Sketches à tout faire (15) : sauf le foot.

il y a
1 min
3
lectures
1

Extraits :28O. Prose : Alice au fil des jours 20, Almanach extraterrestre 16, Autour du neuvième cercle 16, Contes à Pimousse 6, Peines de cœur, oh à peine 9, Sketches à tout faire 14  [+]

- Tout va bien pour toi. Ton affaire marche du feu de Dieu.
- Sauf le foot.
- J'ai lu dans le journal que tu ouvres un deuxième magasin avec une localisation parfaite. En plein centre, une rue piétonnière. Proche de tout.
- Sauf du foot.
- Et ta maison ! C'est rare une maison de ville avec un grand terrain.
- Mais de pas de foot.
- Et puis tu as acheté le dernier modèle de voiture électrique. Presque autonome. Tu croises les bras et tu attends comme...
- Comme au foot.
- Mais qu'est-ce qu'il te prend avec le foot ? Tu répètes : le foot, le foot, le foot ? Tu es un supporter de l'A.C Montjoie. La saison...
- A été sans surprise.
- C'est déjà ça. Je me suis laissé dire qu'il y avait eu un petit problème de trésorerie.
- Réglé... Depuis le trois avril.
- Et qu'est-ce qu'il y a eu le trois avril ?
- Un match de gala.
- ça remplit toujours les caisses et je suppose que vous avez fait les choses en grand... il y avait les majorettes ?
- Oui.
- j'adore les majorettes... mais non, pas pour ce que tu crois ! J'ai longtemps habité un village et dès qu'elles étaient de sortie cela voulait dire que des forains s'étaient installés et que j'avais le droit de dépenser mes sous. Un bon souvenir... Et pour le gala, il y avait des huiles ? Le maire ?
- Oui.
- Tout le conseil municipal ?
- Oui.
- ça fait du monde... Et toi, tu étais venu à titre de mécène ?
- Pas seulement, de joueur.
- Dans l'équipe première ?
- Mais non, chez les vétérans.
- Je me disais aussi. Alors, tu joues encore et à quel poste ?
- Arrière central.
- C'est celui qui distribue le jeu... Grosse responsabilité.
- Mais je ne le suis plus.
- Depuis quand ?
- Depuis le trois avril.
- Et c'est pour ça que tout à l'heure tu me disais "Je suis heureux sauf le foot". Alors tu as arrêté. Je comprends. La blessure d'amour-propre...
- Non, j'ai changé de place. Je suis ailier droit.
- Et qui est arrière central ?
- L'amant de ma femme.
- ça doit être dur... très humiliant.
- Non, ça va. C'est surtout une question de pied.
- De pied ?
- Je tire du pied droit, pas du gauche. L'angle est toujours fermé. C'est comme si on m'avait volontairement exclu du jeu.
- Et il n'y a pas de raison ?
- Aucune.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fantec
Fantec · il y a
😂 on peut demander au sélectionneur !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Plan B

Nicolas Juliam

Je me revois entrer dans la douche, tranquillement, en sifflotant. Je me souviens aussi de cette irrésistible envie de fumer. Celle qui vous tombe dessus n'importe où, n'importe quand. Et faut... [+]