1
min

Respire.

Image de Cléa

Cléa

109 lectures

145

La lumière brille. Je pense que je suis seul, mais non. Une ombre passe devant mes yeux.
-Respire.
Je me retourne. Evidemment, je ne découvre persone.
-Resire, reprend la voix . Tu y as le droit, toi aussi.
Je fronce les sourcils.
-A quoi ai-je le droit aussi ? je demande dans un murmure.
La voix ne me répond plus. En désespoir de cause, je tourne lentement sur moi-même. La pièce dans la quelle je me trouve a beau être plongée dans la pénombre, je distingue parfaitement les lattes du sol de ma chambre - lattes qui me paraissent si familières. Pourtant, je sais que je ne suis pas dans une situation habituelle. Quelque chose flotte dans l'air - une atmosphère ambrée. Non, envoûtante.
-Respire, reprend la voix.
Cette fois, j'interroge :
-Qui es-tu ?
-Celui que tu devrais écouter. Allez, respire. Tu verras à quel point ça fait du bien.
Je fixe les lattes du regard. Je sais que ça ne sert à rien de regarder autour de moi : il ne se montrera qu'après que je lui aurais obéi. C'est alors que ça commence. Comme ça , d'un coup, je me mets à suffoquer. Le chuchotement incessant danse autour de moi : "Respire, respire". J'essaie, j'essaie ! C'est comme si je ne savais plus comment faire.
-Martin, respire.
Je me fige. La voix connaît mon prénom ?
-Martin, s'il te plaît. Respire.
Je reconnais cette voix. Celle que j'ai tant voulu entendre plus souvent. C'est la sienne... Dans ma poitrine, la sensation d'étouffement est de plus en plus oppressante. Dans un dernier effort, j'entrouvre les lèvres.
Noir.
Et puis, lumière.

"Aujourd'hui, la capitale a subi ce que l'on peut appeler un miracle de Noël. Le jeune Rémi, quinze ans, qui était dans le coma depuis plus de dix jours, a ouvert les yeux ce matin pendant la visite d'un de ses camarades de classe, Martin. Ce dernier n'est resté ni plus ni moins que dix-huit heures au chevet de Rémi. Les mots qu'il lui a adressés ont visivblement dépassé les frontières de la vie. Nous n''en savons pas plus sur la relation qui unit les deux garçons, mais ce qui est sûr, c'est que l'amour a inévitablement prouvé encore une fois l'étendue de ses pouvoirs.

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
145

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Artvic
Artvic · il y a
Ce texte respire un amour !!! Je vote! 5*
Accepteriez vous une balade avec ma rêverie impromptue ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reverie-impromptue

·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Respire, ce texte vaut la vie. Il insuffle tant d'amour. Bravo
·
Image de JACB
JACB · il y a
Un miracle! On dit souvent que les voix parviennent à ceux et celles qui flottent entre deux mondes, que c'est un fil ténu qui les retient encore du côté où la vie palpite. On est ému par cette histoire.
Ma cavale est en bleu et jaune et il me tiendrait aussi à coeur d'avoir votre soutien pour:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-femme-est-l-avenir-de-l-homme# en finale de la DDHU.
Merci et bonne Chance

·
Image de Huppefasciée
Huppefasciée · il y a
Belle histoire !
·
Image de Vinvin
Vinvin · il y a
Un texte fort.
·
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Cléa, je vous découvre à travers ce texte très émouvant écrit avec tendresse. Je vous donne mes 4 voix avec grand plaisir. Si vous avez 2 petites minutes pour mon poème "émergence" merci d'avance. Belle journée. Jacques
·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Je vote pour vous s'il vous plaît faîtes de même pour moi sur ce lien https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/apparait-maintenant
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Le miracle de l'amour. . !
·
Image de Lison Zonco
Lison Zonco · il y a
Piquée au vif, je vote!
·
Image de Francky EA