Rupture

il y a
3 min
1 332
lectures
246
Qualifié

"Le hasard c'est la forme que prend Dieu pour passer Incognito" Jean Cocteau J'écoute la vie et je la peins, je l'écris ou la chante selon mon humeur. Membre de la S.A.C.E.M. comme parolière. Mon  [+]

Image de Hiver 2018 - 2019

Premier janvier 2016, voilà maintenant presque deux ans que je t'ai quittée et jamais je ne me suis senti aussi libre, je ne regrette rien et notre rupture était inévitable.
Pourtant, rien ne fut facile dans cette douloureuse décision et j'ai tant souffert du manque de toi, je te voyais partout, je sentais ton odeur et ton absence était comme un gouffre aux parois visqueuses dans lequel je glissais dangereusement. Je me souviens de notre première rencontre, sur les bancs du lycée, j'avais tout juste quinze ans et tu étais le fruit défendu, c'est avec toi que j'ai connu mes premiers émois, c'est encore grâce à toi que j'ai pris confiance en moi.
Par la suite, nos rendez-vous furent plus discrets, derrière l'église ou près du lavoir avec pour seuls témoins muets, les étranges roses trémières prisonnières du noir goudron.
Bien sûr mes parents n'étaient pas au courant de cette relation secrète car malgré mes quinze printemps révolus, ma mère me traitait toujours comme un gros bébé, quant à mon père, sa seule préoccupation, c'était mon bulletin de notes, qu'il attendait avec une impatiente crispée, il faut dire à sa décharge qu'il était directeur d'école et sa réputation ne devait en aucun cas être entachée.
J'ai voulu te présenter ma bande de copains et tout de suite ce fut la discorde entre nous, deux clans se sont formés, ceux qui t'ont trouvée exceptionnelle et les autres qui m'ont conseillé de ne plus te fréquenter. Les arguments de tes détracteurs étaient très explicites, trop voyante, un peu vulgaire, limite allumeuse. Mais comment osaient-ils te traiter ainsi ? Toutes leurs allusions malsaines me donnaient la gerbe, moi je t'avais déjà dans la peau et rien ni personne ne pourraient nous séparer. Je piquais des colères noires dès que quelqu'un osait me parler de toi, après tout dans mon jardin secret j'étais libre de planter les fleurs qui me fournissaient du bonheur et tu en faisais partie, c'était une évidence indiscutable.
Que tu sois blonde ou brune n'y a rien changé, j'étais comme envoûté par toi, tu me préparais des philtres d'amour que j'inspirais avec délice. Notre relation clandestine fut malheureusement de courte durée, ma mère découvrit le pot aux roses, un jour par hasard alors que nous étions tous les deux bien à l'abri des regards indiscrets, derrière le clocher de l'église.
Sa colère fit trembler toutes les pierres aux alentours, et ses cris ou plutôt ses vociférations alertèrent le brave Félix, curé de son état, qui lui rappela fermement qu'elle se trouvait près de la maison de Dieu.
Je crois bien après coup, qu'elle venait de découvrir que son bébé n'en était plus vraiment un, il avait de la barbe et des exaltations d'adolescent, ce fut un choc maternel et émotionnel difficile à accepter.
Et puis je suis entré dans la vie active, je me mis à manier les ordinateurs comme personne, informaticien j'étais devenu.
Je travaillais pour une grande Multi nationale et tu faisais toujours partie de ma vie, finalement tu avais surmonté tous les obstacles sans défaillir.
Mes parents, surtout ma mère avaient fini par accepter ta présence, ce fut un long combat entre elle et toi, mais tu as finalement gagné la partie.
Pourquoi je t'ai quittée ?
A cause ou plutôt grâce à mon père...
Pourquoi je ne reviendrai jamais vers toi ?
A cause de cette saloperie de crabe qui rongeait ses poumons.
Lui aussi avait succombé à tes charmes pernicieux, il ne pouvait plus se passer de toi, tu étais devenue sa compagne la plus fidèle.
Et même sur son lit de mort, une pompe à oxygène pour le maintenir en vie il réclamait encore ta présence.

Le jour de son départ, je n'ai pas réussi à pleurer, j'avais bien trop mal, je t'ai regardée enfin avec tout le dégoût que tu m'inspirais et j'ai juré devant sa dépouille que plus jamais je n'aurai envie de toi. Une rupture brutale et douloureuse, un long combat que je mène sans faiblir en gardant la dernière image de mon père dans mon esprit toujours embrumé par tes effluves de nicotine. Je ne veux plus te voir, tu es licenciée, congédiée, écrabouillée sur le goudron noir, celui-là même dont tu as tapissé mes poumons pendant toutes ces longues années, juste retour des choses.
Excuse-moi je m'emballe quand je parle de toi, c'est sûrement l'émotion, comme un vieux couple qui se déchire après tant d'années de concubinage.
De notre amour jadis, ne reste que des cendres brûlantes et c'est bien mieux ainsi...

246

Un petit mot pour l'auteur ? 95 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière  Commentaire de l'auteur · il y a
merci à tous pour votre soutien et vos encouragements chaleureux qui me touchent... je suis également en lice pour le prix "IMAGINARIUS" avec https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-trou-des-enfers?fbclid=IwAR1FjZpEfZehYt2FW5N7XDfwSgNJgIeKgRAeLsNxrCHWk0jePd4DUaQb1hY
Amicalement Jany

Image de Michel Potherat
Michel Potherat · il y a
Très fort! quant à moi, je ne suis jamais tombé dans ses rets ... sourire
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
moi non plus Michel c'est juste mon oeil observateur qui constate ... Merci pour vos nombreuses visites
Image de Chorouk Naim
Image de Audrey Bataillon
Audrey Bataillon · il y a
Quand on arrive à la fin on ne s'y attend pas, mettre le lecteur sur une fausse piste jusqu'à la fin bravo. Description d'un mal bien réel
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Le suspens est présent tout au long du récit, et la chute ...nous surprend ! Je vote pour votre texte et l'autre aussi ! J'ai deux textes en concours !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un amour sur des braises qui aura fait long feu ...
Image de Laurence Willart
Laurence Willart · il y a
Un récit ma Jany qui mène en déroute Bravoo à toi
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci ma Laurence passe un excellent dimanche bisous
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Récit qui piège le lecteur sur une fausse piste, et c'est la chute qui nous fait comprendre de quoi il est question ! Bravo pour ce texte savamment mené. Mes voix.
Si vous le voulez, vous pouvez venir découvrir "Matières grises" en lice dans ce même prix : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/matieres-grises

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Françoise ravie que cela vous ai plu.. Bien sûr je vais venir vous lire
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un récit qui tient en haleine jusqu'à la chute inattendue.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Virgo A Très bientôt sur nos pages respectives
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
J'ai bien aimé ce texte pour lequel j'ai donné cinq voix sans commenter. J'ai surtout apprécié la manière de nous entraîner sur une fausse piste jusqu'à l'apparition du crabe qui révèle la véritable nature du drame et ce à quelques lignes de la fin. Bravo, Jany !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Jean et au plaisir de vous lire très bientôt ... Amicalement
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
C'est une relecture. J'avais déjà fait un premier passage… et puis, j'ai oublié la suite. Je reviens donc saluer votre texte qui traite d'un sujet fort. J'ai trois oncles et une cousine (elle n'avait que 49 ans) qui sont morts d'un cancer du poumon. Je connais assez bien ce sujet… qui n'est hélas pas le seul à gâcher et à abréger des vies, mais auquel vous réglez un compte plus que justifié.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci Patrick pour votre relecture, je nai jamais fumé de ma vie et j'en suis très heueuse quand je vois les ravages autour de moi et comme vous le dites si bien des gens de plus en plus jeunes.... Je me suis abonnée à votre page.. A très bientôt pour d'autres lectures sur nos pages respectives....
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Vraiment inattendue ,cette chute ! Un très bon récit.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci Nadine .. Ravie que cela vous ai plu... Amicalement
Image de Guy Pavailler
Guy Pavailler · il y a
Ah! la première gorgée d'oxygène après l'apnée. Bravo pour ce bon texte.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre passage sur ma page Guy ..Amicalement
Image de Cathy Cherrak
Cathy Cherrak · il y a
C'est fort et terriblement d'actualité en ce mois.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Cathy et oui malheureusement toujours d'actualité..Amicalement
Image de Corinne Val
Corinne Val · il y a
Sujet traité avec beaucoup d humanité.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Corinne .. Ravie que cela vous ai plu Amicalement
Image de Mimine017
Mimine017 · il y a
Super j ai adoré ton écriture et je pense que je vais le faire lire a ma fille q ui fume beaucoup a mon goût super continue
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci Mimine Si cela peut servir même pour une seule personne j'en serai ravie... Vraiment.. et j'espère que cela lui fera un déclic... Amicalement
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Que c'est bien dit, j'ai beaucoup aimé, je vote, j'ai aussi un site si vous avez le temps, merci
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Daniel Ravie que cela vous ai plu... Je vais bien sûr venir vous lire
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Une chute bien inattendue, et donc, bien amenée.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien ATOUTVA..... Je pense que la chute fait partie de la nouvelle.... je vais venir vous lire
Image de Polotol
Polotol · il y a
Je suis bluffé la première moitié. C'est quand le père intervient que le franc tombe. A+
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Polotol .. Il faut toujours un déclic pour arrêter.... Amicalement
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Très original et inattendu.
On s'y laisse prendre... au récit je veux dire ;-)

