Retrouvailles

il y a
1 min
41
lectures
24
Qualifié
Image de 2017
Image de Collégiens
C’est l’histoire d’une fille qui s’appelle Lilou et qui n’a pas de parents, enfin elle ne les a jamais vus.
Elle dort dans un orphelinat avec ses amies qui s’appellent Louna, Laura, Marie, Laurine et Marion.
La personne qui est responsable et qui s’occupe de l’orphelinat s’appelle Madame Dufour, elle est très méchante et elle est tout le temps sur leur dos. Enfin bref, elles en ont assez.
Comme tous les dimanches, elles se réveillent et font directement le ménage comme leur a ordonné Madame Dufour.
Un jour, quand elles sortent dehors, elles voient que la ville est tout inondée. Elles aperçoivent un Monsieur au loin. Elles s’approchent de lui et lui demandent : « pourquoi la ville est-elle tout inondée ? ». Le monsieur répond qu’il a beaucoup plu toute la nuit et que le lac a débordé.
Les filles préviennent Madame Dufour, mais cela lui importe peu et elle demande aux filles de continuer de faire le ménage.
Tout d’un coup Louna dit à Lilou que le monsieur qu’elles ont vu lui ressemble beaucoup. Lilou ne l’avait pas remarqué. Ses copines, curieuses, vont voir le Monsieur et lui demande son nom.
« Je m’appelle Paul Blanc, pourquoi ? »
Les filles lui répondent qu’elles veulent savoir car elles trouvent qu’il ressemble à leur copine.
Monsieur Blanc demande à Lilou de s’approcher et de lui dire son nom de famille
« Je m’appelle Lilou Blanc »
Monsieur Blanc s’étonne. Lilou s’interroge et lui demande s’il a des enfants.
Monsieur Blanc lui répond qu’il a eu un enfant mais qu’il l’a placé dans un orphelinat parce qu’il ne pouvait pas s’occuper de lui.
Lilou demande comment s’appelait cet enfant.
« Lilou, elle s’appelait Lilou, mais c’est donc toi ma fille ? »
Lilou lui saute dans les bras, les larmes aux yeux.

Monsieur Blanc, heureux de retrouver sa fille, entreprit le mois suivant les démarches pour récupérer sa petite Lilou.
24

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,