Soleil blanc

il y a
2 min
218
lectures
136
Qualifié

Écrire, quel plaisir Être lue, petite fierté Critiques bienvenues  [+]

Image de 2021
Image de Très très courts
12 juillet 2050

C'est l'été, enfin ! Clarisse ouvre en grand la fenêtre de sa chambre pour faire entrer l'air glacial qu'elle aspire à pleins poumons. Le doux froid l'envahit de la tête aux pieds, caresse sa peau, enrobe ses muscles engourdis d'être restés si longtemps immobiles. Le thermomètre affiche -15 °C, une température agréable. Le ciel est d'un blanc immaculé et les pâles rayons du soleil font fondre de quelques millimètres la glace du réservoir. Antoine utilisera le piolet pour percer le couvercle de gel et ils pourront boire. Clarisse sent son cœur palpiter, c'est bon signe, elle retrouve tout doucement ses facultés.

30 juillet 2052

C'est l'été, enfin ! Clarisse ouvre en grand la fenêtre de sa chambre pour faire entrer l'air glacial qu'elle aspire à pleins poumons. Le doux froid l'envahit de la tête aux pieds, picote sa peau, enrobe ses muscles engourdis. Le thermomètre affiche -20 °C, une température acceptable. Le ciel est d'un blanc immaculé et les pâles rayons du soleil vont bientôt faire un peu fondre la glace du réservoir. Elle devra la percer avec le piolet d'Antoine. Clarisse remue ses doigts, tout doucement, puis ses mains, ses poignets, ses bras, ses jambes, ses genoux, ses chevilles, ses pieds, et enfin son bassin et son cou.

15 août 2054

C'est l'été, enfin ! Clarisse ouvre en grand la fenêtre de sa chambre pour faire entrer l'air glacial qu'elle aspire rapidement. Le froid vif l'envahit de la tête au pieds, brûle sa peau, électrise ses muscles engourdis. Le thermomètre affiche -30 °C, une température supportable. Le ciel est d'un blanc immaculé et les pâles rayons du soleil peinent à atteindre la glace du réservoir. Le piolet ne sera pas efficace avant plusieurs heures. Elle vérifie sa combinaison d'hibernation, son corps peut être alimenté encore 2 jours, elle tiendra.

20 août 2056

C'est l'été, enfin ! Clarisse ouvre à demi la fenêtre de sa chambre pour faire entrer l'air glacial qu'elle aspire du bout des lèvres. Le froid intense l'envahit de la tête aux pieds, incendie sa peau, broie ses muscles engourdis. Le thermomètre affiche -40 °C, une température frisquette. Le ciel est d'un blanc immaculé et les pâles rayons du soleil éclairent à peine le réservoir. Le piolet, où est le piolet?

30 août 2058

C'est l'été, enfin ! Clarisse entrouvre la fenêtre de sa chambre et prend une goulée d'air glacial. Le thermomètre affiche -45 °C. Le ciel est d'un blanc immaculé et les pâles rayons du soleil ne sont pas encore dépliés. Elle a soif. Elle se met difficilement sur la pointe des pieds.

15 septembre 2060

C'est l'été, enfin ! Clarisse n'ouvre pas la fenêtre de sa chambre. Le thermomètre affiche -50 °C, une température mortelle. Le ciel est d'un blanc immaculé et le soleil a disparu. Elle n'a plus soif. Elle retire sa combinaison, ses mouvements sont douloureux. Il est temps.

16 septembre 2060

C'est fini, il n'y aura plus d'été. Clarisse a résisté, jusqu'au bout, même quand le réchauffement climatique s'est inversé, même quand la nature s'est couverte de givre, même quand la nourriture est devenue de la poudre à délayer, même quand ils sont venus avec les caissons et les combinaisons, même quand elle a dû apprendre à réveiller son corps en respectant le protocole, même quand Antoine a succombé, même quand,..., même,...

17 septembre 2060

Le thermomètre affiche -55 °C. Le ciel est d'un blanc immaculé et l'air est chargé de gouttelettes de gel. Le réservoir a disparu sous une épaisse couche de neige et le givre a recouvert la fenêtre de la chambre. Au milieu de la pièce, une combinaison gît à côté d'un caisson éteint. Le corps de Clarisse s'est brisé en milliers de particules pailletées et est resté là, en un joli monticule étincelant. Au sommet, tout de grâce et de beauté, a fleuri un edelweiss.
136

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Mon vote pour votre texte fort et pertinent sur un sujet préoccupant !
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Texte très fort qui parle bien du refroidissement climatique 🌨
Image de Armelle FAKIRIAN
Armelle FAKIRIAN · il y a
Glaçant dans tous les sens du mot !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
La nature est plus forte que tout. Inutile de lui résister.
Mon vote
merci pour votre passage à nouveau sur ma page