1
min

Samantha survoltée

Image de Claude Vallet

Claude Vallet

127 lectures

6

“C'est à toi dans trois minutes... tu ferais bien de te chauffer, Coco! Ils sont en forme ce matin”.
Jamais vu un mec aussi excité, qui claque les portes des loges et rajuste sur son crâne une affreuse perruque rousse. Pourtant sa tête me dit quelque chose... et ce short rose, c'est d'un goût!!
C'est pas l'tout. Qu'est-ce que j'ai foutu d'ma pince ampèremétrique?
Jamais vu un foutoir pareil dans ma caisse à outils, et on n'y voit que dalle dans cette armoire.
Le fou furieux revient à la charge :”Magne-toi l'cul, Andy! On a jamais vu Samantha dans cet état!”
Première fois qu'on m'appelle Andy et qu'on m'donne des ordres en plus.
Qu'est ce qu'y peuvent bien faire de tous ces portiques de mandarines de 800 watts et de Fresnels de 5000 watts?
Pas étonnant qu'ça saute à tout bout d'champ.
“Vous devez manquer d'jus ici!!”
Le short rose s'étrangle de rire, rajuste sa perruque et repart en courant.
Bon Dieu! Y sont déjà à 24 kilowatts et le compteur chauffe dur dans l'armoire... trop chaud, je vire mon tee-shirt.
Une main aux ongles acérés me laboure le dos :”Andy, magne-toi mon chou”
A demi-nue, la créature semble avoir chaud elle aussi.
Je compatis : “Vous devez souvent être dans l'noir”.
Qu'est ce qu'ils ont tous à s'exploser de rire à chaque fois qu'je dis un truc?
“C'est plutôt le contraire” répond la créature en m'offrant un cul de rêve.

Par contre le short rose a pas l'air content ni les deux malabars qui m'empoignent et m'extirpent de mon cagibi.
“Doucement les mecs, j'ai presque fini l'travail...”

Ca doit être super urgent! On traverse fissa une enfilade de loges vides qui débouche sur un bordel indescriptible, une nuée de trépieds, de projos, de miroirs, d'écrans réflecteurs et cette lumière crue... un soleil aveuglant comme j'en ai jamais vu même à Montauban!

“Le keylight est bon! ACTION!!” crie le short rose.
Je reconnais vaguement la créature au cul de rêve, du moins ce qui en dépasse d'une forêt de jambes, de bras et d'autres culs!
Un grand noir me fout sous l'nez un manche black et pas d'équerre... croyez-moi.
Avec toutes ces lampes, ça va sauter, c'est certain. Alors je crie : “Ca va sauter!”
Quoi? Qu'est-ce que j'ai encore dit?
Une blonde orangée - Samantha? - carrossée style Botero roule sur moi de tout son quintal et se rattrape à mon futal en gémissant.
Je vibre! J'ai jamais vibré comme ça! Surtout du côté droit, celui du portable!
“Alloooo? Euh chef... j'vais en avoir pour un moment... vous devin'rez jamais!
Y sont même pas en triphasé, ces cons!”

PRIX

Image de 2014

Thème

Image de On a lu le film
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sériba
Sériba · il y a
Très drôle. Un vote triphasé pour passer en 32. Une ballade du côté des finales vous fera découvrir mon Week End en BD courtes.
·
Image de Verseau Chantal
Verseau Chantal · il y a
vol au dessus d' un nid de cuculs ! quand on ne s' y attend pas, il y a surchauffe c' est sûr et les fusibles ......... ah ces foutus fusibles .... sautent allègrement ! je vote, c' est très drôle
·
Image de Claude Vallet
Claude Vallet · il y a
Belle invention que le tarif de nuit :)
Merci pour ce vote

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur