3
min

Robin au pays des glaces

Image de EmmaBlue

EmmaBlue

159 lectures

80

Vous connaissez les pays du grand Nord : le Groenland, la Laponie, l'Alaska ? Eh bien moi je n'ai jamais rêvé d'y aller, à part peut-être pour rencontrer le Père Noël, mais ça, c’était il y a longtemps. Moi je rêve plutôt de jungle, de mers chaudes et de poissons tropicaux. Pourquoi je vous raconte tout ça ?

Je vais vous faire un aveu : j'ai la chance incroyable (c'est ce qu'on me dit toujours) d’avoir un père explorateur. Parce qu’il y a encore quelque chose à explorer sur cette Terre ? Bien sûr, vous dira-t-il, mais les trésors cachés se trouvent dans les contrées les plus reculées et les plus inhospitalières de la planète, comme par exemple, dans les régions polaires. Sa spécialité : l’océan Arctique. Un monde de glace où le soleil, malgré tous ses efforts, n’arrive pas à dépasser la ligne d’horizon pendant plusieurs mois. Qui rêve d’habiter dans un pays où il fait nuit noire pendant tout l’hiver ?

« Il fait quoi comme métier ton père ? » Je jubile devant l’effet que ma réponse déclenche. Oui, moi, Robin, je suis le fils d’Arthur Dumont Lefranc, le gars qui plonge sous la banquise à plus de 100 mètres de profondeur. Difficile de résister à la tentation d’en rajouter un peu pour impressionner les curieux et amuser la galerie.

Oui, mon père chasse l’ours polaire, construit des igloos et, quand il fait trop froid, joue même aux cartes avec le père Noël.

Dans la cour de l’école je raconte volontiers les découvertes de mon père sous la glace : l'océan est peuplé d'étranges créatures bioluminescentes, sortes d'extra-terrestres capables de fabriquer leur propre lumière. Les choses se compliquent quand on me demande si je veux marcher sur les traces de mon père. En réalité, je n’ai aucune envie de me retrouver perdu sur la banquise par moins 40 degrés Celsius pour mesurer l’épaisseur de la glace, et encore moins entre les papates d’une peluche géante aux griffes acérées. Plus je grandis et plus on voudrait que je sois comme lui, déjà que je lui ressemble comme deux gouttes d’eau, paraît-il. Je suis bien plus à l’aise installé sur le canapé avec une manette de jeu dans les mains !

J'étais justement dans cette position quand il m’a annoncé : Robin, je t’emmène avec moi sur la calotte glaciaire. J'ai mis mon jeu vidéo sur pause et je suis resté figé comme mes personnages sur l'écran.

Merci papa. Moi qui me réjouissais de pouvoir enfin lézarder en tongs et en maillot de bain, il m’offrait le paquetage de survie spécial grand froid. Remarquez, ça aurait pu être pire. Imaginez s’il avait été astronaute, il m’aurait embarqué pour un voyage sur la lune !

Le Groenland est la terre la plus proche du pôle Nord. Le problème, c’est que je ne crois plus au père Noël depuis longtemps. Mon père ne s’est pas laissé décourager par mon manque d’enthousiasme. Tu n’es pas au bout de tes surprises me lance-t-il. Premier clin d’œil. 

Nous avons d’abord pris un avion jusqu’à Nuuk, la capitale, puis embarqué à bord du bateau Arctic Sunrise. Epuisé par le voyage, j’ai dû m’endormir. Lorsqu’à mon réveil je remonte sur le pont il fait encore jour. 

- Mais quelle heure est-il papa ?

- Bienvenue au pays du soleil de minuit Robin !

Mon père sourit en voyant les étoiles qui brillent dans mes yeux. Un point pour toi, papa. Sans rien dire, il m’invite par un signe du menton à me retourner et éclate de rire devant mes yeux écarquillés. Waouh ! Un immense iceberg se dresse bien au-dessus de nos têtes, une majestueuse montagne de glace aux reflets bleutés. Le bateau semble minuscule face à ce monstre de glace. Mon père me prévient qu’il est dangereux de s’approcher plus près. En effet, de là où je me tiens j’entends d’affreux craquements. Je suis ébahi. Il me semble que le temps s’est arrêté. Mon père me sort de ma contemplation en m’avertissant de notre arrivée dans la baie d’Uummannaq. Quand je pose mon pied sur le quai, je comprends ce que Neil Armstrong a dû ressentir lorsqu’il a fait son premier pas sur la lune. La toute-puissance de l’univers, et moi si petit. 

Quand j’ouvre les yeux, un visage illuminé d’un grand sourire me dévisage. Deux pupilles, ou plutôt deux étoiles, brillent entre des paupières bridées. Ces yeux appartiennent à une fille qui doit avoir à peu près le même âge que moi. Elle rit de mon air hagard et me dit des mots dans une langue que je ne comprends pas. Je réalise que je me trouve dans une chambre, dans la maison d’une famille d’Inuits. J’essaie de me rappeler comment j’ai atterri ici mais la dernière chose dont je me souviens c’est l’iceberg à l’entrée de la baie. 

