Révolution dans mon salon

il y a
1 min
35
lectures
3

La trentaine et en pleine crise d'ado, j'aime me réfugier dans ma bulle et rêver... Rêver sur mon canapé est mon activité favorite car il s'agit là des prémisses de l'acte créatif. Tout cela  [+]

Ames sensibles s’abstenir.
Gisèle, femme au foyer est l’exemple même de la ménagère de moins de cinquante ans.
Elle a le même joli sourire que la dame des affiches publicitaires vantant les mérites des produits électroménagers dans les années 60.
Et pour cause ! C’est bien elle qui apparaît sur les photos.
Quelques clichés de-ci de-là à ses heures perdues.
Quand elle ne fait pas le ménage, Gisèle adore regarder les séries américaines. Elle est en admiration devant ces héroïnes. Belles, libres, insoumises.
Elle aimerait tellement leur ressembler. Elle vit dans un monde d’hommes : des photographes qui lui demandent de sourire, un mari qui lui suggère de sourire quand il invite du beau monde à dîner.
Potiche au travail, potiche à la maison !
C’en est trop ! Ce soir elle explose. L’insoumise qui sommeille en elle va enfin se dévoiler ! Les lions vont sortir de cage...
- Chérie ! tu voudras bien m’apporter mon verre de whisky.
Attention, le moment tant attendu arrive.
Gisèle se plante devant son mari, les mains sur sa taille de guêpe, et de son plus beau sourire, ose enfin :
- Zut !
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Eucharisties

Valdemar Belloc

— EN VÉRITÉ JE VOUS LE DIS, LE MONDE EST UNE VALLÉE DE LARMES, hurla le prêtre.
— Ouais, surtout les lendemains de cuite, pensai-je en croquant deux aspirines.
Le prêtre ne hurlait... [+]

Très très courts

Charlie One-Leg

Hermann Sboniek

Le capitaine Charlie One-Leg se tenait sur le gaillard d’arrière de La Boudeuse, un trois-mâts carré naviguant entre Saint-Vincent et Grenade. La main droite posée sur une écoute tandis que... [+]