Rhinoplastie

il y a
2 min
417
lectures
34
En compétition

Romancier et poète, mon besoin d'écrire est maintenant vital depuis que je suis à la retraite. J'ai trouvé l'initiative de short édition très originale et qui colle parfaitement à notre temps  [+]

Image de Été 2020

Elle ne marchait pas sur le trottoir, elle volait. Sa jupe plissée et sa chevelure brune accompagnaient ses pas dans une chorégraphie exacerbée par un zéphyr coquin qui s’amusait à dévoiler des jambes parfaites au gré de ses envies. Dès que je l’aperçus, je sus que c’était elle. Qu’il ne pouvait plus y en avoir d’autres. Que Cupidon avait atteint son objectif en plantant sa flèche dans mon cœur.
Je me rendais au travail, mais sa présence agit comme un aimant. Un pôle magnétique qui dévia ma trajectoire à l’instar d’une boussole. Elle devint mon nord au moment même où je la vis. Elle perturba l’aiguille de mon appareil au point qu’il ne possédait plus qu’un seul point cardinal : le sien.
Aussi, je la suivis, de façon à m’imprégner de son parfum, à m’enivrer de sa démarche, à accompagner le champ d’ondes qu’elle générait jusqu’à troubler tous mes sens. Un soleil radieux éclairait la place du Capitole, et les colonnes de marbre rose brillaient comme autant de piliers sur lesquels je décidai de bâtir notre relation future. Car je n’avais plus aucun doute : elle serait ma compagne, mon horizon et la finalité de ma vie.
Mais comment l’aborder, sans paraître goujat, ou un vulgaire dragueur ? Tout à mes pensées, je ne vis pas la borne qui dépassait du sol. Mon pied droit heurta l’obstacle, et je m’aplatis sur le ciment comme une tarte à la crème sur le visage d’un homme politique. Aussitôt, je sentis une douleur envahir mon nez et un liquide chaud s’en échapper. Un cri en profita pour sortir de ma gorge, et je perdis connaissance pendant quelques secondes.
— Monsieur, ne résistez pas, je vais vous placer en position latérale de sécurité, entendis-je alors que deux mains s’occupaient de mon corps avec délicatesse.
J’ouvris les yeux pour découvrir que mon infirmière n’était autre que l’apparition qui avait perturbé mon champ magnétique. Aussi, loin de résister, j’accompagnais ses gestes en me serrant au plus près d’elle. Au cours de la manœuvre, je pus apercevoir le haut de ses cuisses qui affola ma boussole, au point qu’elle ne savait plus où était le nord du sud.
— Ne bougez pas, je vais appeler les pompiers. Rassurez-vous, je vais rester avec vous.
Sa voix ressemblait à une douce mélodie murmurée à mon oreille. Elle était à l’unisson du reste : parfaite, chaude et sensuelle. J’en oubliais presque la douleur qui me lançait, accaparé par la découverte de la texture de sa peau, par des fossettes qui restituaient à son visage un aspect juvénile et par un certain mystère qui éclairait son regard, comme si elle lisait jusqu’au plus profond de mon âme.
— En attendant les secours, permettez-moi de vous ausculter pour voir si vous avez quelque chose de cassé.
Je permis évidemment d’un hochement de tête. Ses douces mains palpèrent mes jambes, mes bras et mon torse, et je ne sentis rien sinon une plénitude qui stabilisa l’aiguille de ma boussole émotionnelle. Ce n’est que lorsqu’elle toucha mon nez qu’une horrible douleur me fit hurler.
— C’est bien ce que je pensais. Vous n’avez rien, à l’exception d’une jolie fracture de votre cartilage nasal. Je peux même vous arranger cela, car je suis rhinoplasticienne. Je vais décommander les secours et vous accompagner jusqu’à mon cabinet.
C’est ainsi que je rencontrai la femme de ma vie, qu’elle me fit un joli petit nez et que je n’ai plus jamais quitté son cabinet. Mon compas magnétique s’est depuis stabilisé, pour ne donner plus qu’une seule direction : la sienne.

