Reviens

il y a
1 min
39
lectures
5

Mots libérateurs, mots destructeurs. Mots qui font du bien, mots qui font du mal. Je vous invite à découvrir l'utilisation que je fais de mes mots. Bonne lecture et merci d'avance pour vos  [+]

Je t'ai dit de partir. Oui, je t'ai dis que j'avais peur de ressentir à nouveau toutes ces choses pour quelqu'un d'autre. Et tu m'as écouté... Me connais-tu vraiment ? Je ne sais plus. Tu aurai du savoir que dans le fond, te voir partir était la dernière chose que j'espérais. Quand je te regarde, j'ai peur, c'est vrai. Et en même temps, je ressens ce profond manque en moi. Parce que tu n'es plus à mes côtés.
Reviens, reviens s'il te plait. Retourne sur tes pas. Retourne toi, prend moi dans tes bras, fais moi voler comme jamais. Montre moi combien tu m'aime. Quand tu voulais le faire, je ne t'ai pas laissé agir comme tu le voulais. Mais maintenant, je ne demande que ça. Je veux juste qu'on soit heureux ensemble. J'aimerai juste pouvoir sentir une fois tes lèvres se posées sur les miennes.
Je suis désolé tu sais. Parce que je ne sais jamais ce que je veux. Je te dis de partir, puis de revenir. Je suis désolé d'être comme je suis, si indécise. Mais tu sais, tu pourras toujours compter sur l'amour que j'éprouve pour toi. Que ça aille ou non. Que j'en ai peur ou non. J'ai tant été déçue par l'amour que lorsqu'une porte c'est ouverte, je me suis précipitée pour la claquer. J'espère ne pas avoir fait tomber la clé en la refermant trop fort...
5

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Dans le noir

Louise Dubois

Il me demande où je veux me mettre. Une question des plus normales. Elle me déstabilise. Je choisis, un peu au hasard, un peu par habitude. Lentement, je m’installe, les jambes légèrement... [+]

Très très courts

Lumière !

Maïra Richards

L'actrice principale trouvait que les tons jaunes la vieillissaient. L'acteur principal se plaignait que l'ombre des branches le dissimulait. Quant au metteur en scène, il trouvait que l'ensemble... [+]