1
min

seuls les oiseaux survolent les cieux

Image de Abou Ahmed

Abou Ahmed

71 lectures

41

nul n'a le droit de traverser les frontières, les enfants ne naissent pas égaux, ceux qui se permettent et ceux qui se soumettent à la ségrégation, il y a soixante dix façon de célébrer l'existence de celui qu'on arrête devant les postes frontaliers par définition, celui qui attend qu'on avise son passe-port de la couleur de sa peau et son jour de naissance, ceux qui se mettent à droite d'une colonne ou à gauche de l'hémicycle, ceux du sud et ceux du nord, tous les hommes naissent égaux ceux des bidonvilles de Libreville, ceux des banlieues des grandes citadelles de l'exil, les paumés du Bronx et des sous sol de Johannesbourg, les enfants de Saba, dans des centimètres carrés se ligotent des âmes, sur le pas de porte glisse la silhouette, une music, un refrain un marin sur le port le jour J le débarquement des bougnoules les métissages croisés se côtoient sans se sentir; sur les champs poussent les bonnes et les mauvaises herbes,

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
41

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Votre texte est court et très très poignant. Cette critique, je la salue. Vous mettez en exergue les atteintes aux droits humains. Une belle métaphore en début du texte pour montrer que la liberté d'aller et de venir tant prônée dans les textes des droits de l'homme n'est en réalité pas ce qui est sur le terrain, quand on voit que quitter un point A pour un point B nécessite une présentation de pièce d'identité. La liberté n'est-elle pas quelque peu discutable sur ce point ? On parle aussi d'égalité de tous mais dans la pratique, sur tous les plans de la vie, c'est tour à fait le contraire qui est observé. Une critique très intéressante qui m'a également fait réfléchir. Bravo. Je donne toutes mes voix. 3+. Pourrais-je vous proposer de voir mes deux oeuvres en compétition ? " Sous le regard du diable ". https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sous-le-regard-du-diable
Et
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/malchance

·
Image de Pherton Casimir
Pherton Casimir · il y a
.Un très beau texte... Félicitation à vous ! Toutes mes voix !
Je vous invite à me supporter https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/friendzone Friendzone, une très belle histoire.
Merci !

·
Image de Maya Baba
Maya Baba · il y a
Mashah Allah Abou, la dénonciation des inegalites à travers votre texte est très original. Tu as mon soutien.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un style original et boulversant pour cette acerbe critique contre toute atteinte
à la liberté de l'homme ! Un grand bravo, Abou ! Mes voix ! Une invitation à découvrir
“Justice for All” qui est aussi en lice pour le Prix anniversaire de la Déclaration universelle
des droits de l’Homme 2019. Merci d’avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/justice-for-all

·
Image de Abou Ahmed
Abou Ahmed · il y a
mes amis de tout bout de terre, c'est pour toujours le combat de l'homme pour mériter d'estre
·
Image de Claudine Lehot
Claudine Lehot · il y a
c'est vrai, tout dépend de la naissance ! mes points
si vous voulez me soutenir : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-decision-1

·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un cri qui englobe tous les cris .
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Davantage dans le réquisitoire que dans le narratif. Mais un réquisitoire convaincant auquel j'adhère. Mes voix.
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Mon soutien
·
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
On ne choisit pas... Merci pour ce texte infini plein de poésie :)


Éventail offert... https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/eventail-ouvert

·