Subjective cadence

il y a
1 min
189
lectures
74
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

C'est une ode à la différence, à l'affirmation de soi qui prend corps dans l'histoire de cette jeune chanteuse lyrique ! Une histoire inspirante

Lire la suite
Samedi,19h59. Une minute, et ce sera le début, ou, la fin. La trotteuse semble courir sur le cadran. Dans quelques secondes, j'entrerai en scène, et je chanterai.
Ma famille est là pour me soutenir. Ce soir, c'est le concours des jeunes chanteurs d'opéra. Je suis soprano légère, et j'interprêterai l'air des bijoux de "Faust" . Aucun ami n'est présent, personne ne sait que je chante ce soir: je ne veux plus passer pour celle qui vit en dehors des tendances musicales.
Mes amis, ce soir que font-ils? Ils sortent, sont chez eux ou boivent pour s'amuser. Ils fument en écoutant John Lennon, pour se donner un genre faussement intellectuel, ou vont en boîte boire pour noyer leur peur du lundi,qui, sempiternellement, reviendra, et les rappellera à des occupations intellectuelles jugées mécaniques. Mes amis peuvent fumer et boire; je ne le peux pas.
L'hygiène de vie stricte ne concerne pas
que ceux qui pratiquent un sport. Les chanteurs lyriques ne peuvent se permettre un seul écart: ne jamais boire ni fumer, ne pas crier et ne point trop parler. La mesure et la tempérance sont les maîtres mots d'une carrière réussie. Les autres se moquent de nous et font tout pour nous faire comprendre que la vie d'un jeune, ce n'est pas ça. Démesure est le slogan de la jeunesse. Ceux qui ne suivent pas cela, les réfractaires, ne sont que des asociaux qui doivent vivre en dehors de leur monde.
Plus que 30 secondes. Pourtant, j'aurais aimé qu'un ami vienne. J'aurais apprécié voir dans ses yeux de l'enthousiasme. Mais non. J'ai pourtant bien proposé à mes camarades de venir. Aucun n'a accepté. Les "cris", "bêlements" et autres sons stridents de ce genre, très peu pour eux.
15 secondes. Être accepté comme l'on est, c'est dûr. Les autres ne nous acceptent pas, c'est nous qui devont nous conformer à leur code. Ils prônent une ouverture d'esprit, certes ils en ont une, mais ils ne sont pas curieux. Ils ne savent pas saisir les occasions de découvrir d'autres choses.
1 seconde, on m'appelle. J'arrive sur la grande scène, les projecteurs m'éblouissent. La salle est plongée dans le noir et le silence qui fait vibrer les cordes de l'orchestre. Écouter le silence et se rappeler. Se remémorer la musique, les paroles. Le chef d'orchestre me fait un signe, peut-il commencer?
Oui, Maestro, allez-y, faites sonner les violons. Les autres ne m'acceptent peut-être pas, mais, moi, je veux vivre. Vivre selon mes goûts et mes désirs. Chantons comme la Castafiore et moquons-nous des codes. J'aime l'opéra et je suis chanteuse lyrique,je dis non aux diktats culturels qu'impose la société.
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

C'est une ode à la différence, à l'affirmation de soi qui prend corps dans l'histoire de cette jeune chanteuse lyrique ! Une histoire inspirante

Lire la suite
74

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !