Suspect n°1

il y a
1 min
33
lectures
1
Je ne suis pas contre une marque d’intérêt de temps à autre mais qu’est-ce qu’ils ont tous aujourd’hui ?... Ce n’est pas une impression, j’attire tous les regards... ?! Je vais changer de place pour voir... Mais merde qu’est-ce que j’ai à la fin?? Et lui... Il me fixe... Pourrait au moins être discret ! Le serveur me reluque comme si je pourrais partir sans payer... Et la vieille là derrière ses lunettes noires, je sens bien son regard appuyé... Quoi ? Elle m’a dit quelque chose ? Pourquoi elle fait çà avec sa bouche ? C’est un tic... ? A moins que... Mais oui, elle me drague ? Oh merde alors... J’excite les matures maintenant ?

C’est l’idée du pouvoir, çà... ! Mes responsabilités font de moi cet homme de pouvoir... me sachant proche des ministères, seul, ce qu’ils imaginent des limites de mon règne détermine pour chacun l’ampleur de mon territoire... J’utilise, je joue, j’en abuse y compris au sein des miens... Le pouvoir est un aphrodisiaque puissant pour en premier lieu me rappeler quel homme important je suis. Influent, compromis, tantôt collecteur, je sais aussi redistribuer. N’est-ce pas la position d’un leader ? J’ai de grandes idées, j’adhère à des courants, proche de certaines officines, je siège, je vote, j’alloue, je dote, je règne sur les subventions... Comptez sur moi... Je peux faire beaucoup pour vous, vous savez ? Bien sûr, nous parlons d’échanges de richesses, de compétences, de redistribution en quelque sorte..., de mémoires aussi n’est-ce pas ? On ne peut pas oublier quand quelqu’un vous octroie une somme importante par exemple... Cà se mérite ! Vous ne prenez pas un petit four, ils sont délicieux ?

C’est çà, gave toi bon peuple... C’est moi qui reçois mais c’est toi qui invites, marrant non ?!
Une petite coupe pour faire passer ? Prenez donc... !!

Si tu savais ce que je prends grâce à toi, çà te passerait l’envie de te bâfrer ! Mais naturellement, la naissance est comme une main au poker et moi j’ai du jeu ! J’en impose, je suis important, tellement confondu dans toutes ses affaires... Je ne peux pas reculer, comprenez-vous ? C’est mon rôle dans la société d’huiler certains rouages, en priorité ceux qui tournent dans mon sens et qui comptent des zéros. Je suis mandaté pour des missions parfois sensibles mais le secret est l’arme du pouvoir. Mon intérêt et l’intérêt national d’abord ! Sans compromissions possibles !! Mais je ne vous le ferais jamais sentir, vous verrez quel homme ouvert je suis... Bon peuple.

Ah c’est pour çà que vous me regardez, je sui sorti sans masque et oui, je fais de la politique...

Votez pour moi !

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,