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Alain ... Ravie que cela vous ai plu ... Amicalement
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Bonne chance pour la suite
Image de Zou zou
Zou zou · il y a
...une première mise en scène annonciatrice de ravages ..mes voix , Djany
Image de Christine Galmiche
Christine Galmiche · il y a
Superbe nouvelle. J aimerai la quitter avec autant de volonté..des bises. J ai vote
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Merci à toi Ma Christine.. Et oui il faudrait que tu la quittes.....merci pour ton soutien des bisous
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
C - Sig. .. Arrête!
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Sandi ... Amicalement
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
J ai sincèrement beaucoup aimé votre texte... D'autant que mon amoureux "replonge" régulièrement. ..
Image de Ancaloki
Ancaloki · il y a
Quelle chute ! J'adore ce genre de nouvelles.
Continuez ainsi ! Un grand bravo !

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre Enthousiasme Ancaloki.... Amicalement
Image de Elenia Boucher
Elenia Boucher · il y a
Superbe. Très belle écriture décrivant magnifiquement cet amour et cette rupture que j'ai aussi vécu. J'ai adoré "les étranges roses trémières prisonnières du noir goudron.", jolie allégorie en début de texte pour introduire la suite. Il y a du talent et du métier. Merci Djany.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Merci pour le soutien JacK ... Vous êtes le second à remarquer "Mes étranges roses trémières" qui c'est vrai poussent dans le goudron... Amicalement
Image de jc jr
jc jr · il y a
Il faut avoir fumé pour comprendre toute la difficulté à se séparer de cette addiction. Vous avez très bien humanisé cette cigarette au cour de votre texte. Bravo. Mes voix et dans un autre registre, venez vous perdre dans le brouillard du prix Imaginarius...https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-brouillard-9
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Peut-être, sauf que je n'ai jamais fumé .... Mais je vois les dégâts autour de moi et ça me suffit pour écrire avec beaucoup de rage contre cette s.......ie ... merci pour votre soutien JCJR .. Amicalement
Image de Luce des prés
Luce des prés · il y a
Un texte lu avec beaucoup de plaisir . Bravo !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci Luce des prés pour le soutien... Vous n'avez pas d'oeuvre en course???
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Le parallèle est magnifiquement amené, bravo Djany, +5*****.
Julien.

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Julien.... Ravie que cela vous ai plu... AMicalement
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
j'aime bien l'image des "étranges roses trémières prisonnières du noir goudron", qui annonce habilement la suite
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Paul.. Vous êtes bien le seul a avoir remarqué ce détail qui pouvait laisser deviner la suite de l'histoire.. Donc un lecteur très attentionné... Amicalement
Image de Maïa De Angeli
Image de Mélodie du cœur
Mélodie du cœur · il y a
Un TTC très original qui nous laisse penser à une rupture amoureuse, à l'histoire d'un ancien amour d'adolescent, et comment ne pas se faire prendre par ses parents, puis d'un seul coup, le lecteur comprend, le lecteur est ému par l'évocation du papa, le lecteur reste sans voix devant cette belle force d'écriture. Bravo pour cette dénonciation des dangers du tabagisme, Jany.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien mélodie du coeur ...Mais aussi pour votre commentaire très élogieux qui me touche... Je vais venir vous lire ..Amicalement
Image de Mélodie du cœur
Mélodie du cœur · il y a
C'est moi qui vous remercie Jany, j'aime ce genre de partages. Jolie journée à vous.
Image de A_Motus
A_Motus · il y a
Une rupture vécue par beaucoup de personnes souvent à cause -ou grâce- à des personnes aimées. +5 voix pour ce brin de vie.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien A Motus ... Et oui il faut qu'il y ait un élément déclencheur ... Je vais venir faire un tour sur votre page
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
un court malin qui révèle sa chute un peu prématurément à l'avant
dernier paragraphe
mais qu'importe car
il faut parfois renoncer aux cendres
pour ne pas finir en cendres^^
l'alcool c'est beaucoup mieux^^+5

