Surpriiise

il y a
1 min
390
lectures
46
Finaliste
Public

Des mots amoureuse passionnément les tricote ma vie agrandissent Auteure de deux romans et un recueil de Nouvelles : - Dans L'entre-d'eux Boby (NomBre7 éditions/ 2018) - C'est mamie qui  [+]

Image de 2015

Thème

Image de Deux lèvres à la fois
Midi carillonne au clocher de l’église. Je cours avec mon énorme bouquet rouge à la main. Beaucoup trop vite à mon goût. Je suis taillé comme une aiguille à tricoter dans mon costume qui pendouille sur ma vieille carcasse. Vous voyez la saynète ? Mon arrivée n’a rien de très glorieux. Je renverse la gamelle de croquettes posée sur le perron. En plein désordre, je tends crânement ma débauche de roses à ma dulcinée, en haletant « Heureuse Saint-Valentin ». Elle plaque sa main sur sa bouche charnue comme si elle avait proféré des horreurs, s’approche d’un pas chaloupé, ventouse un baiser sur mon front mouillé, et me prend d’assaut, moi et les fleurs.
— Passons à table.
— Heu, oui, avec grand plaisir, dis-je en découvrant la nappe finement décorée.
— Tian au menu, me lance t-elle dans un éclat de rire mutin.
De ma voix fluette, je balance un compliment, gros comme un seize tonnes. Colombine se redresse sur sa chaise et accepte les éloges avec un air de contentement dans le sourire. Puis elle fixe de ses yeux perçants, le seul prince charmant du canton, autrement dit, moi, Pierrot, rêveur et poète. Si mes calculs sont exacts, ça fait la huitième fois en une semaine qu’elle prépare ce gratin de légumes. J’ai pris un forfait pour les toilettes. Elle doit être à court d’idées. Remarquez, elle n’en a pas des masses. Mais je l’aime. Elle est, comment dire, si surprenante. Plutôt, imprévisible. La preuve : elle s’éclipse. Comme ça. Subitement. Dix minutes s’égrènent. Je sursaute au claquement d’une porte. Dehors – « Founette, Founette » – le voisin s’affaire dans notre jardin à la recherche de sa chatte, toujours en vadrouille, jamais croisée. Ne voyant pas revenir Colombine, je me dirige vers la chambre. À la vue de son corps pulpeux, dénudé, mon sang circule à gros bouillons. Je n’ai pas pris la plus moche : une poitrine plantureuse, de grandes fesses dures, blanches, rondes, et de longues cuisses musclées. Je me glisse sous la douche, puis sous le drap, tout près d’elle, contre elle. Elle gémit à mon contact. Plein de bonté céleste, je prends du plaisir à faire mon travail d’amant charitable en m’appliquant dans les courbes et les creux. Elle fait montre d’un beau dynamisme, comme s’entraînerait un athlète pour améliorer ses performances. Même ses encouragements orgasmiques emplissent la pièce. Et au moment le plus crucial, alors que nos phéromones se mêlent avec bonheur, dans l’accélération jouissive de nos cœurs, elle me hurle dans les tympans :
« J’te quiiitte ! »

46
46

Un petit mot pour l'auteur ? 37 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Et bien, c'est une bien belle façon de quitter quelqu'un.
Image de Lily Rause
Lily Rause · il y a
Très beau texte !
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Merci Lily Rause...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
On rit des déboires de ce pierrot! Il.se souviendra longtemps de cette st valentin! J'espere tout de même qu'il s'en remettra..?
;-))

Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Merci Pierrot ! Oui, il a eu le temps de s'en remettre... Il est passé à autre chose... Il pratique la course à pied... On ne l'arrête plus ! :o)
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
eh bien, une chute qui ne va pas le laisser de marbre ! une lassitude qui est aussi culinaire ?
si vous avez le temps, je vous invite à lire : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/au-croisement-de-deux-vies

Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Lassitude culinaire, je confirme ! :o) Merci CristelD...
Image de Wallace
Wallace · il y a
Je me surprends à lire ce le texte le sourire aux lèvre. Le passage du tian est formidable. Vraiment très drôle !
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
C'est bon de sourire... et avec beaucoup d'humilité, je souris encore à la nième relecture... Je vous remercie Wallace pour votre venue bienveillante... Bel après-midi à vous... Faites attention aux gratins de légumes, n'en abusez pas !!!
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Savoureuse chute après un délice de lecture.
La surprise est pour le Valentin. Le propriétaire de Founette en serait-il responsable ?
Mon vote sans hésitation !

Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Merci chaleureusement Fred Panassac... Bien vu pour le propriétaire... pas innocent le gars ! Brououou...
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
Ah oui très drôle cette chute qui tombe à pic :)
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Merci bien Rafistoleuse !
Image de N. Sery
N. Sery · il y a
une chute douloureuse mais quand mème drole
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Merci Natachou ! Belle journée à vous...
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Roooo la chute vertigineuse du 7ème ciel au 36ème dessous ! ;o)
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Super votre commentaire Isabelle Lambin ! Je vous en remercie ! :o)
Image de Pascal Mess
Pascal Mess · il y a
Je vote pour toi, tant ce texte est surprenant, inattendu et drôle.
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Merci beaucoup pour ton passage Pascal Mess...

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La porte ouverte

Rita Renoir

Je suis là, allongée nue sur mon lit et je t’attends. Je ne te connais pas. Je ne connais que tes mots provocants et ton goût du jeu. Ce jeu que nous avons initié il y a quelques jours déjà en... [+]