1
min

Si l'aube m'était contée

Image de Force Courage

Force Courage

32 lectures

27

Elle s'appelait lune, fille d'ambre et de soie pourpre aux couleurs d'ébène, je me rappelle l'éclat de ces yeux envahissant le ciel, elle riait, elle chantait rien n'avait d'égal que l'immense beauté qui maculait sa peau une fois la nuit tombée.
Pourtant la blessure qui chaque jour fissuré son coeur, dévorant son âme la rendait triste, mélancolique, mais jamais je ne la vis pleurer.
Le jour viendrait bientôt, emportant avec lui les songes et ces rives amères, infécondes que cet ange aurait laissé, Je l'ai vu repoussé l'aurore, comme ont aurait rejeté un amant trop possessif. J'ai vu l'aube réduire en cendres cette nymphe éphémère, transformant lune en stèle de roche est de poussière, condamner à voir la vie s'ébattre devant elle. Du haut de nos balcons nous la voyons chasser l'aube nuit après nuit pour paraître ainsi tel que je l'ai vu un jour irradier les ténèbres avec ce seul dicton qu'est-ce que l'amour sinon une lumière trop vive dans un monde de fous

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
27

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un beau conte agréable à lire et fort poétique ! Bravo, Force Courage ! Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire un sonnet en compète printemps sur le triste sort d'un migrant : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba

·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
La légende de Belle de Lune.
Original et bien conté.

·
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
De belles idées poétiques.
·