Je tente un « Où est mon père, monsieur Dumont Lefranc ? » et la fille me répond seulement « Me, Ivaanna ». Une voix féminine l’interpelle et Ivaanna disparaît. Le visage souriant de mon père apparaît enfin dans l’entrebâillement de la porte. Je crois que je n’ai jamais été aussi content de le voir !

- Mais on est où là, papa ?

- La famille Larsens s’est gentiment proposé de t’héberger pendant mes plongées sous-marines. Je vois que tu as déjà fait la connaissance d’Ivaanna. Deuxième clin d’œil. Et puis tu as besoin de reprendre des forces, tu es tombé dans les pommes à peine débarqué !

Mauvais point pour moi. Je comprends mieux le rire d’Ivaanna tout à l’heure. Il va falloir faire mieux pour impressionner ma nouvelle amie…

Quand le lendemain, Ivaanna et son grand frère m’embarquent sur un petit bateau à moteur à la découverte de ces géants de glace, grisé par la vitesse, je me sens comme un pirate à la recherche d’un trésor caché. Je comprends alors que la richesse est là, tout autour de moi, dans ces géants des glaces, dans les yeux d’Ivaanna, dans cette drôle de langue qu’ils parlent. Ce trésor, mon père voulait le partager avec moi : la rencontre d'une autre culture, le respect de la nature, le partage.

Et pendant que je contemple, impuissant, la fonte des icebergs, je réalise que jamais je ne pourrai ramener de ce voyage un morceau de glace du Groenland. Mais le réchauffement climatique n'atteindra jamais mon cœur, promis papa.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Jeunesse
80

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Potter
Potter · il y a
Bravo ! Toutes mes voix pour cette très belle oeuvre, fellicitation !!
N'hésitez pas à jeter un coup d oeil à mon dessin finaliste pour me soutenir : https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/poudlard-3?all-comments=1&update_notif=1533195954#fos_comment_2874290

·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci beaucoup ! Je vous soutiens
·
Image de Sophie
Sophie · il y a
Très belle histoire. Une aventure qu'on rêverait de vivre aux côtés de Robin sur le papier ou à sa place pour de bon, dans le grand nord.
Et surtout, une histoire rafraîchissante, très appréciable en cette période de fortes chaleurs ! ;)

·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci beaucoup Sophie ! Oui le grand nord fait rêver en ce moment !
·
Image de Juliette Paradiso Auteur
Juliette Paradiso Auteur · il y a
Très beau voyage, on en redemande !
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci Juliette, qui sait Robin croisera peut-être Lulu sur sa route un jour??!
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Superbe voyage !
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Rebonjour, Emma. J'avais lu, apprécié et voté (+5) sans commenter. Il y a tant à lire. En tout cas, il a bien de la chance le petit Robin des... glaces !
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci pour ce gentil commentaire Jean!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour EmmaBlue. Je relis avec beaucoup de plaisir votre joli TTC auquel vous m'avez invité et pour lequel j'ai voté.
Vous avez soutenu ma chienne Ianna et je vous en remercie. Elle est maintenant en finale. La soutiendrez-vous à nouveau ? : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes Bonne journée à vous.

·
Image de Jcjr
Jcjr · il y a
Quelle aventure ! Je me suis demandé tout au long du texte, si c'était un rêve et j'ai bien aimé la relation entre le papa et la petite fille. Merci.+1
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-grenier-7

·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci, Jcjr, Robin est un petit garçon !
·
Image de Jcjr
Jcjr · il y a
Quelle aventure ! Je me suis demandé tout au long du texte si c'était un rêve et j'ai beaucoup aimé la relation entre le papa et sa petite fille. Merci je vous donne mon vote.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-grenier-7

·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Tout simplement magnifique... la lecture me fait partager cette contemplation. J'ai eu l'impression d'être sur le bâteau et de voir l'iceberg avec ses reflets bleus. Trés beau.. je pense qu'on ne voit plus la vie de la même façon en revenant d'un tel voyage. Whouahhh !
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Heureuse d'avoir réussi à vous embarquer dans ce voyage, merci!
·
Image de Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
Pour le respect de la notion d'abordage, je ne sais pas trop, mais ce qui est sûr c'est que c'est un beau récit qui donne très envie de prolongements en plusieurs épisodes. On est pris tout de suite par l'aventure, intrigué, charmé. J'ai beaucoup aimé le style. Bref, +5 bien sûr!
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Waouh merci, je suis touchée, coulée !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Une jolie aventure et une très jolie chute. :)
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Merci Lélie!
·