Shortman 2

il y a
2 min
82
lectures
19

Toute ma vie a été bercée par la littérature, la poésie, et le théâtre. J'ai pris la plume très tôt, et bien que légère elle donna du poids à mes mots, qui devinrent des récits, des  [+]

Du haut de la bibliothèque de Livreville, haute de plusieurs centaines de mètres, Shortman jubilait :

— Ha ! Ha ! Ha ! Livreville est à moi ! Ils se sont moqués de moi, m'ont traité de rimailleur, de plumitif, d'écrivaillon ! Maintenant voilà que toute cette ville d'écrivains est réduite au symbole de l'inculture dans le monde ! Des millions de haïkus et des nouvelles de dix lignes sortent tous les jours des rotatives !
Finis les best-sellers et les romans-fleuves illisibles de plusieurs milliers de pages ! Ha ! Ha ! Ha ! C'est le triomphe de la littérature courte, aussi courte que leur inspiration ! Même leur grande bibliothèque, la fierté de Livreville, j'en ai fait une haïkuthèque !
— Hé, Shortman !
— Liberman !!!
— Oui c'est moi, Shortman ! Je viens libérer cette ville du joug de l'ignorance !
— Et comment tu comptes t'y prendre, Liberman ?
— Je vais réintroduire la vraie littérature, les romans, les...
— Cause toujours, tu m'intéresses ! J'ai transformé les Livrevilains en décérébrés incapables de lire plus de dix lignes ! Ha ! Ha ! Ha !
— Je suis là pour leur redonner goût à la lecture ! Ils redeviendront ce qu'ils ont toujours été ! Des êtres cultivés, des écrivains à succès !
— Ha ! Ha ! Ha ! Détrompe-toi Liverman ! Quand on a goûté aux courts, on en devient accro. L'esprit s'habitue à la lecture courte, et il n'y a plus de retour en arrière possible ! D'ailleurs, je crois même que je vais lancer un nouveau formant encore plus court, le TTTTTTTC ! Le trétrétrétrétrétrétrécourt !
— Sans un trait d'esprit, aussi court que ton TTTTTTTTC !
— Tu me cherches, Liberman ?
— Non, je te trouve, et c'est pas ce que j'ai trouvé de mieux ! Tu as fait de cette ville un Guantanamots, m.o.t.s, pour ta gouverne !
— Ok, tu veux jouer à ça ? Tu veux qu'on s'affronte à coups de jeux de mots ?
— Tu n'as pas assez d'esprit pour me défier ! Je suis Liverman, l'homme de la culture !
— Si tu as de la culture, c'est la preuve que tu t'es planté ! La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale !
— Bien joué, mais à cause de toi, c'est la déconfiture ! Tu ne pèses pas lourd ! Dans ton cas, on est même obligé de compter en kilos ! En livres, c'est impossible, tu ne sais pas ce que c'est !
— En kilomètres ou en kilogrammes ?
— Ah ! ce n'est pas un bon jeu de mots ! Ton QI est plus proche du Q que du I !
— C'est un peu short, man !
— D'accord Shortman, je vais me rabaisser à ton niveau ! On va se fritter à coups de proverbes !
— Frira bien qui frira le dernier !
— Qui vivra verrat !
— Cochon qui s'en dédit !
— Tu es arrivé à bon port !
— Le port-salut !
— Pas de quoi en faire un fromage !
— Ton fromage est pourri !
— Rien ne sert de pourrir, il faut farcir à point !
— Tu l'auras voulu !
— Indien vaut mieux que deux tues Laura ! Alors, tu ne pipes pas mot, Shortman ! Ha ! Ha ! Je t'ai claqué le beignet !

Quand soudain, un étrange personnage fit son entrée en scène :

— Bien ouéj, il entrave que dalle !
— Qui es-tu, et que viens-tu faire ici ? Qui ose interrompre cette joute verbale ?
— Hé, calme-ta oij ! Ça chemar comme tu euv ?
— Je t'ai demandé qui tu étais, étranger !
— Je suis Verlan man, et toi, qui t'es ? T'as l'air chelou et vénère en même temps ! Allez ziva, barre-toi et meufere la teupor en sortant ! Et surtout chourre pas ma langue, espèce de dico ambulant ! Et toi, Shortman je sais pas quoi, si tu l'as ramène encore une fois je vais te faire bouffer les pissenlits par la racine !
— Les incontinents ! On ne dit pas les pisse en lits, on dit les incontinents !
— Bouffon, va ! T'as fait l'école du rire ou quoi ? Je suis sûr que t'as une copine qui s'appelle Stringwoman et qui fait encore plus court, ou un pote qui s'appelle Slipman !

Alors que la logorrhée faisait rage entre Liberman, Shortman et Verlan man, un nouvel hurluberlu fit son apparition :

— Toute pensée existentielle n'est qu'un lapsus que le subconscient divise par le carré de l'hypoténuse !
— Whaou Téma le keum ? C'est qui ce schbeb ? S'étonna Verlan man.
— Qu'est-ce que c'est encore que cette soupape à conneries ? murmura Liberman, tandis que Shortman consultait ses anti-sèches.
— Je suis Racine Tarée, le philomathématicien ! À bientôt pour la suite !



19

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un régal ! Que dire de plus !
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci Arletyna, je ressors les anciens textes que j'ai pu sauver ! Je suis heureux que tu apprécies celui-ci !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

FR3 Région Carnage Club

Michael Darcy

*Jingle*
« Et bienvenue dans votre édition 2020 du FR3 Carnage Club pour la six-cent cinquante et unième édition de la Coupe Occulte Interdépartementale du Carnage... [+]