Sang Noël

il y a
4 min
1 024
lectures
867
Finaliste
Public

Ancien professeur de physique à l'université, je m'intéresse désormais à l'écriture d'essais hors champ scientifique sur le sens notre vie et à la pratique du piano classique  [+]

Image de 2021
Image de Très très courts
Faute de production et de logistique suffisante, les sociétés s’étaient effondrées sous les assauts successifs des pandémies. Mais il restait trois milliards d’hommes dans les régions les plus épargnées par son empreinte.
Une neige épaisse recouvrait les immenses forêts glacées de la région du Lac Saint Jean. Les motos neiges ne perturbaient plus la quiétude du haut Québec. La faune et la flore avaient repris leurs droits sur l’homme qui n’avait su les respecter. Il en payait aujourd’hui le prix et avait dû s’adapter. Maîtriser l’énergie solaire en priorisant sa survie : se chauffer, se nourrir, se soigner, refroidir les dernières centrales nucléaires. Les barrages hydroélectriques menaçants, faute d’entretien, avaient dû être vidés. Toutes les ressources énergétiques et les matériaux rares étant en voie d’épuisement, les modes de déplacement des millénaires passés étaient redevenus la règle et les villes revenues à l’échelle locale avaient été replanifiées en réseaux de villages pour maximiser la réception solaire. S’il n’était les capteurs faisant miroiter les toitures par beau temps, l’habitat avait repris son aspect lugubre du moyen âge et l’organisation sociale celle d’un Deadwood où régnait la justice populaire.

En ces temps de l’avent, le vieux Félix Robidoux, conducteur de traîneaux, trappeur et chasseur averti de loups dans son village au bord du Saguenay, remerciait la nature et le créateur de l’avoir épargné et gratifié de trois beaux petits-enfants. Les ainés Logan et Liam et la cadette Olivia ne totalisaient que 13 ans. Pourtant le grand-père leur avait promis d’explorer en traîneau ces magnifiques terres forestières surplombant les falaises du fjord.

Très tôt un soleil radieux auréola les monts et les rives du fjord dans toute leur magnificence. Alors que ses flos prenaient un copieux petit déjeuner de pancakes et d’oeufs au sirop d’érable, sous les yeux perçants d’un loup alpha accroché au-dessus la cheminée, Félix attelait ses huit malamutes, impatients de partir.
L’équipage était prêt.
En fermant la porte, Félix ne vit pas alors l’étincelle traverser le regard du loup.

Félix aperçut quelques nuages lointains. Mais plus question d’interroger la météo, car tous les mobiles avaient été réduits à leur plus simple fonction : appeler-répondre, excluant toute application coûteuse en énergie. L’homme moderne se fiait désormais à sa seule expérience. Troublé, mais avisé, Félix rajouta quatre fidèles huskies à l’attelage de tête.

Les enfants, chaudement vêtus, prirent place et Félix, debout à l’arrière du traîneau, donna son signal aux douze chiens qui s’élancèrent bruyamment, enthousiastes, vers la forêt. Leurs ancêtres les loups, y régnaient en maître parmi les orignaux, les caribous et les ours comme au temps des trappeurs. Félix les connaissait bien puisqu’il les chassait de longue date. Il n’y avait pas de méchanceté chez Félix, mais une nécessité de protéger le village, de se nourrir et de se vêtir de la douce fourrure de l’animal.
Très vite, le traîneau atteignit les sentiers au bord de ces falaises vertigineuses qui plongent dans les eaux limpides de la vallée glaciaire envahie par la mer. L’équipage ralentit et Félix accompagna ses valeureux chiens dans leur effort, poussant du pied dans les montées, encourageant le chien de tête. Les enfants émerveillés, oubliant la température sibérienne, découvraient pour la première fois ce que la terre nous offre de plus beau : la rencontre des éléments dans l’eau liquide, gelée, douce ou saline, la terre et ses sapins enneigés narguant le soleil, trop loin pour les faire fondre, qui, pour les enfants cachaient autant de Bonhommes Noël. Après la halte de mi-journée pour reposer et restaurer hommes et bêtes, il fallut songer au retour. Le ciel s’était assombri. En musher averti, Félix avait noté la fébrilité de ses Huskies. Il ne fallait plus tarder.
La luminosité faiblissait. Les courants d’airs de plus en plus glaçants envahissaient les sentiers. La température en chute libre avoisinait les moins trente. Félix doubla la couverture de secours pour protéger totalement les enfants, allongés et plongés dans le noir. Il excita ses chiens.
La tempête de neige se déclencha vers quatorze heures. 21 kms restaient à parcourir. Malgré la qualité des chiens, capables de tirer un traîneau chargé à 20 km/h, il serait impossible d’atteindre le village avant la nuit.
D’instinct, les chiens redoublèrent d’efforts et Félix reprit espoir, lorsque, les yeux fixés sur son attelage, il lui sembla percevoir les yeux d’un loup tapis près d’un sapin. Bien qu’il n’en fût pas certain, la réaction des chiens qui accélérèrent en aboyant ne lui laissa aucun doute. Ce fut un, deux, puis trois loups qui les avaient pris en chasse. La meute suivait sans qu’il puisse en apprécier le nombre. Félix en avait abattu des centaines, les traquant un à un, mais jamais en bande. Il épaula son fusil et atteignit le chef, puis un second loup, puis un troisième. Le sang ruisselant sur la neige ne fit qu’accroître leur férocité. Un quatrième loup puissant et véloce rattrapa le traîneau, sauta et mordit Félix au bras qui parvint à le poignarder dans l’œil avec son couteau de chasse.
Le village était encore à 11 kms et la tempête faisait rage. Le sentier en pente était une aubaine. La course effrénée reprit et les courageux Huskies parvinrent à maintenir la distance.
Plus que 5 kms, le blizzard se conjuguait avec le début crépusculaire et la neige abondante cristallisait, à mesure qu’elle tombait au sol, permettant à l’attelage de gagner en vitesse. La horde des loups maintenant scindée en deux tentait d’encercler le traîneau en passant par le sous bois moins glissant. Laissant le pilotage aux quatre Huskies de tête, Félix parvint à en abattre à droite puis à gauche, épuisant ses cartouches. Le traîneau se renversa. Tentant le tout pour le tout, Félix trancha les rênes de l’attelage de tête et son couteau lui échappa. Il redressa le traîneau qui put reprendre le large avec les chiens restants, tandis que les quatre huskies, sacrifiés, engageaient le combat féroce contre les loups qui se ruèrent sur eux. Empêtrés dans leurs harnais, la lutte fut de courte durée. Le sang des pauvres chiens giclait et gelait à mesure que les hurlements de mort et de victoire des lupus emplissaient la forêt.
Il ne restait plus que 3 kms, le village était en vue. Au moment où il se croyait sauvé Félix sentit l’haleine fétide et ensanglantée de la meute surexcitée, ivre de sang. Il n’y avait plus d’espoir ! Dans un réflexe de survie, Félix mit à exécution le plan le plus atroce que l’on puisse imaginer ! Il s’empara de Logan, le jeta dans la meute, permettant au traîneau de se dégager et s’éloigner des cris et de la scène atroce de l’enfant dévoré vif.
Plus qu’ 1 km, la meute était revenue à la hauteur de Félix hébété. La seule chance d’épargner Olivia, future génitrice de sa descendance était de sacrifier Liam à son tour...
Le traîneau ruisselant de sang parvint à l’entrée du village. Les hurlements tout proches des bêtes et de Liam n’avaient pas échappé aux habitants qui, malgré les moins quarante et la tempête, s’étaient massés dans la rue principale. Sanguinolent, couvert d’ecchymoses, Félix prit son Olivia de trois ans et la tendit à une femme du village.
Les hommes massés, torches brandies et justice à la bouche se dirigèrent vers Félix. Mais les malamutes les avaient devancés, plus prompts à une vengeance naturelle. Redevenus loups, ils se jetèrent sur leur maître, le déchiquetant avec une lente sauvagerie.
Ils hurlèrent jusqu’à l’aube afin que leurs frères tapis dans la forêt entendent le signal de la révolte et de la justice des bêtes.
Au matin, il ne restait plus au sol qu’une mare écarlate et gelée.
La porte s’ouvrit et trois petites têtes apparurent :
Papi regarde, Noël nous a apporté trois petits chiens avec une peau de loup. C’est beaucoup mieux que ces faux jouets et peluches de tes ancêtres.
867

Un petit mot pour l'auteur ? 332 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Etienne Mutabazi
Etienne Mutabazi · il y a
ça fait froid au dos....
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un peu flippante...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci de m'avoir lu
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Avant de me mettre au lit, je vais d'abord regarder dessous. Un noir bien noir !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de votre lecture.
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
Je n’avais pas encore commenté votre nouvelle que j’avais bien appréciée. Elle est bien noire et sanglante, n’en doutez pas un instant. C’est d’une parfaite horreur !
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Cauchemardesque.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Adeline Rogeaux
Adeline Rogeaux · il y a
En effet, il est glacial ! Bravo !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Zalma Solange Schneider
Zalma Solange Schneider · il y a
Bonne chance à votre texte aussi sanglant que glacial... (bien dans le thème, donc !!)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup mais je n'ai pas réussi à convaincre totalement
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Pourquoi dites-vous cela ?
J'suis convaincu ! ;-)

Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Je viens de comprendre ... Quel con ! Vous espériez mieux que finaliste.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Oui bien sur , cela peut toujours faire plaisir d'être sur le podium. Mais ce qui est difficile, c'est de convaincre tous les lecteurs. Parmi ceux qui ne sont pas convaincus : certains trouvent que cela manque d'horreur absolue : pas de cauchemard. D'autres que ce n'est pas assez saignant , d'autres que cela manque d'humour noir, d'autres que cela n'est pas assez surprenant.
Il y avait de nombreux déroulement et sortie ou rebondissements à cette histoire. Par exemple une énorme louve aurait pu jaillir dans le village et enlever la petite fille sans la tuer et l'emmener dans les forêts dans le but de reconstruire un autre monde, perpétuant la légende de la création de Rome avec Romulus et Rémus.

Image de Marieve Carlota
Marieve Carlota · il y a
Félicitations
5 voix pour vous mener plus loin

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Christophe Tabard
Christophe Tabard · il y a
Je revote pour ce texte audacieux et qui fait froid dans le dos!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour le soutien
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Bonne finale Cristo !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, bone finale à vous aussi. Il y a trop de brillants et brillantes écrivain(e)s et le pauvre Félix n'a plus de cartouches. Tant pis pour lui dévoré une seconde fois quel cauchemar!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, je me suis bien amusé en lisant. Je pédale dur pour grimper dans les sondages mais je remercie tous mes supporters , et je n'ai plus de cartouches contre les brillants écrivains et brillantes écrivaines ...
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
je reviens vous supporter
et persiste à croire que Papi a fait un cauchemar
(avertissement ? comme vous me l'aviez répondu il y a 24 jours)

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup. On garde cette version optimiste.
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Bravo, Cristo. Bonne continuation !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup encore une fois et pour vos écrits pertinents et interpellants.
Image de Louise Walspeck
Louise Walspeck · il y a
Je vous réitère mon soutien
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Odile Nedjaaï
Image de Cristo R
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Me revoilà. Bravo pour cette finale
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci de votre constance
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Un récit palpitant qui mérite mon soutien. Je partage l'avis de Florence par ailleurs. Afin d'égayer la tête après tous ces sacrifices je vous invite à lire Hatem et Amédée qui se sont lancés dans une poursuite de sonorité.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup, je vais lire Hatem et Amédée et commenter
Image de Eric Chomienne
Image de Aurélien LENOTREC
Aurélien LENOTREC · il y a
Bravo pour cette qualification en finale. Je vote pour.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci vraiment même si ce texte ne finit pas sur le podium
Image de Florence Guillanne
Florence Guillanne · il y a
J'ai beaucoup aimé votre introduction précise qui plante bien le décor. Et puis cette cruauté de sacrifier les enfants fait froid dans le dos. Peut-être qu'il n'avait pas d'autre choix pour en sauver au moins un... Il manque un peu d'émotion de la part de l'homme ou des enfants... De la peur, de la terreur, de l'indifférence, du désespoir... La narration est très extérieure à mon goût. Mais sinon franchement bravo pour ce texte bien écrit !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci vraiment, je suis d'accord la fin aurait du être retravaillée dans le sens où vous le dites pour faire ressortir les sentiments de Félix et des enfants au moment de son acte mortel
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Bonne chance !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour ce renouvellent
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Soutien renouvelé, bonne finale !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Mirgar Dudou
Mirgar Dudou · il y a
Je découvre votre monde d'après au coeur du Canada, à la fin de cet anthropocène fatal.Une belle réflexion sur la survie où ne semble régner que la justice des loups.Belle montée en puissance vers la terrible apothéose.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup vraiment
Image de Benjamin Meduris
Benjamin Meduris · il y a
Bravo pour cette finale, Cristo, et bon courage !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Clara Wissant
Clara Wissant · il y a
Merci pour votre passage dans certaines de mes oeuvres. Tous mes votes et mes voeux pour cette finale.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
je reviens et ça me fait plaisir d'être là ! Belle chance à vous !
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Soutien renouvelé !
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Une finale méritée. Bonne chance !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Mes voix confirmées pour ce sombre mais haletant récit !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Vote confirmé !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup de la part de Felix sorti de son cauchemar
Image de Angel
Angel · il y a
Bonne chance pour la finale + 5
Image de Eluyn Shandsen
Eluyn Shandsen · il y a
Merci pour ce moment de lecture et bonne chance pour la finale !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup de votre soutien. Le grand intérêt des prix éphémères est que l'on se doit de lire un grand nombre de textes et d'y retrouver soit des jeunes talents étonnants soit des écrivains en recherche d'eux-mêmes à tout âge. Certains textes sont décevants mais c'est ainsi. Quand à la finale du public , c'est un peu la course aux voix coûte que coûte comme lors du premier tour d'ailleurs.
Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
J'avais aimé, commenté et voté pour ce texte, il y a 2 semaines ! Je renouvelle mes voix !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup encore une fois
Image de Mo Girou
Mo Girou · il y a
Nouvelle sur le site, j'ai beaucoup aimé ce texte qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin... Mes voix plutôt givrées!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour ce soutien. L'important est surtout de participer car beaucoup de bons textes ne sont pas en finale et c'est dommage. Il est vrai que l'on ne peut tout lire
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Bonne finale , Cristo
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un vote renouvelé avec le plus grand plaisir.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour ce soutien
Image de De margotin
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Je revote bonne finale
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Françoise Desvigne
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Félicitations Cristo R, et mon nouveau soutien en finale !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci infiniment
Image de Valérie Guisset
Valérie Guisset · il y a
Félicitations et bonne chance !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
Mon vote à nouveau :-)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Adèle Matagne
Adèle Matagne · il y a
Contente de pouvoir vous lire, après votre passage sympathique. Bonne chance ! Votre histoire est très bien écrite.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Hortense Remington
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Un grand merci
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Mon nouveau soutien.
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Vote renouvelé Cristo !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Mes 5 voix en soutien ...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Brigitte Bellac
Brigitte Bellac · il y a
Eh bien voilà qui est fait! 5 voix supplémentaires pour ce texte terrifiant et remarquable. Bravo, Cristo. Quoi qu'il arrive.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci infiniment
Image de Graloup
Graloup · il y a
Comme un film à suspense avec une chute étonnante. Le texte "tient" la relecture, donc il mérite 5 cristaux (Cristo?) de neige.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci pour ce renouvellement
Image de Ambrose Tathöe
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Hortense Remington
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci pour ce soutien renouvelé
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci de votre soutien pour la finale
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
ça ne rigole pas...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci pour votre soutien pour ce second tour
Image de Mod GUY
Mod GUY · il y a
Je confirme mon vote.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
un grand merci
Image de Arthur Rogala
Arthur Rogala · il y a
Félicitation pour cette finale. Un très beau texte, je ne suis pas un grand fan de cette chute, mais tout le reste j'aime beaucoup :)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
un grand merci. Je ne peux plus changer plus dure sera la chute alors
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Le public a bien choisi... Belle finale !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Christian CUSSET
Christian CUSSET · il y a
Mon vote de nouveau...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci j'ai de la chance d' avoir des supporteurs pour les prolongations
Image de Daniel FAUQUENOT
Daniel FAUQUENOT · il y a
Félicitations!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour cette réactivité
Image de Eliane Weiner
Eliane Weiner · il y a
félicitations
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci à vous
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Mes 5 voix vous accompagnent ! Bonne finale !!!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci Felix de ne pas m'avoir tué
Image de Zou zou
Zou zou · il y a
Belle finale!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup à vous
Image de Marie-Hélène Moreau
Marie-Hélène Moreau · il y a
Je revote avec plaisir pour votre texte. Bonne chance !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
On verra bien c'est un jeu merci beaucoup
Image de Céline Noel
Céline Noel · il y a
Bonne chance !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci infiniment
Image de Fabienne Maillebuau
Fabienne Maillebuau · il y a
Terriblement glaçant, mes cinq voix, Cristo! Bonne finale!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup mais pour gagner il faut tuer des loups et ne pas finir comme Felix
Image de Fabienne Maillebuau
Fabienne Maillebuau · il y a
Tout est possible quand la réalité dépasse les cauchemars, et le meilleur n'est pas improbable!!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Enfin une parole réjouissante. Oui le pire n'est pas certain et heureusement.
Image de Fabienne Maillebuau
Fabienne Maillebuau · il y a
Oui, cela nous fait du bien!!
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Je renouvelle.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Grand merci
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de votre fidèlité. Celle-ci n'est pas courante après tout ce que j'ai lu dans les courts et noirs
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Ah bon? Tout cela n'était donc qu'un abominable cauchemar. Qui est le plus monstrueux, l'auteur ou le rêve? Mais je blague. Tel était le sujet
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup. Entre le rêve et la réalité la frontière est étroite. Mieux vaut cauchemarder que de passer à l'acte.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations pour cette Finale, Cristo ! Mes voix renouvelées ! “Ambiance glaciale” est également en Finale. Merci d’avance !
Image de Brigitte Bellac
Brigitte Bellac · il y a
Bonjour Cristo, tant qu'il restera des hommes qui auront votre talent, votre fantastique pouvoir d'émouvoir, de dénoncer l'horreur de la lâcheté et de la cruauté de certains hommes ( beaucoup... ) et de faire trembler les lecteurs qui ont la chance de ne pas passer à côté de vous, finalement, je serai un peu triste lorsque les animaux que nous sommes se feront empoisonner par Gaïa. Ce qui ne tardera pas comme bien vous savez.

Je vous remercie fort comme un château de votre commentaire sur Pandora...

Par ailleurs, je suis passionnée par mon métier de gribouilleuse tout terrain, mais il se trouve que je suis totale fan d'astronomie, d'astrophysique, que la mécanique quantique me donne la chair de poule, que j'ai frémi de joie lorsque Higgs a "eu" son boson (cf PLAIDOIRIE qui doit être sur le site je crois), et PHI, le Nombre d'Or et la suite de Fibonacci et les fractales, et les Nombres Entiers, etc. remplissent le reste de ma vie! Ma fascination pour l'Univers est....... INFINIE!! Hihi! Quand on pense que Pascal a dit au XVIIème siècle que "L'HOMME ÉTAIT COINCÉ ENTRE LES DEUX INFINIS"... perso, je trouve ça... inouï.
Votre texte atroce m'a subjuguée. Merci Cristo, merci.

NB : Et votre opinion sur l'inhumanité humaine a dû s'infiltrer en vous au point de vous faire faire un lapsus calami de toute beauté! En effet, vous avez écrit "marre" à la place de "mare"... !!!!

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Que d'éloges , j'en rougis. Merci beaucoup vraiment et je suis très heureux que vous aimiez la physique et ses grande théories de l'infiniment petit à l'infiniment grand. Il est vrai que tous ces grands savants ont fait évoluer notre vision de l'univers et ce n'est pas fini c'est certain. Si l'homme arrive à garder sa raison
Image de Brigitte Bellac
Brigitte Bellac · il y a
Bonjour Cristo, je ne suis même pas sûre que l'homme ait jamais été un animal doué de raison! Je suis sûre en revanche que je serai très heureuse de vous voir gagner ce concours! Je vais d'ailleurs m'y employer dans la minute! Bonne journée... donc.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour ce soutien sans faille.
Image de Hortense Remington
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup à vous.
Image de Mod GUY
Mod GUY · il y a
Quel suspense ! Tout est là, le froid glacial, le sang. C'est du bon Noir, Blanc, Rouge. Vous avez épargné les âmes sensibles à la fin...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup vous m'avez compris mais on me l'a reproché. Finalement le choix de ménager les chèvres et les choux dans une histoire de loups était peut être la seule voie qui explique le nombre de voix. Espérons surtout que tout cela n'arrive pas et que l'après COVID soit une renaissance de l'esprit , de la beauté et des arts donc de l'humanité.
Image de Frédéric Gérard
Frédéric Gérard · il y a
Beaucoup de rythme pour cette traversée d'horreur. Bravo, mon soutien également.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour votre lecture
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Mon soutien pour ce texte bien dans le sujet.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire
Image de Marie-Hélène Moreau
Marie-Hélène Moreau · il y a
Un texte très bien écrit entre fiction et réalité. Un avertissement sur les conséquences de notre inconséquence ?
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour cette remarque car le second degré n'a pas toujours été relevé par les shortiens. La fin tragique réalité ou rêve révèle l'issue d'un monde . Hommes et loups redeviendraient primitifs dans un monde retourné à l'état sauvage faute d'avoir été préservé par les humains.
Image de François Paul
François Paul · il y a
Un texte impressionnant, le passé avec le massacre des canidés, le sacrifice humain à cause des excès des humains.
Très à l'ordre du jour. Bonne finale à vous.

