Serre

il y a
1 min
28
lectures
17
Qualifié
Image de 1ère édition
Image de Très très court
Dans la cave, de vieilles lattes de parquet aux pieds moisis recommencent à se marrer.
Enfin.
Piégées par l’humidité, le froid, l’ennui, tout l’hiver.
Six mois, merde, si longs.
Vive les bretons !
De toutes longueurs, elles siègent sur le mur en pierres.
Côté fenêtre, droites comme un i.
Elles sourient presque de l’air frais qui entre, comme une excuse.
Un peu d’air oui.
Et que dire quand s’en vient cette poignée de rayons de soleil souriants.
C’est beau, ça réchauffe.
Et puis voilà les potes, ces clous avec leur tête, ces plaques d’acier, cette équerre, une seule hélas.
Ainsi s’annonce le chantier.
Avec les moyens du bord.
Ca scie, ça visse, ça cogne, aïe raté, con pour l’index.
Même pas grave, pas de sang.
Ca peint enfin, dedans dehors, dessus dessous.
Pas déçu.
Pinceau enthousiaste, gaillard.
Ce jaune d’or coule comme miel sur le bois de sapin.
Comme ambre plutôt.
Deux couches.
Belle partition.
Et ça y est, la serre est faite.
La serre est fête.
En tout cas pour la partie bois.
La serre s’invite sur la terre noire, elle a de la gueule, fière allure oui.
Les semis viendront, et puis les tomates c’est sûr.
Ca va semer, pousser, donner légumes ou fruits, rouges, ou fleurs qui sentent quelque chose.
A déguster, à partager, à offrir.
L’on viendra cueillir ces dons, ces pétales d’amour.
Les lendemains vont s’émouvoir.
Alors la serre sourit à son tour.
A son entourage.
A nous d’y croire.
Elle sourit au soleil qui lui renvoie clin d’œil.
Elle lui fait signe, si, signe.
Et autour d’elle la vie éclate, s’éclate, la nature jaillit, elle montre le chemin.
En harmonie.
Un chemin d’abondance.
Camélias, rhodos, framboisiers, fraisiers, cassissiers, pâquerettes, primevères, j’en passe.
Monsieur le Printemps pour guide.
N’oubliez pas de le saluer, et serrez lui la pince en partant !
Merci.
Et puis ressentez la brise qui se lève, imperceptible.
L’élan.
Pour l’instant brin d’air.
Là souffle, goutte d’eau et demain.
Demain, arc-en-ciel fraternité.
Trait d’union d’humanité.
Dans la cave, de vieilles lattes de parquet se marrent.
Pour de bon.
17

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,