1
min

T'es où Mathilde ?

Image de Shadoum

Shadoum

6 lectures

1

Mathilde en est convaincue. Elle a touché les bas fonds, mis sa vie entre parenthèse après le départ de Bastien. Mais sa famille et ses amis se sont chargés de lui rappeler la nécessité de continuer à exister pour sa fille. Caroline, jeune fille fragile et attachante, a besoin d’elle. Alors Mathilde se plie à l’exercice, dans la douleur et le désespoir. Au fil du temps la reconstruction s’opère, pièce par pièce, pour créer un nouveau puzzle improbable. Dans 6 mois, Mathilde partira à l’étranger, pour oublier. Oublier qu’à 49 ans elle doit imaginer seule une seconde vie, un nouveau départ. Recommencer, comme si elle avait 20 ans, l’âge de sa fille. Mais entre sentiment de liberté et peur de l’inconnu, Mathilde est désemparée. Elle se sent si seule. Au fond, tout va se jouer sur le fil du rasoir, entre opportunités et imprévus, elle le sait. Tout dépendra de sa capacité à s’adapter et à provoquer le changement. Alors elle se prépare, telle une sportive de haut niveau. Elle s’entraine, avec acharnement, elle révise ses gammes. Demain, elle devra être forte, pour sa fille. Cette épreuve a renforcé en elle la certitude que la relation humaine est le bien le plus précieux de l’humanité. Le reste n’est que futilité et bassesse. Mathilde a compris que la solitude se nourrie du désarroi des êtres. Son esprit et son corps se sont unis pour combattre l’idée que la solitude pourrait être la seule survie de l’âme. Non, elle ne veut pas succomber à cette folle idée qui la mènerait dans une spirale négative. Mathilde résiste, elle le doit, pour elle, pour les autres, pour sa fille.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,