1
min

Sabotage

Image de Nelly Chadour

Nelly Chadour

11 lectures

2

C'était la belle nuit de Noël, et dans la maison, pas une ombre ne bougeait. A l'exception de ce petit gredin d'August. Il avait entendu des pas étouffés et le froissement du papier. Le Père Noël était sûrement passé. August s'approcha doucement et découvrit les paquets rutilants au pied du sapin. Bondissant comme un chat, il fut sur les cadeaux, trouva un lourd paquet à son nom et déchira fébrilement l'emballage.
A l'intérieur, le cadavre encore chaud de son chien Archi.
August n'eut pas le temps de hurler, une haleine de charnier lui assaillit les narines. L'enfant eut juste le temps de voir le fouet hérissé d'aiguilles pendant à la main de l'immense bonhomme rouge qui lui souriait de toutes ses dents pourris :
― Ho ho ho ! Joyeux Noël !
Les hurlements d'August réveillèrent toute la maison.

A l'aube, le Père Fouettard rejoignit Saint-Nicolas qui l'attendait patiemment dans sa cabane décorée de houx. La terreur des enfants posa lourdement un sac contenant un costume rouge et son arsenal de torture encore perlant du sang de ses victimes.
― Alors ?
― J'ai fait comme t'as dit, Nico : j'ai visité des milliers de foyers et l'an prochain, on se chiera dessus rien qu'à entendre parler du Père Noël. Ta fête est sauvée.
Saint-Nicolas se versa une tasse de thé avec un sourire narquois.
― On ne me remplace pas impunément.

25 décembre 1851 : le monde est secoué par une nuit de terreur tuant dans l’œuf le mythe du Père Noël.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups ! Quelle horreur !
·
Image de Nelly Chadour
Nelly Chadour · il y a
J'espère ne pas vous donner de cauchemar à votre prochain Noël !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
D'ici là, j'aurai récupéré ! (enfin, je l'espère ! ;-)
·