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour ton soutien Bertrand.. Et oui on est obligé de révéler la chute un peu plus tôt sur un TTC à cause de la durée... Je te remercie vivement pour ta fidélité sur ma page... Amicalement
Image de Rita Sari
Rita Sari · il y a
Chapeau ! J'ai vraiment cru à la petite copine...Bonne chance à ce beau texte.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Rita... Et oui c'est tout l'art de la nouvelle faire croire jusqu'à la chute ... Je vais venir vous lire
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Bien mené même si j'avais deviné pour la cigarette. Une rupture bénéfique !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Dolotarasse... c'est plus dur de faire durer un suspens à cause de la durée imposée (TTC) mais on va tout de suite à l'essentiel ... Amicalement
Image de Flore Anna
Flore Anna · il y a
Un beau TTC, je me suis laissée emmener dans cette histoire, comme étant celle d'un amour d'adolescents, tout y était...les endroits, les copains...Vraiment, j'y ai cru pendant les trois quart de ma lecture....Pour arriver à la cigarette. Bravo et mes voix, bonne chance avec ce texte.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre enthousiasme Flore... Ravie que cela vous ai plu ... Je vais venir sur votre page
Image de Emsie
Emsie · il y a
La force de l'écriture est telle que je me suis fait balader comme une (Gauloise) bleue... Bien joué, Jany, d'autant que le procédé n'était pas sans écueil. +5 sans hésiter.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
vous auriez pu vous faire avoir comme une gitane aussi lol....Merci pour votre soutien et vos encouragements... Je vais venir vous lire ...Amicalement
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une superbe œuvre écrite avec beaucoup de sensibilité et d'émotion
contre les dangers du tabagisme, Djany ! Mes voix ! Une invitation à
venir déguster et apprécier “Grappes de Raisins” qui est également
en lice pour le Grand Prix Hiver 2019. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/grappes-de-raisins

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Keith.... Je vais venir vous lire bien sûr
Image de Louis Rubellin
Louis Rubellin · il y a
Très, très beau texte Jany ! Félicitations, mes 5 voix ! Bonne chance !
(Au fait je suis également en GP Hiver avec l'Attente, si ça vous, dit merci d'ava,ce et en tout cas bonne journée !!)

Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Merci Louis pour votre soutien.. Bien sûr je vais venir vous lire...Amicalement
Image de Laurence Willart
Laurence Willart · il y a
cela m'a vraiment ému bravo à toi ma Jany
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci à toi pour ton soutien depuis tout ce temps ma Laurence ... Des bises
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Ça se lit d'une traite ; vraiment bien.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Antoine ... Ravie que vous ai plu... Amicalement
Image de Cordélia
Cordélia · il y a
La rupture est si tant humanisée qu'on ne soupçonne pas la chute. Un récit grave et bien mené.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour cette analyse Cordélia.... Ravie que cela vous ai plu... Amicalement
Image de Cordélia
Cordélia · il y a
Le si est de trop, oups.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Parler de cette passion addictive a dû vous en coûter mais quel courage pour vous en délivrer !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Non Ginette je n'ai jamais fumé (heureusement pour moi) c'est seulement qu'à cause de ce poison j'ai vu beaucoup de gens mourir autour de moi.... Donc j'ai écris cette nouvelle si cela pouvait servir.. Amicalement
Image de Dranem
Dranem · il y a
Vous n'avez- pas mégoté pour parler de ce fléau , bravo !
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Dranem.... Oui comme vous le dites si bien un véritable fléau les jeunes fument très tôt et les autres en meurent.... je vais venir vous lire
Image de Sylvianni
Sylvianni · il y a
J'aime la façon dont vous avez traité l'amour de la cigarette en amour humain, bravo!
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour le soutien Sylvianni... Mais finalement L'humain et la cigarette sont liés pour certains à tout jamais.. Je vais venir vous lire
Image de Habib
Habib · il y a
Magnifique, bien inspirée. Je te dis tout simplement chapeau
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci pour votre soutien Habib... Amicalement
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai bien aimé la description de cet amour dangereux.
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
merci Chantal ......Oui dangereux et vicieux... Je vais venir vous lire Amitiés
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est gentil, j'ai un petit poème en lice, je veux bien votre lecture. https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/automne
Image de Patmarch
Patmarch · il y a
je mène aussi ce combat
Image de Djany Bonnard Parolière
Djany Bonnard Parolière · il y a
Merci Patmarch.. Je n'ai jamais fumé mais j'ai vu tellement de gens mourir autour de moi à cause de ce poison....
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un premier essai, "pour voir" il y a... des siècles ;) m'a convaincue que Tabac et Moi n'étions pas faits pour nous entendre ! ;)

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Popy

Corinne Torrelli

Chaque jour ouvré il est là, de l’autre côté des voies. Malgré l’heure de pointe, Eva ne voit que lui. Même place, facile à cibler. Son costume gris élégant se détache des usagers de... [+]