Santé

il y a
1 min
33
lectures
0

J'ai du pain sur la planche, mais je ne mange pas de ce pain-là. Je n'ai pas l'angoisse de la page blanche, mais celle de l'avion en papier qui ne vole pas. Je crois que tous les esclaves du monde  [+]

Pour reconnaître le pessimiste de l'optimiste, celui qui voit le verre à moitié vide et celui qui voit le verre à moitié plein, il n'y a qu'une chose à faire.
Déversez sur chacun ce fameux verre, puis demandez à l’un et à l’autre s’il se sent à moitié sec ou à moitié mouillé.
Vous aurez peut-être la réponse après la gifle.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,