Sois Nature !

il y a
2 min
91
lectures
2

Passionnée de littérature, Je me lance un nouveau défi, Une nouvelle aventure, Celle de l'écrit ! Mon blog : http://enviedecriture.canalblog.com/ Au plaisir…  [+]

EH OH Marine, Ouhhh ouhhh c’est moi, OUI, moi, JE SUIS LÀ, tu ne me vois pas ?
Je parle trop fort. Mais non il y a tellement de monde dans cette usine à gaz que j’avais peur que tu ne m’entendes pas.
Et pourquoi tu te planques derrière le menu ?
Alors ça va ma poulette ? Comment trouves-tu ma robe ? Hein quelle est jolie. Tu veux que je m’assoie. Attend, regarde au moins quand je tourne, c’est génial non ?
Y’a un souci ? Tu ne te sens pas bien ?
Ah c’est ma robe... Non...Pas ma robe....
Quoi on voit quoi ?
Mon cul, mon gros cul ! mais non ma chérie, j’ai mis un stringe !
Tu veux que je te le montre. Je peux l’enlever tu sais, il suffit juste d’écarter mes deux...et...
Ah ben vous étouffez pas mon bon monsieur. Y’a le pinard qu’est pas passé ?
Moi vous savez, c’est la gaine trop rigide qu’à pas voulu. J’ai bien essayé, mais bon, avec ma cellulite qui dégouline de toute part, j’avais un petit peu peur que les baleines éclatent. Je ne voulais pas foutre le bordel en plein milieu du repas. Je n’aime pas trop le désordre. Et puis avec cette chaleur, j’aurai fondu sur place !
Oui marine, je vais poser mes fesses sur la chaise. Ne t’inquiète pas. Je discute juste avec le vieux d’à côté.
Bon appétit mon cher monsieur. Par contre votre cocotte, faudrait la remplumer. Vous pourriez presque vous en servir comme d’un cure dents.
Tu vois marine, je sais être sociable.
Ouahhh quelle chaleur.... Serveur ! SERVEUR ! Psittttttt ! PSSITTTTTTT !
Enfin, il ne faut pas être pressé dans votre bouge.... Eh le beau gosse, vous êtes libre tout à l’heure... Vous vexez pas ! je rigole ! Vous avez vu mes pare-chocs... Ah si je suis sûre que vous les avez repérés, et pourtant je n’avais pas encore allumé les clignotants.... Vous voyez vous piquez un fard ! Servez-moi donc une bière bien fraiche, une brune. Pas une blonde, trop fadasse.
Qu’est ce qu’elle a la vieille rombière, jalouse ? Chacun ses goûts. Il ne te suffit pas ton clébard !
Et d’ailleurs qu’est-ce qu’il fout ici ce paillasson. Ce n’est pas très hygiénique, et je suis allergique. Je n’aime pas avoir des poils dans ma soupe. Ça reste dans le gosier, et après je racle, je racle... ! Dégueulasse ! Pouahhh
Un chien, c’est comme un mec, si je vous le dis à vous tous, un chien, ça bouffe, ça chie, ça reluque les culs et ça pisse de partout !
Mais non Marine, JE NE HURLE PAS, j’explique à Madame.
Oh le chien-chien qui lui fait un câlin. Tu sais ce qu’il vient de se lécher ton saucisson... et vas-y que je t’en ravale la façade ! Au moins t’auras l’air plus bronzé !
J’déconne, partez pas ! Pffttt aucun sens de l’humour ! Décidément ils sont tous coincés du popotin aujourd’hui. Tu as entendu Marine, je sais ne pas être vulgaire. Je choisis mes mots.
Marine, MARINE.... T’es où ?? MARINNNNNEEEEEEE......
Comment chuuutttttt moins fort !
Tu vas où ? On n’a pas encore commandé l’entrée et j’ai les crocs !
Tu vas pisser. Ok.
Vidange bien alors.
Et mais pourquoi tu embarques ton sac ???? T’as peur que je te le voles ???...
Tu m’expliques au retour...Ok...
Pas la peine, j’ai compris. T’es en alerte rouge ! Tu veux un tampon ???
Et le monsieur, il digère mal son steak ? trop saignant ?
Et la dame, elle a quoi ? Ben quoi, les ragnagnas c’est naturel. Quoique à ton âge, tu dois être en ménopause, et ton zigoteau quand il est au plumard avec sa maîtresse il doit être bien content de les voir débarquer les anglais tous les mois ! Non.... Oh le menteur....
Comment ça faut que je dégage ? J’ai pas encore becqueté et ma bière n’est pas tiédasse !
Je rêve... J’hallucine...Marine, MARINE , MARINNNNEEEEEE.....
Comment ça elle s’est barrée ? Quelle dégonflée ?
Vous permettez.... Je finis ma mousse...rheeeuuu...haa...Qu’elle est bonne !
C’est le patron qui régale, mon biquet, puisque la demoiselle est éjectée !
A la bonne vôtre mes petits moutons ! Bêeeeeeeeeeee !
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Bloody Mary

F. Collard

En cette matinée estivale de l’an 1692, le Dark Bird avait largué les amarres au large de l’île de la Tortue. Sur le pont du navire, le quartier-maître avait réuni l’équipage afin... [+]