1
min
Image de Daniel Le Roux

Daniel Le Roux

12 lectures

2

Encore une fois, je regarde vers le large. Scrutant cette ligne d’horizon, pure et si droite. Là ou l’eau et le ciel se marient, unissant leur destin. Se confondant souvent en une divine profusion de couleurs féeriques. Épluchant une orange sanguine, seul. Au plus profond de mon âme, un sentiment, ce besoin incommensurable d’évasion. Une folle envie de terres lointaines et inconnues, une envie d’ailleurs, d’autres choses, d’autres aventures. Comme une invitation aux voyages, à l’exode, à l’insolite, aux découvertes, et, pourquoi pas, à l’amour aussi. Un subtil et délicat mélange, fait d’exotisme, d’évasion et de rêves. Pour m’en aller, seul au vent portant, sur un rafiot, libre comme l’air. Oui, larguer les amarres, tout planter là, tout abandonner, tout plaquer, tout oublier. Mais, suis-je vraiment fait pour ce genre d’histoire, suis-je prêt ? Cette question me taraude sans cesse : en aurais-je la force et surtout le courage ? N’est-ce pas, de ma part, juste une simple litanie. Rien qu’une affabulation stérile qui ne verra jamais le jour ? Pourtant, souvent, planté tout au haut de la falaise, face à cette immensité bleue, parfois, grise souvent, je me questionne. Je reste là, immobile et pantois, des heures durant, mes longs cheveux frisés flottant dans le vent. Mais, inlassablement, à chaque fois, lorsque revient le soir, je m’en retourne, me promettant de décider demain, une nouvelle fois, d’une nouvelle vie. Mais, à chaque lendemain revenant, il ne se passe rien. Sans doute la faute à ce maudit courage qui semble bien m’avoir oublié, déserté. Ou à cette volonté, éteinte, morne, voir en berne. Alors, souvent, en guise de désespoir de cause, je m’allonge. Je ferme les yeux et puis je rêve. Je m’envole, loin, très loin. C’est mon seul voyage, mon unique but, ma quête de liberté, éperdue et grandiose.

Thèmes

Image de Très très courts
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,