Reset plus un

il y a
1 min
91
lectures
14

“L’être humain est une ruche d’Etres." Gaston Bachelard  [+]

Elle a tiré la porte. Elle ne reviendra pas.
Elle ne sent ni l'amertume ni la peur. C'est fini.
Soulagée de ne rien ressentir. Rien.
C'est la libération, une mort de son vivant.
Imparable.
La portière claque, elle tourne la clé de contact.
La voiture démarre. Pourquoi aujourd'hui ?
La question ne se pose pas.Demain est affaire de sincérité.
C'est elle sa compagne.Sa maîtresse qui ne peut pas la laisser tomber.
Ensemble, elles apprendront la solitude et la joie du matin clair à l'éclat de cristal.
Elle n'est pas effrayée. Et les autres comment elles font ?
Bien certainement. Mieux assurément.
Elle n'est pas, ne sera jamais. Elle l'a compris cet après-midi-là quand elle a vu.
Devant elle, en tailleur. Dans sa cabane.
Pourquoi n'a-t-elle pas parlé ? C'est ce qu'elle se demande.
Elle a eu peur, elle n'avait que huit ans.
Ce n'était pas un rêve. Pas prête. Pourquoi ne pas avoir attendu maintenant ? Elle n'a plus peur. Elle sait.
Elle monte le chauffage. Le jour se lève. Tranquille.
Elle met de la musique. C'est une autre qu'elle entend. Toujours la même. Depuis qu'elle l'entend elle ne connaît pas son titre. En a-t-elle un ? Un compositeur ? Elle est décidée à le découvrir.
Cela prendra du temps. Une vie ou deux. Le solfège ne lui sert plus. Elle ne lit plus les partitions.Elle déchiffre à l'oreille.
Les arbres. Le paysage défile calme feutré. Elle regarde la bâtisse dans son rétroviseur. Un point qui disparaît. Elle vient d'ouvrir une nouvelle porte. Sa musique est là. Derrière.
Peut-être en tirera-t-elle d'autres ?
Inévitablement.

14

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !