Succession de G. Brassens (-suite et fin )

il y a
1 min
0
lecture
0
Finalement,des institutions culturelles nationales et régionales
d' Occitanie (ex région Languedoc -Roussillon-et Sète ,la ville natale du
poète ) ont fait jouer leurs droits de préemption permettant ainsi que la plupart des cahiers rédigés de Brassens restent propriété de l’État,de façon définitive .

Ce droit permet aux autorités françaises d'empêcher que des œuvres littéraires ou artistiques nationales soient acquises par des personnes privées hors de France ou des organismes culturels internationaux .
Dans les salons d' Artcurial,hier , à Paris vingt manuscrits de l'interprète lui même venaient de la succession de son ami chanteur- ténor des Compagnons de la Chanson , Fred Mella,décédé l'an passé .
L'estimation globale était d'un montant de107000 euros

Parmi les titres des chansons proposés aux enchères :

Tempête dans un bénitier -Le bulletin de santé La concurrence déloyale
Le fossoyeur- la Fessée Le grand chêne La Religieuse
Supplique pour être enterré sur la plage de Sète .


Certains abonnés de la Médiathèque de Lautermale s'inquiétaient ,quelques jours auparavant , de cette vente aux enchères qui allait voir partir à l'étranger toutes ces chansons mémorables .
Il n'en a rien été pour l'essentiel sauf des courriers personnels entre les 2 interprètes datés des années 1960 et 1970,à l’annonce de la bonne nouvelle donnée ce mardi 22 septembre ,en fin d’après midi .

Grand merci à la BNF et à la Ville de Sète !!!

*******************
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !