Image de Survivance

Survivance

14 lectures

1

Qui es-tu ?
Toi, l'honnête qui ce tiens au coin de la rue.
D’où viens-tu ?
Tu rayonnes d’un mystère indescriptible.
Pourquoi es-tu là ?
Le jour d’un solstice d’été, on s’est croisée.
Depuis, je pense souvent à toi.
Quand au tournant d’une ruelle, nous nous recroisons,
c’est comme la première fois.
Ton agrément me transporte un peu hors de mes frontières.
Plus rien ne semble exister que ta présence dans ce moment.
Je te donne malgré moi le peu que je possède.
Certain jour, quand je ne te croise pas, il me vient une pensée pour toi.
Viendra ce jour, ce mois, où une année, nous cesserons alors de nous croiser.
Tu deviendras qu’un souvenir parmi tant d’autres.
Quand ce jour arrivera, j’irai inscrire ton nom dans mon album des personnes de passage qui m’a apporté un peu de bonheur parmi cette masse d’inconnus en transit.
J’écrirai ton nom pour ne jamais oublier qu’un jour passé, tu as existé.
Par une simple rencontre au tournant d’un croisé, ton souvenir à jamais me restera imprégnée.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Claire Suarez
Marie Claire Suarez · il y a
Furtive rencontre pleine d'emotion.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

18 h 07. Place Matefin. Plus que trois minutes à patienter dans le froid polaire de ce mois de février. À demi-protégé de la bise par les trois pans de plexiglas de l’abribus, emmitouflé ...