1
min

Respect pour nos différences

134 lectures

92

-Qui est-ce ? C’est toi ?
-Oui, c’est moi, répondit la chaude voix rauque, masculine et enjouée.
Je te reconnaissais dans cette musique si particulière, elle te caractérisait. Mais je ne retrouvais plus la trame de tes fils tissés jusqu’ à moi.
-Qui est-ce ? C’est toi ?
Oui, c’est moi.
Je te voyais derrière la porte fermée, à travers le judas. Tes boucles brunes enfantines brillaient. Tes lunettes chaussées ajoutaient à ton sérieux. Ta belle stature attendait pour se dévoiler que la porte s’ouvre. Or, les verrous étaient posés. Ton corps qui faisait face s’effilochait en pénétrant dans mes yeux. Oui, c’était bien toi, et cette porte qui nous séparait, empêchait que tes particules entrent en contact avec mes molécules.
Etait-ce bien la porte fermée qui faisait cela ? Allez, j’ouvrai au petit bonheur la chance, et je lui demandai, les yeux dans les yeux :
-Qui est-ce ? C’est toi ?
-Oui c’est moi, répondit –il agacé. Ce dialogue surréaliste embuait les yeux. Mes yeux avaient besoin de sentir le brun châtaigne de son iris pour m’assurer de sa présence. Et là, je sentis ton insulte parce que je doutais de ce que je voyais. Et ta colère monta. Des éclairs perçaient tes oreilles. Tu répétais «  c’est moi ! » comme si soudain j’avais perdu toute réalité et que dans un cauchemar psychédélique un être odieux faisait face à moi.
Je me contins. Je respirais. Je me calmais. Je devais éviter le trou béant. Je le contournai et ne posai pas la question : «  Qui est-ce ? C’est toi ? » Mais l’homme avait compris dans la vague de mon regard, et me répondit :
« Oui, c’est bien moi, d’un filet de voix martelé. »
Je frémis comme devant un danger, un étranger, ou bizarrement mon meilleur ami.
Puis mes sourcils s’écarquillèrent :
-« je ne m’attendais pas à ce que tu viennes. Je veux bien aller vers toi, vers ton être. »
Alors l’homme sourit et hocha la tête :
« Oui, c’est moi ! Prêt à tous les possibles. »
Il était resté fidèle à lui-même, tandis que je faisais un entrechat, et « cha » allait mieux ainsi.
-« Qui est-ce ? C’est toi ? Non, ne viens pas vers moi ! »
« Oui, c’est moi. »
Mais pour moi, c’est comme s’il n’était pas là.
J’ajoute :
-Si tu veux, je viendrai frapper à ta porte et tu ne m’ouvrira pas. Pourtant j’aurai dit :
« C’est moi ! ». J’aimerais que tu reste dans ton cocon. Peut -être nous rencontrerons- nous devant une autre porte fermée. Tu me verras à travers le judas. Tu ne me reconnaîtras pas, moi non plus. Nous aurons alors bien cheminé l’un et l’autre et tu me demanderas :
- Quel est votre nom, votre profession et votre requête ?
- Je suis un peu coquette, attendez de me connaître !

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
92

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ousmane Waraba Sanoh
Ousmane Waraba Sanoh · il y a
Je vous invite à nouveau à soutenir mon texte déjà en finale
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-quete-du-depassement-de-soi

·
Image de JACB
JACB · il y a
Très symbolique cette approche de l'autre, un peu énigmatique!
Ma cavale est en bleu et jaune mais il me tiendrait à coeur d'avoir votre soutien pour:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-femme-est-l-avenir-de-l-homme#
Merci

·
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Belle écriture! Beau texte! Mais je ne t'ai pas vu dans"un château moyenâgeux" ou flâner dans mon "Jardin" auprès de "Ma première muse"! Viendras-tu? Merci G.A.
·
Image de AKM
AKM · il y a
Une belle écriture ! Je m'abonne !
Je vous invite à lire ma nouvelle LES MOTS DU CŒUR et à apporter vos critiques.
Merci et au plaisir de vous relire très bientôt !

·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Merci beaucoup, je viens vous lire.
·
Image de Fred Laurent Dakno
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Merci, beaucoup, je viens sur le chemin de votre écriture....
·
Image de Val Silure
Val Silure · il y a
Captivant. Même si la compète n'a pas donné de chance à cette création. Je recommande vivement.
Au plaisir de vous lire sur le prix " RFI AUF jeunes écritures" :

https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/cest-le-meilleur-exil

Merci

·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Merci beaucoup, je cours vous lire Val.
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
De Toi à moi ..., j'ai voté ☺☺☺ !
·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Merci, je cours lire cette musique...
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Une façon originale de traiter le thème, je vote !
Et vous invite sur ma page, merci !

·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Merci beaucoup, j'y vais!
·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Un texte original.
·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Merci de votre passage Françoise.
·
Image de AichaF
AichaF · il y a
Quel magnifique texte! Que de belles métaphores! Je suis émerveillée. Bonne chance pour la suite 😉
Je voys invite à lire mon texte du concours Rfi et à voter également si cela vous plaît. Bonne soirée.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/coeur-intrepide

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Frédérique, dans sa longue robe rose glacée,souleva la hache ensanglantée. Elle portait une fine ceinture vernie. Ses ongles étaient élégamment manucurés de pourpre. Cela ajoutait à la ...