Rêve éveillé

il y a
2 min
142
lectures
17

Écrire c'est pour moi tenter de s'aventurer jusqu'aux limites de l'imaginaire, c'est capter ici et là une part de son flux incessant pour inventer des mondes, des voyages en fixant des mots sur le  [+]

C’est étrange cette sensation, je suis conscient avec le sentiment de rêver. Je suis allongé les yeux fermés sans pouvoir déterminer si je m’éveille ou si je m’endors, si l’on est le matin ou l’après-midi. Si c’est l’après-midi, je suis allongé sur le canapé, pour la sieste avec la télé en sourdine, c’est donc ça ce petit chuintement que j’entends par intermittence : la télé en sourdine. Si c’est le soir ou même le matin, je suis dans ma chambre. J’attends un peu. L’engourdissement est agréable quoique curieux. Je l’ai déjà ressenti après un sommeil profond, c’est comme un bouillonnement autour du cerveau, puis dès qu’on ouvre les yeux, tout revient : on reconnait le lieu, l’instant du jour avec ce bien-être qui suit les repos réparateurs et invite à la bonne humeur.

Aujourd’hui c’est différent, elle enveloppe tout mon corps ; un léger souffle sur le visage m’indique que je suis à l’air libre. Je ne comprends plus. Je n’ai qu’à ouvrir les yeux, et je serai fixé, cependant mes paupières refusent d’obéir. Dans mon esprit se mêlent des images de bousculades, d’hommes effrayés, comme dans un rêve. Toutefois un rêve ou un cauchemar se vit tel une réalité : on a peur, on est heureux selon les circonstances, mais on ne sait pas qu’on rêve, du moins tant que l’on dort ; tandis qu’en ce moment, je sais que je suis allongé, dans une sorte de sommeil, avec ces images qui circulent dans ma tête. Elles ressemblent plutôt à un souvenir. J’ai tenté de me gratter le visage ; mon bras ne réagit pas non plus.

Et si je ne dormais pas, si j’étais pleinement conscient de ce que je vis. Le vide s’installe dans mon esprit. Plus j’y réfléchi plus l’idée se précise : je dois être dans une forme de coma ou quelque chose qui y ressemble. La peur s’installe. L’angoisse. Je ne m’appartiens plus, je n’ai de repère que le va et vient de ce petit bruit. Je sais maintenant que je ne suis pas à la maison. Je m’accroche à ce ronronnement. Avec le souffle sur mon visage il est mon seul lien avec le monde extérieur. D’ailleurs comment ai-je pu le confondre avec le son de la télé ? Mon imagination sans doute. J’ai essayé de bouger les jambes sans succès ; rien à faire, je suis inerte, l’échauffement qui m’enveloppe se transforme lentement en une douleur. D’abord sourde, elle devient de plus en plus vive au niveau du ventre. Ça y est tout me revient, l’embuscade ! J’ai été touché ! Les salauds ! Les cris les hurlements des copains et ceux des ennemis, la débandade, les gars qui tombent qu’on enjambe avant de se jeter au sol, et ce coup violent, là, au ventre.

Je suis à terre, incapable de bouger dans ce qui doit ressembler à un charnier truffé de mines. Le chuintement c’est un drone de reconnaissance qui cherche des survivants ; j’en suis sûr. Avec la prise de conscience je sens l’engourdissement de mon corps s’estomper peu à peu. Malgré la douleur j’esquisse un mouvement du bras ; il bouge. Au prochain passage je ferai signe pour qu’ils viennent me chercher. Mais au fait, ce drone... est-il-ami ou ennemi ?
17
17

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Grand suspense...
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci
Image de Yvette Remo
Yvette Remo · il y a
je suis toujours fan de toi ; ton histoire est mystérieuse j attends avec impatience son dénouement !!!!!
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Cocofeve
Cocofeve · il y a
Bravo Richard ! Beau texte .
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Rêve, coma, ou même cauchemar ? tout semble possible et, lorsqu'on entrevoit enfin une réponse, un nouveau rebondissement vient tout remettre en question. J'aime beaucoup votre texte très bien construit et, surtout très bien écrit. Les émotions sont très présentes et je me suis mise facilement à la place du personnage, mon vote.
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Ciccone Laurent
Ciccone Laurent · il y a
Bravo pour le style tout en finesse.
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Yvette Remo
Yvette Remo · il y a
super !!!!! suspense ; j attends impatiemment le dénouement de cette histoire !!!!!!
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci
Image de Pascale Marin
Pascale Marin · il y a
Toujours agréable à lire
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Yvette Remo
Yvette Remo · il y a
super richard j aime ce que tu écris ..... c subtil et nuancé ... et je me posais la question ? que lui est il arrivé ? à présent je suis rassurée !!!!
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Patrick Gonzalez
Patrick Gonzalez · il y a
C'est tellement bien écrit et décrit qu'on pourrait penser que tu l'as vécu!! Encore une fois un plaisir de te lire.
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
Merci beaucoup
Image de Damien Malène
Damien Malène · il y a
Dans les situations courantes "normales", le sens premier qui nous met en contact avec le monde et nous en fait capter la signification en une fraction de seconde est la vue. Quand elle n'est pas active, c'est le cas ici, les autres sens, l'ouïe, le contact de la peau, l'odorat, le goût, prennent le relai. Ils permettent (ou non) de décoder l'environnement avec un temps de latence. C'est ce qui est très bien décrit ici.
Image de RichardTri
RichardTri · il y a
merci beaucoup