34
34

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fabienne Luisa
Fabienne Luisa · il y a
Belle histoire d'amour! Enfin, un beau début! J'aime comment vous décrivez avec originalité l'attirance irrésistible pour cette femme.
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
c'est plein de fraicheur ! bravo et merci pour ce moment
Image de RAC
RAC · il y a
Sans doute aviez-vous flairé cette belle rencontre ?
Image de Laurent courdavault
Laurent courdavault · il y a
Une belle rencontre percutante !
Image de Gérard Muller
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Quelle joli rencontre :-) à vue de nez c’était un coup de foudre :-)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/a-lombre-de-sa-devotion

Image de V. September
V. September · il y a
j'ai aimé, j'aurais bien voulu la rencontrer aussi:)
Image de LAURE GOURDON
LAURE GOURDON · il y a
Titre qui interpelle immédiatement et qui donne envie de suite de découvrir votre histoire! Je vous donne ma voix ! Si vous avez quelques instants allez découvrir la robe en chocolat de Michael Dauvissat et n hésitez pas à voter si l histoire vous plaît merci!
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
"Rhinoplastie" une titre qui attire la curiosité du lecteur qui lui en tombe amoureux. Bravo, Gérard pour ce texte percutant!

J'adhère par ma voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Boubacar Diallo
Boubacar Diallo · il y a
Un beau texte. Vous avez une belle plume.
Mon soutien.
Je vous invite aussi à lire mon histoire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-amour-au-trepas-une-mere-morte-1
Et à voter pour me soutenir!!

Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Nez du souvenir, j'ai aimé, mon vote
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Bien joué, petit coquin ! ;)
Image de Justine Martin
Justine Martin · il y a
J'ai beaucoup aimé, c'est original et mélodieux :) Je t'invite à lire mes nouvelles : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-vie-en-bleu-5
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Très belle rencontre, j'ai vraiment aimé bravo a vous, vous avez mes voix.
J'aimerais aussi vous inviter a aller me découvrir et voter pour moi au passage https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-lumiere-10

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un agréable divertissement sentimental.
Si je puis me permettre une critique constructive, n’en dévoilez pas trop dans le titre, car ici le titre anticipe la chute et fait deviner l’action.
Pour moi, à la vision du titre, c’était gros comme le nez (cassé) au milieu de la figure que la fille était chirurgienne esthétique, et allait l’opérer, donc pour moi pas vraiment de chute surprenante.
Mais j’ai bien sûr apprécié ma lecture, c’est bien écrit, très amusant et ça finit bien ! 🤗👏👏
J’aime !

Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a eu du nez, votre personnage. Merci pour cette lecture rafraîchissante. Mon soutien :-)
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Gérard. J'ai aimé. Ce fut un plaisir de vous lire.
Image de Gérard Muller
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un coup de foudre fracassant !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Une belle rencontre qu'offre le destin !
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
Le genre de rencontre qu'on aime pas avoir ..une texte original et bien structuré..je vote. . merci de consulter le mien pour le donner un avis ,pour le soutenirhttps://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-commencement-etait-lamour-2
Image de Arnaud-Christ EKONE
Arnaud-Christ EKONE · il y a
Un mal pour un bien.
Belle histoire avec suune frisson et une fin heureuse.
J'aime, bravo.
Je vote.

Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Un joli pied de nez au destin, j'aime !
Image de THIERRY VION
THIERRY VION · il y a
Belle rencontre…. douloureuse mais belle. Je vote
Image de Roxane Soixante-treize
Roxane Soixante-treize · il y a
Une histoire sympa et bien menée. J'ai aimé le passage menant de l'infirmière à la rhinoplasticienne..

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Lévitation

Sandra Bartmann

Le logeur claque la porte derrière lui et je me retrouve seule dans cet appartement inconnu, au cœur d’une ville maintes fois parcourue mais que j’ai à peine reconnue en y débarquant deux... [+]