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture et vos encouragements.
Image de Alain Leclerc
Alain Leclerc · il y a
Un texte érudit et haletant. La prose est précise, ciselée. Mes votes !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup et souhaitons longue vie pacifique aux québecois
Image de Eliane Weiner
Eliane Weiner · il y a
bravo, je vote
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de m'avoir lu et pour ce soutien
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un "conte" haletant, sanglant en diable qui glace jusqu'à la chute... retour à la réalité ou autre épisode noir ? En tout cas on reprend son souffle !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup . Ce texte m'a permis beaucoup d'échanges et d'apprendre aussi comment mieux coordonner un scénario.
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
On n'en voudra pas aux bêtes de se jeter sur Félix, sacrificateurs d'enfants. La société s'effondre mais l'homme est toujours aussi sûr d'être indispensable à la survie de la planète, voire de l'univers. Il n'a pas appris la leçon.
Je serais restée sur ce constat de l'homme horrible, sans l'alléger par cette porte qui s'ouvre... et le cauchemar prit fin.
Elle arrive trop vite cette chute, comme si l'auteur était pressé de finir l'histoire, ne savait trop où ni comment mettre le point final.
C'est vrai qu'on peut imaginer une suite sanglante aux trois petits chiens. À ce moment là il serait préférable de revoir quelque peu l'écriture de la chute car on ne ressent pas le réveil du papi qui devrait être brutal, encore à demi empêtré dans les draps du cauchemar.

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci totalement de vos commentaires précis et justifiés. Je suis entièrement d'accord la fin aurait du être retravaillée et plus précise sur les intentions, quel que soit le scénario. Le noir absolu aurait été effectivement celui du grand-père monstrueux. Le noir modéré celui du grand père face au choix de sophie inversé (sophie sacrifie sa fille et sauve son fils) . Il le paiera en étant dévoré. Le noir doux : c'était un cauchemar personne n'est mort. Je pense que les shortiens ne m'auraient pas pardonné le premier scénario. Donc j'ai bien reçu votre message sur le réveil du papi qui n'est pas décrit. Cela rendrait la chute plus claire sur le devenir de tout ce petit monde enfants et chiots loups.
Image de ARAR71
ARAR71 · il y a
Si l'histoire est celle d'un rêve cauchemardesque cruel, les 3 petits chiens à peau de loup de la réalité vont-ils suivre ce prologue cruel et dévorer les 3 petites têtes, comme sinistres cadeaux de Noël dans ce récit sang et noir ? Belle interprétation d'un dilemme glacial.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, c'est bien une des possibilités qui ouvre la porte à celle de la disparition progressive de l'humain au profit de l'animal. Un terrible retour en arrière ?
Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
J'aime beaucoup votre récit qui m'a tenue en haleine tout le long. Par contre j'avoue que je n'ai pas compris la manière dont les deux dernières phrases s'inscrivent dans le récit: quelle est cette porte qui s'est ouverte? Qui sont les chiens à peau de loup? Bref, interrogations mises à part, bravo pour votre écriture vive et cette course endiablée :-)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
La fin est ambigüe je le reconnais , j'ai voulu atténuer l'horreur d'une réalité possible en me plaçant sur l'idée d'un cauchemar du grand-père, dans ce monde en régression climatique et énergétique. Vieux trappeur il a offert trois chiots pour Noël, mais effectivement qui sait si ces derniers devenus grands ne réaliserons pas cet horrible cauchemar. C'est au lecteur de décider si hommes et bêtes peuvent encore se réconcilier ou bien si le monde futur sera le règne des loups.
Vous avez mis le doigt sur la difficulté de terminer ce récit noir :
Rester dans le noir absolu : un grand père démoniaque égoïste et sadique qui ne pense qu'à sa survie à lui.
Ou bien dans un noir atténué un grand -père confronté au "choix de sophie" sauver la race humaine et sa descendance plusieurs portes de sorties.
Ou bien dans un noir ouvert sur d'autres possibilités plus noires encore concernant l'avenir de l'humain.

Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
Je comprends mieux, merci d'avoir pris le temps d'expliquer :-)
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Un terrible récit mené à tombeau ouvert ! Très original !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Anne-Sophie Leroy
Anne-Sophie Leroy · il y a
Un récit haletant qui m’a fait penser au choix de Sophie... Mes 4 voix
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup de votre vote de soutien au texte . Oui le choix de Sophie c'est bien cela. J'ai voulu le réduire à un rêve pour ménager les lecteurs.
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Terrifiant, glaçant, passionnant... Cette histoire m'a tenue en haleine jusqu'à sa chute. Bravo.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup de votre commentaire qui me touche
Image de Patricia Portmann
Patricia Portmann · il y a
Quelle course ! Mes voix.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup de votre soutien concret. Le concours court et noir est lui même une course contre la montre et nous devons dévorer les textes ...
Image de fred z
fred z · il y a
A un moment, je courais à côté du traîneau ! Un récit qui vous emporte. Merci
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup à vous
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Bonne chance !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup.
Image de Tolbiny
Tolbiny · il y a
Choix sacrificiel pour la sauvegarde de la race humaine ! Quel noir dessein quand on y songe.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup . On peut voir cela comme un mini Tiitanic cruel.
Image de Daniel FAUQUENOT
Daniel FAUQUENOT · il y a
Sophie's Choice, par Jack London! Quand aux loups, tabarnak, eux autres y sont chez eux, ils étaient là avant et seront là après nous autres... Mes 5 voix!
Image de Calliandra
Calliandra · il y a
On frémit...de froid et d’horreur ! Mais l’on voyage aussi au fil de vos lignes
Image de Clara Wissant
Clara Wissant · il y a
Une histoire qui montre bien l'horreur d'un individualisme forcené(c'est dans l'air du temps). Heureusement , le méchant est puni comme cela l'est dans les contes et les enfants ne sont pas morts.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup de votre commentaire et vous avez aussi soulevé que le grand-père pouvait tout simplement survivre en sacrifiant ses enfants. C 'est une option que je partage aussi, car je pensais en écrivant à toutes ces guerres où les vieux au pouvoir ont sacrifié leurs jeunes. D'autres lecteurs y ont vu le choix de Sophie à savoir un choix sélectif de l'enfant à sacrifier car on ne peut pas faire autrement pour sauver l'autre. On retrouve aussi ce type horrible de choix au moment d'une naissance tragique lorsque le médecin accoucheur demande : qui dois-je sauver
la mère ou l'enfant ? j'aurai répondu la mère, d'autres pères ont fait l'autre choix, car la mère aurait dit sauvez mon bébé. Pas simple de juger alors.

Image de Christian CUSSET
Christian CUSSET · il y a
La peur atavique du loup à peine enfouie dans nos mémoires, resurgit dans ce récit de fuite palpitant.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Mes voix pour cette histoire parfaitement rythmée et glaçante à souhait.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Une fin heureuse qui remporte tous les assentiments ! Vous avez dû vous plonger dans Jack London avant d'écrire cette nouvelle, ou alors vous avez une réelle expérience de ces contrées.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci , oui 2 ans de quebec 1970-72 puis vacances en 1986 (au Sagenay et Tadoussac la région des baleines ) et 1996.
Jack London: J'ai lu Croc blanc et l'appel de la forêt il y a longtemps

Image de Binomique25
Binomique25 · il y a
On aime le texte, on aime l'ambiance, on aime la chute... Bravo !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, tombe les flocons m'a énormément plu, encore une fois bravo.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup, de votre soutien à ce texte
Image de Flore Gimello
Flore Gimello · il y a
Quelle vision d'horreur très bien écrite! L'histoire est captivante, la chute parfaite.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup , cela m'encourage. Car l'!horreur n'est pas ma tasse de thé, il y en assez comme cela dans notre réalité. Mais peut-être faut- il exorciser l'horreur par l'horreur à travers l'écriture bien sûr.
Image de Corinne Val
Corinne Val · il y a
On est captivé par cette chasse et cet instinct de survie
D où cette chute qui efface la barbarie.

