7 lectures

1

Mon Ange,

Sans qu’il n’en fût-ce jamais question, je dois soudain, te dire adieu.

Je dois te dire adieu non pas car j’ai cessé de t’aimer, et encore moins car je pars rejoindre une autre femme, non, mon ange, je dois te dire adieu car la vie a fait de moi un soldat et qu’un soldat... ça combat !

Un soldat a le combat dans le sang et dans la tête, en permanence. Il se lève avec et se couche avec. Il vit pour sa cause, et doit mourrir pour celle-ci. Chez lui le combat est instinctif, il est inscrit dans son ADN.
Un soldat sait au fond de lui qu’il est different des autres hommes, que le destin qui l’anime est hors du commun. Lui est envoyé en mission, toute sa vie est Une Mission.
Un soldat sait que si certains sont faits pour aimer, lui est fait pour se battre.
Ainsi, Soldat vit !

Mon ange, quand une femme, soudain, fait trembler le coeur du soldat, celui-ci arrête sa course... Le temps d’une semaine, d’un mois, d’une année, il se met à aimer. Il aime, et ça fait du bien putin !
Mais si cette pause est trop longue... l’âme du soldat s’éteint.

Un soldat ne doit pas mourir d’amour.

Alors, il est un temps pour l’amour, il est un temps pour les combats.
Soldat s’en va, soldat reprend sa route.

Pardon mon Ange

Pardon l’Amour
1

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème