Image de Eddy Riffard

Eddy Riffard

956 lectures

284 voix

En compétition

Une bouffée d’air vicié lui avait sauté au visage dès l’ouverture du tombeau, son souffle court répercuté sur les parois de calcaire. Serré d’ombre et de silence, il aperçut enfin l’objet de sa quête.

Sentinelle sans âge, la forme enténébrée brillait sous l’éclairage tremblotant de la torche électrique. De petits animaux noirs glissèrent sur le sol et se réfugièrent dans les anfractuosités de la roche.
La momie se tenait la tête entre les mains, accroupie, comme absorbée dans un défi au temps et à la raison. Franck estimait les bijoux qui surchargeaient le corps décharné.

À la lumière de sa torche, il put observer sa découverte dans les moindres détails. Le visage altéré arborait une expression proche du rictus.
Coiffé d’une parure de plumes, ce qui fut un homme en une époque révolue dégageait une profonde impression de mysticisme. Tout laissait penser à un dignitaire d’une ancienne dynastie à voir de telles richesses accompagner son sommeil millénaire.
Malgré son appréhension, il se risqua à toucher la momie du bout des doigts. Ils rencontrèrent une peau desséchée tendue sur les os saillants de cet homme squelettique.

Le corps parcouru de frissons, il ôta le lourd plastron d’or. Cet ornement devait posséder une grande valeur marchande et historique à en juger par son poids. Retirer les bracelets fut aisé malgré le contact désagréable avec les bras du mort. Avec les bagues, l’affaire prit une tournure déplaisante. Dans l’impossibilité de déplier les doigts de la momie, il dut se résoudre à les casser.

Franck disposa le tout dans son sac à dos et disparut aussi vite qu’il le put. Il n’aimait guère ce rôle de pilleur de tombes, mais la pensée des joyaux eut raison de ses ultimes scrupules.

***

— Mais tu es fou ! Cette bague a dû te coûter une fortune !
— Et même, cela n’en vaudrait-il pas la peine ? Regarde un peu la beauté de ce bijou.
— Pas très originale comme approche.
— Je sais, je suis plus doué pour les cadeaux.

Noémie admirait l’anneau qui brillait sous le soleil de juillet.

— En parlant de cadeaux, où en es-tu des invitations ? demanda-t-il.
— Ma mère a déjà envoyé les faire-part, tout sera prêt pour la fin du mois.
— Excellent, reste à espérer que le temps se maintienne.

Depuis son expédition au Pérou, tout réussissait à Franck. L’argent de la revente des objets volés lui avait rapporté une belle somme. Son contact d’Arequipa lui avait proposé une affaire de jade sombre et de poteries précolombiennes. La pierre fine s’était révélée un bon coup, mais les céramiques... L’une d’elles avait fini explosée sur la tête d’un acheteur trop vétilleux. Le bilan de cette expédition restait malgré tout positif, jusqu’à Noémie dont la bague suscitait l’admiration envieuse de ses amies les plus blasées.

***

« Noémie a très bon goût, je suis sûre que vous formerez un très beau couple. »

Franck remercia la femme qu’il n’avait jamais vue et prit Noémie par le bras. L’avancée dans la nef généra en lui une impression curieuse, comme si un fond d’air frais hérissait sa peau et emplissait ses poumons.
Arrivés devant l’autel, ils se placèrent face au prêtre qui entama son office.

— Franck, acceptez-vous de prendre pour épouse Noémie, ici présente ?
— Oui.
— Noémie, acceptez-vous de prendre Franck, ici présent, pour époux ?

Le oui de la jeune femme résonna étrangement, lointain et mécanique.
Les mariés procédèrent au traditionnel échange d’alliances. Franck sortit la bague de son écrin et l’examina un instant. Elle semblait luire d’un éclat mystérieux sous la lumière filtrée par les vitraux.
Au froid s’ajoutait à présent une perception plus insidieuse, sorte de relent d’air croupi dont son esprit tentait de repousser les réminiscences.

— Maintenant, embrassez la mariée.

D’une main hésitante, Noémie écarta le voile de dentelle blanche.
Un silence glacé pétrifia l’assemblée. Tandis que les premiers rires nerveux pointaient, Franck entendit un effroyable son guttural envahir ses oreilles et son cerveau. Son propre cri.
Il bascula dans la folie au moment où la face grimaçante de la momie porta ses orbites vides sur lui.

PRIX

Image de Hiver 2019

En compétition

284 VOIX

CLASSEMENT Très très courts

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Colette71
Colette71 · il y a
Joli suspens!
·
Image de RAC
RAC · il y a
Arghhh ! Ca fiche la trouille !
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
C’est plutôt angoissant, en effet.
·
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Très bien! La malédiction est présente. "Le roman de la momie", "Les sept boules de cristal", Carter et Toutankhamon! Quelle mythologie! Bien! Viens te balader dans mon "Jardin", il est plus calme§ Bravo! G.A.
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Je m’y suis déjà baladé, je ne sais plus quand exactement, mais ça commence à dater cher bon vivant.
·
Image de Jenny Guillaume
Jenny Guillaume · il y a
On attend bien sûr la malédiction, un peu comme des enfants, et elle arrive ! Une lecture très plaisante :))
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5 pour cette histoire effrayante... Au départ, la momie était un homme, à la fin, c'est Noémie, une femme... cela m'étonne un peu. Y-a-t-il une explication?
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Vous soulevez un point intéressant.
En fait, je voulais faire de cette momie celle d’une princesse et non pas d’un homme, mais... je craignais une chute trop prévisible et pas assez brutale.
D’un autre côté, le surnaturel permet de s’affranchir d’une certaine logique.

·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Certes... je suis trop terre-à-terre!
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Non, c’est que vous cherchez de la cohérence dans les récits, élément indispensable à toute histoire qui se tient.
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Suspense et chute réussie, je vote !
Et vous invite sur ma page, merci !

·
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Bien fait pour lui ! Une bonne SF qui pourrait presque s'allonger, devenir au moins mini-roman... Avec un suspens bien entretenu.
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
J’ai bien peur d’être incapable de développer sans lasser, mais c’est une idée.
·
Image de Duje
Duje · il y a
Brr quelle histoire !! Bien mal acquis ne profite jamais , enfin pas toujours ! Bonne chance par ailleurs , j'ai voté au max.
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Merci.
Il aurait dû se contenter des poteries et de la pierre fine. ^^

·
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Ah ça faisait longtemps que je n"avais pas lu d'histoire de malédictions de momie! ça fonctionne toujours , d’autant plus que vous la racontez fort bien!
·
Image de Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Le sujet exerce toujours de l’attrait, je vous l’accorde.
·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Et vive la mariée !! j'aime cette littérature, bravo Eddy ! *****
Julien.

·