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, oui heureusement je n'ai pas osé aller jusqu'au bout de l'horreur absolue avec la petite fille seule survivante
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Voilà je suis venue, j'ai lu ... et j'ai eu froid ... vrai mais j'ai aimé ... c'est bien trouvé et bien raconté, on va jusqu'au bout et le scénario est là ... et Felix est un beau personnage ! Bravo !
Image de Chandrelle Mountoula
Chandrelle Mountoula · il y a
Ce texte, c'est juste de la folie. Oh lala ! Bravo !

Vous pouvez aussi faire un tour sur mon histoire , si cela ne vous derange pas biensur👇

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mon-souvenie-denfance

Image de Kolgard Sino
Kolgard Sino · il y a
Très beau texte dystopique ! Scène intéressant de poursuite dans la neige, très bien décrite et très précise. Le retour à une forme de barbarie est glaçante. Vous avez toutes mes voix !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci infiniment pour ce soutien sans faille
Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
Quelle ambiance !! Au début, on a envie d'être dans le traîneau avec les petits enfants, pour découvrir avec eux les magnifiques paysages du grand Nord ! Puis la crainte émerge, et la lutte héroïque de Félix nous fait augurer une fin heureuse, bien que très improbable vu.le thème... Puis l'horreur est à son comble quand les enfants sont sacrifiés et Félix lui-même dévoré !!! C'est haletant, trépidant, inéluctable. J'aime la fin, le rêve qui délivre les âmes sensibles du poids sanglant qui les oppresse... Félicitations.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci infiniment pour cette analyse et votre choix positif pour la fin. Optons pour le cauchemar pour la famille et la planète
Image de Silvie DAULY
Silvie DAULY · il y a
Un conte cruel qui nous emprisonne dans une angoisse croissante et nous conduit au paroxysme de l'horreur. La fin sort complètement du contexte et fait l'effet d'un électrochoc.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup et pour votre soutien/
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Mes voix pour ce récit haletant en plein dans le thème. J'aime bien le contexte brossé au début et qui imagine ce que pourrait (ou pourra ?) être la vie sur Terre... plus tard. La suite est courte, noire et rouge, horreur et frisson sont au rendez-vous. Le sacrifice des enfants ajoute à l'horreur. J'ai finalement moins aimé la chute, laissant certes le doute : l'histoire était-elle un mauvais rêve, ou bien le rêve arrive-t-il après, pour adoucir la réalité ? Il me semble que le thème ne nécessitait pas forcément ce retour d'une certaine douceur ou d'un espoir, compte tenu du thème. Mais cela ne m'empêche pas de vous donner mes voix !
Image de Jerome Lentheric
Jerome Lentheric · il y a
Haletant. Dommage que l'histoire se termine en rêve même si je comprends la volonté d'atténuer l'horreur du récit. Merci.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup c'est bien cela . Effectivement il faut laisser un espoir à certains lecteurs jeunes ou vieux. La voie du compromis est toujours un risque
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Merci pour le dépaysement et l'esquisse de ce que pourrait être notre futur. Mais, si j'ai bien compris, à la fin, il se réveille d'un cauchemar ?
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Oui j'ai atténué pour les âmes sensibles dont je fais aussi partie (j'espère), mais la règle était le plus court, le plus noir le plus saignant etc... Merci de m'avoir lu
Image de Jean-Luc Menet
Jean-Luc Menet · il y a
Il paraît que je suis actif. J'avais donc plusieurs voix... J'ai bien aimé. Je m'y suis cru. J'ai donné de la voix...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci pour votre soutien. C'est vrai que ce concours est complexe avec ses voix multiples et l'identification des votants. Le contraire du secret de l'isoloir...
En tous cas merci d'avoir donné de la voix puisque c'est la règle du jeu.

Image de Vrac
Vrac · il y a
Pauvres de nous, humains... mais les dieux ne firent pas mieux, et Cronos mangea ses enfants
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Le saturnisme continue de sévir . A nous terriens il ne nous reste plus d'autres solution que d'embarquer vers Jupiter et devenir de vrais jupiterriens.
Merci pour votre soutien
Merci beaucoup pour le soutien

Image de Fabienne Dulac
Fabienne Dulac · il y a
Très belle histoire portée par un souffle puissant, avec une deuxième partie haletante après la mise en place posée et rassurante des personnages. C'est une idée très intéressante de l'avoir traitée comme une dystopie post-covid au lieu de la situer quelques siècles plus tôt. Il est vrai que ça permet de justifier le sacrifice du garçon au lieu de la fille (cf Le Choix de Sophie). Et aussi de voir que la peur du loup est toujours ancrée en chacun de nous.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour ce long commentaire. Le Loup est en effet un animal légendaire et réel qui effectivement hante tous les esprits, et qui continue à défrayer la chronique et opposer les tenants de l'équilibre de la faune et les partisans de sa traque en tant que prédateur.
Image de Louise Terrade
Louise Terrade · il y a
Complètement immergée dans l’histoire. Mon cœur battait au rythme du traîneau. Bravo !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Un grand merci
Image de Françoise Mausoléo
Françoise Mausoléo · il y a
cela me fait penser à "le choix de Sophie"...terrible décision
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup en effet mais il y a toujours plusieurs choix ...
Image de JAC B
JAC B · il y a
Au début de l'histoire j'ai savouré le Québec, retrouvé mes souvenirs d'expédition en moto-neige, de chaleur humaine dans la cabane d'un trappeur. Puis le musher, la rando en traîneau, j'ai suivi avec plaisir les traces des chiens. Bien sûr je me suis douté que le loup du salon gardait un oeil (ou une dent) sur l'expédition mais pas au point d'une telle sauvagerie, ce retour primal juste susurré dans des remarques bien senties qui émaillent le début de votre histoire finit en terrible apothéose , ce sacrifice guidé par la préservation de l'Espèce humaine atteint le paroxysme de l'horreur. Si tel était le tableau de notre futur , prions Corona pour faire le boulot à notre place (!!) Plus noir que noir je n'ai pas lu dans ce concours, bonne continuation Cristo.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci infiniment pour cette analyse professionnelle . Effectivement la pandémie a du atteindre mon cerveau. J'espère que notre descendance n'aura pas a subir tout cela.
Image de Michael MATREVI
Michael MATREVI · il y a
Le bon et le parfois nécessaire mal tapis en l'homme. Merci à vous pour la recommandation.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci à vous aussi de m'avoir lu
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
Après avoir, comme les enfants admiré le paysage , j'ai senti le coup de fouet infligé par l'horreur exposée : l'acte du grand-père choque, et pourtant, s'il ne sacrifiait pas deux des enfants, il les perdrait tous ! On voit le spectacle sans entrer dans la pensée de l'aïeul, qui accepte l'inacceptable parce qu'il sait analyser la situation, et ne perd pas de vue son but : garder une descendance. Quelle affreuse torture de l'âme ! J'ai admiré l'écriture de ce texte.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour cette analyse qui atténue le geste . En effet la logique guerrière veut que l'on sacrifie d'abord les hommes et que l'on protège les génitrices qui repeupleront un pays dévasté... La question est de savoir si nous ne reviendrons pas à cet état sauvage si notre planète se détériore pour de multtiples raisons et pas seulement les pandémies .
Image de Micheline GOLIWAS
Micheline GOLIWAS · il y a
Ouahouuu.... et moi qui regrettais de n'avoir jamais pu visiter le beau Québec en hiver...Après lecture de votre frissonnante "expérience", jamais plus je ne souhaiterais faire éventuellement de telles mordantes rencontres dans cette si belle province! Bravo pour avoir osé mélanger la blancheur des paysages au rouge sang
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup. L'homme a une longue histoire avec les loups à commencer par les romains, mais bien sûr bien avant avant eux. Pour la petite histoire ce que je raconte a peut- être eu lieu au Québec en 1920 . Entre un père et son fils. Cependant la preuve formelle n'a pu être apportée bien que tous les soupçons aient porté sur le père arrivé seul et ensanglanté. La logique villageoise étant qu'il aurait du porter secours à son fils et probablement périr avec lui.
Image de Micheline GOLIWAS
Micheline GOLIWAS · il y a
Ah la laaaaa....., ce parfois sombre instinct de survie qui nous dicte nos actes..... Mais chut, car saurions-nous rester stoïques et exemplaires face au danger ?....
Image de Medulla Oblongata
Medulla Oblongata · il y a
Très beau texte mené avec brio jusqu'à l'horreur puis la chute ! Merci encore pour la recommandation et très bonne chance à vous !
Image de Sondia Jennica Philippe
Sondia Jennica Philippe · il y a
C'est un très beau texte. Être dévoré est une mort horriblement douloureuse. Vous avez mes voix.
Image de Timothée Scherrer
Timothée Scherrer · il y a
Mon coeur n'a fait qu'un bon à la terrible décision de Félix. Bien joué.
Image de Olivier Pélissier
Olivier Pélissier · il y a
Le dénouement reste un mystère que je n'ai pu déchiffré mais l'immersion dans l'horreur est bien menée. Mon vote.
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
Ben moi non plus !
J'aimerais comprendre les dernières lignes.
Un cauchemar du pépé ?
Sinon effectivement c'est noir.
Je vote 4 car la fin m'interroge (et la faim aussi, allez ! j'attaque mon entrecôte... saignante). 🥩

Image de Stephen Bay
Stephen Bay · il y a
Un histoire intéressante et intriguante.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci pour votre soutien
Image de Zou zou
Zou zou · il y a
L'homme sait exceller jusqu'aux pires des scénarios... en lice aussi.si vous aimez...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup . Je vais vous lire avec plaisir.
Image de Sandrine Goullieux
Sandrine Goullieux · il y a
On est bien dans le thème noir...même si la perspective d'un espoir en fin de texte nous laisse plus légers et quelque part soulagés :)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci de votre soutien
Image de Michel Croste
Michel Croste · il y a
Humour noir en circuit fermé. Montre bien la contrainte de ressource
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci en effet. Alors de confinement en couvre feu, de prioritaire en non prioritaire, le pire peut arriver. Et la sans humour cette fois les journalistes nous alertent sur effets ternaires du covid violences, dépressions, conflits de couple, conflit de génération conflits sociologiques ...
Image de Noé Leptitloir
Noé Leptitloir · il y a
Un choix horrible dans une situation extrême. Je suis encore crispé, c'est bien que le texte a atteint son objectif.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, ce texte a du inquiéter aussi tous les "grand pères Félix " et les parents qui confient leur progéniture pour une ballade en forêt avec l'aieul.
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Pour moi, un retour en arrière vers ce Québec que j'ai connu lors d'un beau voyage. Mais je vous rassure, il était moins sanguinolent à cette époque.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
C'est vrai, mais en 1970-72, alors que je travaillais la-bas . Il y a eu l'enlèvement du ministre du travail Pierre Laporte et son exécution par ses ravisseurs. ( d'où le pont Pierre Laporte à Québec) . La lutte intestine entre le front de libération du Québec et la police canadienne battait son plein à cette époque ( Le général de Gaulle avec son 'Vive le Québec Libre' avait été entendu) . Et enfin l'affrontement armé de la police montée et de l'armée canadienne envoyée en renfort contre les grévistes qui construisaient le plus grand barrage à voutes du monde sur le fleuve Manicouagan par moins trente °C dans le très haut Québec. Les grévistes avaient détruit le chantier avec leurs énormes pelleteuses .....
Image de Valérie Guisset
Valérie Guisset · il y a
Magnifiquement horrible... et la fin à laquelle je ne m'attendais pas :)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup et au plaisirde vous lire encore
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Un très beau thriller, un peu brutal dans le choix de livrer ses proches plutôt que de se livrer soi ! Mais la course désespérée vaut vraiment le détour ! Merci d'être passé et d'avoir laissé votre adresse litteraire 🙂
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup. Heureusement, iI y a la majorité des hommes et des femmes, voir grands-parents qui se sacrifient pour leur tout proches tout au long de leur vie et en situation extrême. Il y en a , même pas parents, qui vont encore plus loin dans le don de soi ( cf le film "Au revoir les enfants " ...) . On pourrait imaginer un concours de bonté en opposition au concours de l'horreur. Qui sait les shortiens ont des idées, en particulier la nouvelle génération.
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Très bonne idée. Au concept de nouvelles générations dont la fougue est le moteur, j'opposerais la maturité des "anciennes" générations.
La société est trop clivée actuellement pour émettre des particularités générationnelles. Mais oui, je suis convaincu qu'un concours sur la tendresse nous ferait le plus grand bien

Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Quelle progression dans l horreur. atroce. Heureusement la fin laisse l imagination jouer.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de votre appréciation, en particulier sur la fin . Je pense, grâce à ceux qui comme vous ont analysé le texte, qu'il faut toujours laisser une porte ouverte si cela reste possible, dans une horrible histoire, et quitte à perdre des voix.
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Pour moi cela vous en a plutôt fait gagner. Le gore même à l écrit m a toujours mis très mal à l'aise. Après deux jean Christophe Grangé j ai raccroché. 😉
Image de P.E. Cayral
P.E. Cayral · il y a
En situation extrême, le choix impossible... qui fait écho au Choix de Sophie... Effrayant !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci, c'est vrai. Mais peut-on vivre après cela ? C'est pourquoi j'ai laissé une porte de sortie à l'imaginaire et au cauchemar dans la dernière ligne.
Image de Marieve Carlota
Marieve Carlota · il y a
Merci je viens de passer un moment de lecture haletant et frissonnant. Ouf la fin me réconcilie avec mes émotions. Bravo pour cette virée macabre au pays des rêves du grand Nord.
Mais au-delà du récit vous soulevez des questions épineuses ... comme sacrifier son ''prochain'' pour sauver sa peau . Reflet d'une société ? Merci

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
C'est bien vu . Comme quoi un texte somme toute banal une course en traineau le jour de Noel peut soulever bien des questions d'actualité sur notre solidarité de façade. Merci d'avoir attiré l'attention sur cela . Et si Dieu avait sacrifié son fils pour sauver sa peau et non les hommes ? C'est pourquoi je préfère le fils de Dieu à son père, quant au grand père nul n'en parle à ma connaissance, mais la généalogie implique qu'il a lui aussi laissé sacrifier son petit fils . Les crimes sont souvent des affaires de famille . Il est aussi possible que la pandémie commence à fragiliser mes neurones. Soyez indulgente.
Image de Marieve Carlota
Marieve Carlota · il y a
Ah merci pour votre réflexion. Question judicieuse ... ne dit on pas que les Dieux vivent grâce aux croyances des humains . Justement Dieu aurait-il sauver sa propre existence comme ceux de l'Olympe en sacrifiant ou humanisant leur descendance ? Soyez le aussi avec moi
Image de Yann Kral
Yann Kral · il y a
De cette presque fin du monde on en retiendra le retour naturel des choses. La nature de l'homme à l'inévitable instinct cruel de préservation face à la dureté de la nature. Peut-être devons nous accepter à terme que nous ne sommes pas adaptés à cette Terre.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, j'espère que non , mais c'est une vraie question que vous soulevez
Image de Gérard Manlussat
Gérard Manlussat · il y a
Une course folle, un rythme froid, le corps des hommes jetés aux crocs de la nature.
Pas d'échappatoire pour le lecteur.

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Vero. La Comete
Vero. La Comete · il y a
La dimension d'une tragédie, admirablement décrite. Mais je choisis l'option "ce n'était qu'un cauchemar".
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Moi aussi. Merci beaucoup pour votre lecture
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Que deviendrait la société si notre civilisation s'affaissait ? Une vue réaliste dans un récit fort. Merci de cette belle lecture.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
C'est la question en effet. Merci beaucoup pour votre lecture
Image de Hellogoodbye
Hellogoodbye · il y a
c'est un beau voyage, en termes précis et qui donne de l'épaisseur aux choses ; j'avoue m'être demandé "quel genre de grand-père est-ce qui livre ses petits enfants à la meute?" qd enfin arriva la chute : ouf !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
oui heureusement c'est une fiction . Mais je pense que l'instinct de survie pourrait chez certains aller jusqu'à un comportement monstrueux.
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Un suspens hallucinant superbement mis en image qui mériterait une séquence filmée. Le post-apocalyptique ne semble pas très rose non plus !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire
Image de Bertrand RUAULT
Bertrand RUAULT · il y a
J'ai beaucoup aimé votre texte, surtout la progression du suspens qui augmente à mesure que la distance au village diminue. Bonne continuation.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Louise Walspeck
Louise Walspeck · il y a
Ce récit donne envie de voyager... ou pas ! Belle plume et belle imagination ! Et il y a matière à réflexion ! Bien évidemment, je vote !
Curieusement, il y a aussi un Félix dans ma nouvelle (https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sang-noel). Je ne quémande pas de vote, mais cela me ferait très plaisir d'avoir votre avis - étant nouvelle dans la communauté shortedition...
Merci pour votre nouvelle tant rafraichissante que sanglante !

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci , j'ai commenté votre nouvelle avec plaisir
Image de The Owl
The Owl · il y a
Quelle promenade glaciale excellement menée, autant par le conducteur de traineau que par son auteur... Toutes mes voix !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup ce concours ressemble aussi à une course en traineau mais sans hémoglobine.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci infiniment pour votre lecture et soutien , à mon tour de vous lire
Image de Benjamin Meduris
Benjamin Meduris · il y a
Une bonne immersion dans cette course à la survie à l'issue assez détoutante. Dans ce monde extrême, il n'y a pas de pitié...
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, je suis moi aussi dérouté.... cf quelques réponses aux shortiens qui ont lu ce texte.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Adorant les loups il m est difficile de lire leur massacre mais ce texte est très bien écrit on imagine ce traîneau lancé à toutes allure
Et ce grand père qui jette les enfants en pature brr !
C est un récit noir dans le blanc du grand nord
Toutes mes voix !

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup de votre appréciation
Image de Cyrielle Chaize
Cyrielle Chaize · il y a
Un récit glaçant jusqu'au bout et très bien mené ! A voté !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci énormément
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Eh bien, Cristo ! Quelle audace ! Vous avez osé mettre le doute sur un sujet presque tabou (comme semblent le montrer nombre de commentaires). La mise en réalité de la chanson « Il était un petit navire » (où il est question de sacrifier celui que désigne le sort), un « radeau de la méduse » sur neige... La question est : lorsque le danger est imminent, faut-il faire corps, quitte à tous périr, ou est-il préférable d’en sacrifier quelques uns pour que le groupe entier ne disparaisse pas ? Question extrêmement d’actualité avec la pandémie d’aujourd’hui. Bravo ! Toutes mes voix, pour la qualité du texte, mais aussi pour avoir osé, osé rompre une pensée très « politiquement correcte »... qui est un peu la règle ici.
PS. Seriez-vous Québécois ?

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
J'ai vécu et travaillé au Québec de 1970 -1972 et y suis retourné plusieurs fois. La région du Saguenay vous laisse le souffle coupé. A l'époque le plus grand barrage hydroélectrique à voute y a été édifié par mois trente degrés et a permis d'éclairer toute la région y compris Chicago. Mais dans le Québec de l'époque, ce far west oriental , on retrouvait quelques cadavres au dégel I Cela dit les Québecois sont d'excellents conteurs et défenseurs de notre langue et d'un dynamisme remarquable pour vivre dans des conditions climatiques extrêmes.
J'apprécie grandement votre analyse du texte, qui n'est pas secondaire, car je suis certain qu'en l'écrivant j'avais en subconscient: la pandémie bien sûr, mais aussi le conflit des générations sur le réchauffement climatique et autres questions de société, les radeaux méditérannéens, les loups solitaires ou en bande etc. Bref tempête sous un crâne comme beaucoup de mes concitoyens.
Le sacrifice du plus faible n'est pas un mythe hélas, ni le radeau de la méduse. Un grand père qui sacrifie ses petits fils on peut y voir aussi l'horrible sacrifice d'Abraham accompli. Un peuple et son chef survit car il sacrifie ses fils ... Les zèbres font la même chose en abandonnant le trainard. A nous de choisir. Merci beaucoup pour ce réveil des consciences.

Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
rassurez-moi : le Papi se réveille après un cauchemar ?
mais les "trois petits chiens avec une peau de loup" ne cessent de m'inquiéter...
dites-moi que c'est juste un mauvais rêve...

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de votre commentaire. L'histoire se termine ou se prolonge selon désir de chaque lecteur . Certains préfèreront le pire : seule Olivia survit et pour quel destin ?
( cf commentaire d'Arthur Rogala ) d'autres un cauchemard . Ma préférence va vers cette option mais ce cauchemar est un sérieux avertissement pour notre devenir.
Les trois petits chiens loup sont là pour nous le rappeler et ils vont grandir eux aussi .

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Préférer sacrifier ses petits-enfants plutôt que sa propre vie, en tant que maman je trouve cela tout à fait révoltant, ignoble, incompréhensible.
La Nature est cruelle. L'Homme sait l'être encore plus.

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Vous avez totalement raison. l'infanticide de ses propres petits enfants est on ne peut plus ignoble. Mais il fallait aussi créer un choc de l'horreur . Au second degré j'ai été perturbé par le fait que des papis aux pouvoirs dans de nombreux pays sont en train de jeter leur jeunesse aux loups...
Cela dit l'histoire nous a montré des faits réels individuels ou collectifs, qu'il s'agisse du Titanic où des hommes ont pris la place de femme ou d'enfants dans les canots, d' Hitler en fin de parcours avec ses soldats de 13 ans ou Napoléon avec ses Marie Louise. Ne parlons pas des enfants Kamikases. Pour sauver sa peau ou par idéologie l'homme est prêt à sacrifier ses propres enfants.

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
La terrible loi du plus fort va jusqu'au sacrifice . Un texte où la férocité bestiale est servie par une écriture soutenue et glaciale .
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup pour vote appréciation
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire.
Les sacrifices intra familiaux sont nombreux dans l'histoire, on en trouve chez les incas pour apaiser la colère des dieux et dans les guerres civiles . A Tolède le général franquiste a laissé les républicains exécuter son fils plutôt que de l'échanger avec ses prisonniers. Il aurait pu se livrer en échange de son fils non ?

Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
C'est horrrrrible ! Je n'aime pas qu'on tue les loups ...On se place au début, dans un contexte post pandémie, avec un retour évident aux sources .Puis le rythme s'accélère avec la course poursuite ... On réagit au sacrifice des chiens et on sursaute à celui des enfants ...Et enfin, on espère, à la fin que tout cela ne fut qu'un cauchemar ! Mes voix pour ce récit bien imagé et bien mené !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci infiniment pour cette lecture attentive
Image de Fid-Ho LAKHA
Fid-Ho LAKHA · il y a
Je viens de lire que ce conte est inspiré d'un fait réel. Effectivement, l'instinct de survie peut conduire à des horreurs ...
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Absolument glaçant, le thème le voulait. Et quand on arrive aux enfants, c'est absolument Lugubre ! Toutes mes voix.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de votre soutien qui n'est pas glacé
Image de Aurélien LENOTREC
Aurélien LENOTREC · il y a
Brrrrr... avo : effectivement ça fait peur. Merci encore pour vos votes pour "La peste du tinirex".
Image de Eowyn Tflingueuse
Eowyn Tflingueuse · il y a
Glaçant à souhait. A voté.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci de ne pas m'avoir flingué
Image de Jean MILPIED
Jean MILPIED · il y a
A voté! Tres beau, bien en place
Bravo!
Le cercueil de la bete en compet,
Si la peur vous en dit ;)

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup je vais vous lire de suite
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Un beau voyage dans ce désert blanc mais qui tourne au carnage. Un bon rythme, une histoire fort bien campée.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup. Ce concours est intéressant car il révèle nombre d'interrogations et
aussi les talents de la Jeune génération

Image de Frederic Ploix
Frederic Ploix · il y a
Le doux et sympathique fumet de caribou au sirop d'érable du début ne m'avait pas du tout préparé à un tel carnage ! (...ou plutôt trop bien)
Bravo !

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Oui, le déroulement de cette action dans un terrible désert blanc est absolument atroce quand on en vient à la phrase sur les enfants ...
Avant le retournement de situation apparent, qui, je pense, n’est pas vraiment un signe que tout ça s’apaiser, loin de là.
Pour moi (et qu’en est-il pour vous ?) ces mignons petits chiens ne vont pas grandir de la manière la plus rassurante et pourraient bien préparer un avenir encore plus sanglant.

Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Saisissant !!! toutes mes voix christo R
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Terrible cette justice des bêtes!
Image de Christophe Tabard
Christophe Tabard · il y a
Une course haletante et effrénée dans un froid polaire. Une région magnifique (j'ai moi-même passé 2 mois de vacances à Metabetchouan le siècle dernier) qu'on ne soupçonne pas d'abriter un lieu si effrayant pour le futur. Bravo!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci oui le Québec est magnifique et relativement épargné
Image de Anne-Claude HENRIOT
Anne-Claude HENRIOT · il y a
Carrément glaçant ! Jusqu'au bout . Bravo
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Benoît Chauvin
Benoît Chauvin · il y a
Bravo pour la gestion du suspense. Quelle stupéfaction de voir le héros jeter les enfants..!
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Construit comme un conte traditionnel dans lequel on sacrifie les enfants, on les "perd" dans la forêt … , dans lequel les loups sont cruels et le destin des hommes, aux prises avec la vie chaotique et une nature intransigeante, consiste à faire de terribles choix … Un conte qui pourrait débuter par "il sera une fois, …" Merci !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour cette appréciation . Si vous avez l'occasion de franchir l'Atlantique allez voir cette région grandiose en Automne. Mon compte de Noël s'inspire d'un fait d'hiver au canada ou un trappeur sacrifie son camarade en 1920 lors d'une course poursuite avec les loups . Enfin n'oublions pas le Titanic où des hommes ont volé la place de femmes et enfants.
Image de Madame D
Madame D · il y a
Je trouve interessante l'idee de revenir à l'échelle locale. Je ne m'attendais pas à cette chute. Bravo!
Image de De margotin
De margotin · il y a
Super exercice bien réussi. Bravo
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup pour votre soutien
Image de Laurent Cruel
Laurent Cruel · il y a
Chouette cette ambiance en traineau. J'adore les passages où il lance ses enfants, c'est tellement inattendu qu'on y croit.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup
Image de Arthur Rogala
Arthur Rogala · il y a
Un très beau texte, l'écriture est poétique, très belle, j'aime beaucoup. Je trouve que la chute est un peu de trop, ou en tout cas mal amenée. On a une fin très forte, puis directement "la porte s'ouvre" (Qu'elle porte ? De quoi on nous parle d'un coup, on était encore dans l' émotion de la fin). Et d'un point de vue personnel, les fins où on découvre que tout n'était qu'un rêve me frustrent un peu, c'est un peu facile.

Je me permet ces petites critiques, mais j'ai adoré votre texte, je ne donne que trois voix parce que je suis encore trop nouveau pour en donner 5, mais je vous souhaite de bien monter dans le classement :)

Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci beaucoup et je vous remercie pour vos remarques. En effet sans cette chute le texte aurait été peut être plus porteur. J'ai voulu atténuer la violence du texte pour les âmes sensibles ou espérer. Effectivement ménager la chèvre et le chou n'était peut être pas la bonne option. Trop tard pour modifier.
Image de Arthur Rogala
Arthur Rogala · il y a
Je comprends l'envie d'adoucir le texte, peut-être que la chute en elle même pourrait rester, mais amenée un peu mieux (même si le texte ne peut plus être changé pour le concours, il existera toujours après) :)
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Glaçant à souhait et réveil plein d'hémoglobine ! Bravo !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci infiniment . En ce moment les papis et les mamis on des idées noires et ne voient pas trop leur petits loups heureusement.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une poursuite haletante jusqu'à la fin ... de loup 🐺🐺🐺 !
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci et bravo pour tombe la neige. Un violeur n'est pas un tombeur, et celui la a creusé sa tombe ....
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup et au troisième degré on peut voir une allégorie : celle d'une génération de grand -pères 2021 livrant déjà aux loups leurs descendants et ils sont nombreux et multiformes... Il n'y a pas que Saturne qui dévore ses enfants.
Image de Dominique Coste
Dominique Coste · il y a
Terrifiant ! Pourquoi tuer autant de loups ?? lol Votre récit est très bien mené. La peur et le froid ne m'ont pas lâché jusqu'à la fin . Mes voix.
Image de Joan E.
Joan E. · il y a
Une excellente histoire répondant parfaitement au thème du concours. (On devrait vous retrouver bientôt dans le haut du classement 😉)
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
merci merci
Image de Joan E.
Joan E. · il y a
Bonne finale, Cristo, et félicitations !
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
aussi atroce que vivant et bien écrit. Quel grand-père pourrait faire une chose pareille ?
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle plume pour cette histoire pleine de suspense et épouvantable !
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Un récit terrifiant fort bien écrit ! Bravo Cristo :-)
Image de Demens
Demens · il y a
Suspense insoutenable, sacrifices d'enfants, vengeance animale... C'est très noir et très rouge. Histoire bien construite, la fin m'échappe un peu.
Image de Cristo R
Cristo R · il y a
Merci beaucoup, il fallait bien épargner les âmes sensibles à la fin et certains petits enfants qui liraient le texte . Tout cela n'était qu'un mauvais rêve du vieux Félix ... espérons que oui et pour nos descendants.