2
min

Super Héros

Image de Virgiss

Virgiss

69 lectures

16

Il y a Colette. Elle est un peu seule dans sa petite maison au bout du village. Ses filles ne viennent plus trop souvent. La ville ça fait un bout pour venir jusqu'ici. Et puis ses jambes à Colette, elles sont toutes gonflées de fatigue. Elle peut plus galoper comme dans le temps. Alors, elle est jamais loin de son fauteuil, celui qu’est près de la fenêtre face à la télé. Mais même avec la télé, ça fait long la journée. Souvent je passe entre 3 et 5. Je m’assois sur un fauteuil qu’est pas le sien et on discute le bout de gras, on se rappelle comment c’était avant et on remplit des grilles de mots croisés.
Quand je repars elle dit toujours : couvre toi bien mon grand.
La même phrase, 12 mois sur 12. Y’a plus de saison quand on est vieux.
Pour remonter vers chez moi, je fais un détour pour pas passer devant l’atelier. Ca pince le cœur. Dix ans pas loin que j’ai mis la clé sous le paillasson. Si elle était pas partie, qui sait, j’y serai peut-être encore. Paraît que j’avais des mains en or. J’étais réputé. On venait de loin. Mais elle est partie et la dépression m’a bouffé la tête. Plus moyen de découper une planche. Un jour pourtant faudra bien que j’la décroche c’t’enseigne et que je dépoussière l’atelier. Faut faire le deuil comme y disent. Menuisier ébéniste, c’était une vie d’avant, une vie où elle était là quand je me levais le matin et encore là quand je me couchais le soir.
Le 5 c’est le jour du RSA. Je vais à la poste de J. pour retirer la moitié en billets. Je me sens fier au moins une journée dans le mois avec ces biffetons dans la poche. Je peux faire un peu d’emplettes pour mes gamines pour quand elles viendront passer le week-end. Chez Lidl, le 5, c’est notre jour à nous, les heureux gagnants du RSA.
De la belle époque j’ai gardé le Peugeot. 220 000 au compteur et la tôle un peu pliée par endroit, mais ça suffit bien pour aller jusqu'à J. Au retour j’m’arrête chez les bonnes dames de la Paroisse. On boit le café ensemble, et même si les bondieuseries je m’assois dessus, j’trouve toujours un truc gentil à dire. Avant de les quitter jusqu’au mois prochain, j’embarque un sac de laine, des pelotes entamées qu’elles ont collectées pour Jeannette.
Jeannette c’est la sœur à Colette. Les deux frangines sont fâchées à cause d’une histoire qui remonte à loin et que tout le monde a oublié. Avec la laine, la Jeannette tricote des bonnets et des chaussons pour des orphelins en Roumanie. Elle voudrait bien voir la Roumanie, la Jeannette. J’ai dit oui, un jour peut-être. Mais la Roumaine, c’est bien trop loin pour le Peugeot.
Le jeudi, je vais à A. avec mon copain Jojo. On est bénévoles aux Restos du Cœur. Juste bénévoles. On se sent pas encore assez pauvres pour manger le pain des autres pauvres. On est à l’accueil et à la distribution. On voit du monde. On cause, on rigole même. Mais toutes ces mères avec leur marmaille, ça fait des serrements dans les tripes.
Un type de la mairie de A. nous a demandé à Jojo et à moi si on voudrait bien animer un petit atelier de bricolage. Pour les chômeurs, les RSA, les paumés, les tout seuls. Jojo ça l’emballe, il veut sentir utile. Moi je sais pas encore. Certains jours, j’ai les mains qui tremblent. Et puis je pleure encore un peu. La nuit. Quand le lit est trop grand.

A Noël, sous le sapin, j’ai trouvé une cape rouge. Un cadeau de ma fille aînée, celle qui fait des études à Paris. Dans le paquet, y’avait un mot qui disait : Pour toi Papa, mon super héros.

16

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Rtt
Rtt · il y a
Un joyau de tendresse et de chaleur, vraiment désolé de voir qu'il n'y a plus rien depuis longtemps, je vous espère en bonne santé.
·
Image de Adonis
Adonis · il y a
J'aime beaucoup !
·
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Humanité.
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Histoire très touchante et bien écrite.
Puis-je vous inviter à Bora Bora pour rêver avec "Nos corps bord à bord" ?

·
Image de Julie Boston
Julie Boston · il y a
J'avais lu cette histoire il y a quelque temps et je viens de découvrir que je n'ai pas encore voté ! Toutes mes excuses !! Elle est très touchante.
·
Image de Vrac
Vrac · il y a
Merci pour cette histoire bourrée d'humanité et d'humanisme
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Un style qui colle au personnage, très nature et plein de tendresse. Des gens comme ils en existent des milliers, avec leurs fêlures et leur générosité, et que vous mettez en scène dans un récit plein d'humanité, mon vote !
De mon côté je vous propose des " Vacances en short" . . . vous laisserez-vous tenter ?

·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Très émouvant, avec un style toujours réussi et assez personnel, bravo
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un héros qui s'ignore, un Superman de la vie qui n'a pas eu de chance mais qui se tourne vers les autres !
·