. Je ne vais pas tarder à m’endormir.
Ce n’est pas la grande forme en ce moment, il faudrait que je m’entretienne, que je courre dans le parc comme les étudiants. Il y avait de jolies étudiantes qui venaient à leurs soirées, on ne va plus les voir, dommage. Que des têtes blanches ici, quartier de vieux. Oui, mais c’est calme, très calme.
Est-ce que je ne fais pas un peu de tachycardie, là ? C’est l’angoisse, ce silence oppressant. Et si je prenais un somnifère ? Je ne vais pas commencer, sinon je ne pourrai plus m’en passer.
Qu’est-ce que j’ai entendu ? Du bruit dehors. Un visiteur ? Ah, non, c’est le vent dans les feuilles, j’ai l’ouïe sensible. Comme maman. Pauvre maman, elle était si généreuse, si aimante... Elle avait accepté que nous installions une batterie dans notre chambre, Bruno jouait si faux de sa trompette... Je le vois plus assez Bruno, il me manque. On pourrait remonter notre petite formation de jazz. Demain, je lui téléphone.
Tiens, j’ai des acouphènes, ou alors c’est ce silence...
Je me demande s’ils ont toujours la même affreuse sono, dans leur nouvelle salle. Quitte à ne pas dormir, je vais y faire un tour.
En pleine cambrousse, ça oui ! Pas facile à trouver, heureusement qu’on est guidé par le bruit. Ils ne risquent pas de déranger grand monde ici. Je vais me garer dans ce sentier. Bien calé, dossier abaissé, il fait bon, cette nuit. Fenêtre ouverte, j'entendrai mieux.
Ah, je reconnais cet air ! Ta tata ta, j’adore ce tempo, ça a... quelque chose de..... de...... berceur...... bonne nuit........
28

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'en ai marre de cette Sourisha qui passe toujours avant moi pour commenter vos textes....rhaaaaaaa et pour dire des choses pertinentes en plus ce qui est de loin le plus énervant ;-)
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
La Sourisha, elle trottine et dégaine plus vite que son ombre !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est la Calamity Jane du commentaire cette Sourisha...qui de plus écrit avec talent donc on lui pardonne sa gâchette facile ;-)
·
Image de Sourisha Nô
Sourisha Nô · il y a
je commence par tes TTC, forme d'écriture que j'aime beaucoup, et je vais de découverte en découverte.comme il est honnête, ce texte, comme il me rappelle des choses vécues...!...et Sauvagère batteuse..?!?...ça alors...!!...;-))
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
"Je" n'est pas moi ! Mais je vis dans un univers de musiciens de jazz... assez bruyants !
·
Image de Sourisha Nô
Sourisha Nô · il y a
je suis musicienne aussi.mais ce "je" me plaisait bien..;-)
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
On sent la musicalité (rythme, exigence, précision, sensualité) dans tes écrits
·
Image de Sourisha Nô
Sourisha Nô · il y a
oh merci sauvageonne...c'est un beau compliment, tu sais...
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Curieusement, quand j'écris "je", j'imagine plutôt un homme... Magie de l'écriture...
·
Image de Sourisha Nô
Sourisha Nô · il y a
comme quoi la manière dont on envoie son ressenti n'est pas forcément perçu à l'identique par le lecteur, et c'est fascinant..!
·
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
J'aime beaucoup! Tu ne voulais pas participer à livre en tête?
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Merci d'aimer, cela me suffit amplement...
·
Image de JPM
JPM · il y a
LOL !!!!
Et oui le silence s'écoute ...
Et affole !
J'ai bien aimé cette histoire pleine de vérités
Bravo !!!

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
ah non, mais là! la signatrice de la pétition qui va s'installer sous les fenêtres de la salle des fêtes exilée! on aura tout entendu...! lol!
·
Image de Marie
Marie · il y a
J'ai adoré ce texte original qui m'a bien fait rire !
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
The sound of silence !
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
That's it, Simon !
·
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
... and Gart !
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
and the Graduate !
·
Image de Huleuyac
Huleuyac · il y a
j'aime bien, le tapage du silence !
·
Image de T. Siram
T. Siram · il y a
Un monologue évocateur au rythme soutenu...
·
Image de Dizac
Dizac · il y a
Le joyeux tintamarre des soirées étudiantes calme parfois les angoisses j'imagine? J'aime bien le ton de votre recit, , sincérité, autoderision et légèreté. .
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Merci ! C'est tout à fait ça ! Vive la jeunesse, même si elle est parfois bien dérangeante (et tant mieux) !
·