Saoulés

il y a
1 min
99
lectures
5
Finaliste
Jury

J'aime les mots depuis... toujours Merci d'avance à celles et ceux qui prendront le temps de me lire  [+]

Image de 2015

Thème

Image de Le flacon et l'ivresse
Plongés dans l'eau vineuse de ce bassin sans poissons rouges aplats éclaboussant des brillants faces lumineuses apnées soûlantes ma main bouchant l'ouverture de ta muqueuse lèvres enflammées brûlant les doigts tirant les pieds vers le fond de l'eau creuse remontée enlacés comme les danseurs synchronisés sourire de forme pudeur respectueuse immersion cachette de gestes qui arrachent la peau des maillots bleus rires engloutis bulles de survie oxygène aspiré en surface dents entrelacées dans morsures baveuses remplissez le bassin de mousse bulleuse rajoutez du pep's de la vodka du bleu curaçao des pailles que l'on joue un peu dans des scaphandres lavons nous au vin de miel léchons nous la peau les gouttes entre les orteils le chaud de ta peau sortir de ce bain dénudés se courir après autour du bassin glisser dans la rosée du matin sous les lampadaires qui viennent s'allumer des chambres sont occupées dans la maison ça couine ou ça sommeille ça ronfle ou ça débat laissez-nous commencer notre nuit tous deux enfermés dans une bouteille comme deux jolis brins de génépi.

Sortis de la nuit orbites yeux rougis j'y vois le superflu la dose en plus de whisky tes petits pieds roses qui titubent cherchent la chaleur du plancher ou la stabilité et mes biceps endoloris alors qu'il y a encore trois heures je te soulevais ma jolie pointée sur ce lit ta langue est pâteuse ma petite fumeuse et toi mon doux chéri t'as le cheveu raidi comme des fétus de paille et ton corps engourdi trempé des nébuleuses des oublis m'a fait plein de jolies choses couchons nous alanguis dormons encore comme des raisins verts attendant d'être cueillis j'ai envie de m'allonger sur la terre de respirer l'air j'entends les amis tu es saoule ma chérie et toi-même au matin t'es encore dans la brume et si on prenait la plume pour se caresser pour tout vider et même le fond des verres pour remplir encore quelques pages blanches se remettre à niveau tirer des bordées et replonger dans l'ivresse celle des mots s'endormir et se réveiller avec le chant des oiseaux.

5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour, Lyszag. La finale hiver se termine dans 24 heures. Irez-vous confirmer votre vote pour mon fauteuil ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour, Lyszag. Je repasse sur votre page, et je relis avec le même plaisir votre TTC original.
Vous avez soutenu mon fauteuil et je vous en remercie. Il est maintenant en finale et a besoin d'un nouveau soutien. Le lui apporterez-vous ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Lyszag ! Je n'avais pas lu votre texte qui a la particularité d'être écrit sans aucune ponctuation à part le point final des paragraphes. J'ai été déroutée et j'ai commencé à lire en essayant inconsciemment de rajouter des virgules, puis j'ai repris la lecture en lisant très vite, en me disant que le sens apparaîtrait et en effet il est apparu. Le lire à haute voix, je n'ai pas encore essayé, cela ne doit pas être évident mais avec de l'exercice cela doit pouvoir se faire - mais alors, où mettre les respirations, car il faut bien respirer ? En tous cas j'ai admiré la performance et l'effet produit qui est bien celui de l'ivresse. Je pense qu'il n'était pas possible de commenter en faisant abstraction de l'absence de ponctuation, je suis assez d'accord avec ce qu'a dit Jean Calbrix ci-dessous au sujet des errances. Le jury en sélectionnant votre texte pour la finale ne s'est pas trompé, et de plus cela m'a donné l'occasion de vous rencontrer à la réunion conviviale des auteurs avec Coralie et Manon au Mabillon. Maintenant je suis abonnée à vos textes et je recevrai donc les notifications (en ayant voté )
Peut-être aurez-vous envie de découvrir ma production bien que mon écriture soit beaucoup plus classique et moins audacieuse que la vôtre. À bientôt peut-être ?
P.S. J'ai relu et j'ai trouvé les respirations, je ne suis plus en apnée, et je vous suis !

Image de Boubou
Boubou · il y a
SUPERBE!
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle tranche de vie liée à l'alcool bien dessinée! Bravo! Mon vote n02! Si le cœur vous en dit, merci de passer lire et soutenir les suivants:
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/beaute-austere
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/froideur
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/premiers-froids-1

Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Ce pourrait être qu'importe la ponctuation pourvu que l'on ait la poésie ! En la matière, ce texte est assez réussi et traduit assez bien les errances de la pensée en état d'alcoolémie avec une finale des plus charmantes. Bravo, Lyszag ! Vous avez mon vote.
J'ai un fauteuil qui, à l'instar du buffet de Rimbaud, aime raconter des histoires. Si vous désirez l'écouter, c'est ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise