Rêveries silencieuses

il y a
1 min
1
lecture
0

Si votre requête hasardeuse ou volontaire vous amène jusqu'à l'entrée de mon univers je vous souhaite la bienvenue dans un monde Où l'invisible devient visible Où le temps qui consomme  [+]

Se lever tôt ou ne pas dormir pour observer le jour, qui, timidement se lève. Se poster dans un parenthèse, un carré frais aux aurores, alors que depuis plusieurs jours la température étouffe une partie du continent.
Profiter des oiseaux, entendre les cloches tinter, se dire que la ronde des aiguilles accompagne la danse du Soleil.

Ella s’imagine danseuse sous les rayons du matin ; pour une fois, elle cède la lumière à l’obscurité. Chez elle, tout se passe au creux de son esprit : si Ella est silencieuse, son imagination déborde. Elle se nourrit de tout, en particulier du silence. Elle est sagement assise sous la Lune, encore perceptible malgré le voile blanc des nuages, une moitié souriante qui fend délicatement le ciel.

Ella n’est pas matinale, en réalité elle n’a pas encore rejoint Morphée. Mais pour l’instant elle siège entre le soleil et les oiseaux et cela lui va très bien. Elle se contente de promesses faites dans un demi silence.

Aujourd’hui elle sera rêveuse diurne.

Et demain, eh bien, elle avisera...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,